background preloader

Acteurs

Facebook Twitter

Techniques

Journalistes. PsyOps. Secrecy. Manip des cours ? The Hard Road to World Order. It was the best of times, it was the worst of times.

The Hard Road to World Order

" What Dickens wrote of the last quarter of the 18th century fits the present period all too well. The quest for a world structure that secures peace, advances human rights and provides the conditions for economic progress-for what is loosely called world order-has never seemed more frustrating but at the same time strangely hopeful. Certainly the gap has never loomed larger between the objectives and the capacities of the international organizations that were supposed to get mankind on the road to world order. We are witnessing an outbreak of shortsighted nationalism that seems oblivious to the economic, political and moral implications of interdependence.

Yet never has there been such widespread recognition by the world's intellectual leadership of the necessity for coöperation and planning on a truly global basis, beyond country, beyond region, especially beyond social system. To continue reading, please log in. Extrait.

Whistleblowers

WW. Asie. UE. EU. Class War. TCC. GB. [halshs-00651570, v1] L'argent de l'influence - manuscrit_complet. Ayn Rand. RUSESRAISONIMPERIALISTE-1998. Dénonciation et mépris de la subjectivité. Depuis quelques années, nombreux sont les penseurs qui se réfèrent à l’ouvrage de Walter Benn Michaels La diversité contre l’égalité pour dénoncer les manoeuvres politiques visant à situer les conflits centraux de nos sociétés sur des enjeux sociétaux (les identités, les différences) plutôt que sociaux (la lutte contre les inégalités sociales et économiques).

Dénonciation et mépris de la subjectivité

D’autres s’appuient sur son argumentaire pour mettre en procès le multiculturalisme, les politiques de la reconnaissance et l’approche interculturelle, auxquels il est reproché de surinvestir les attentes identitaires, celles-ci n’aboutissant en fin de compte qu’à la production de consciences malheureuses, incapables d’agir sur des enjeux qui transcendent leurs particularismes. Le mythe de la « classe globale », par Michael Hartmann. Au cours du dernier entretien donné avant sa mort, le sociologue libéral Ralf Dahrendorf provoqua la surprise en se démarquant de sa théorie la plus connue, celle d’une élite mondialisée — ou « classe globale », dans la terminologie anglo-saxonne — vouée à dominer la planète au mépris des frontières et des appartenances nationales.

Le mythe de la « classe globale », par Michael Hartmann

A la question de savoir si cette élite avait survécu à la crise financière de 2008, Dahrendorf répondit : « Elle se disperse beaucoup en ce moment (1). » Considérait-il cette dispersion comme une mise en échec de sa théorie ou comme un simple accident de parcours ? La suite de l’entretien ne le précise pas. Pour nombre de chercheurs en sciences sociales, d’essayistes et de militants, l’existence de cette « classe globale » — tantôt louée, tantôt dénoncée — s’impose comme une évidence (2). En 2008, David Rothkopf, directeur de la revue Foreign Policy, estimait le vœu d’Attali exaucé. Stunning Quote – Larry Summers to Elizabeth Warren in 2009: “Insiders Don’t Criticize Other Insiders” A couple of weeks ago, Princeton and Northwestern released a very important study that proved statistically what many of us already knew about the American political process.

Stunning Quote – Larry Summers to Elizabeth Warren in 2009: “Insiders Don’t Criticize Other Insiders”

It is nothing more than an oligarchy. After dinner, Larry leaned back in his chair. H. G. Wells. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

H. G. Wells

Pour les articles homonymes, voir Wells. Herbert George Wells, plus connu sous la signature H. Bourse Rhodes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bourse Rhodes

Clarence Streit. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Clarence Streit

Pour les articles homonymes, voir Streit. Biographie[modifier | modifier le code] Né à California dans le Missouri, Streit fut dès sa jeunesse un Américain sui generis. Volontaire durant la Première Guerre mondiale, membre de la délégation américaine à la conférence de Versailles, étudiant à l’université d'Oxford 1920 avec une bourse Rhodes. Wesley Clark. Bill Clinton. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bill Clinton

Symbole des Nouveaux démocrates, ouvert à la déréglementation dans les secteurs de l'agriculture et des télécommunications, son mandat est marqué par la plus longue période d'expansion économique en temps de paix de l'histoire moderne américaine[1], par la ratification de l'ALENA (Accord de libre échange nord-américain)[2], par l'intervention de l'armée américaine en Haïti, par les accords d'Oslo, par l'intervention des troupes de l'OTAN dans la guerre du Kosovo, par le premier attentat contre le World Trade Center à New York (1993) et par les attentats contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie.

Il est aussi marqué par un certain nombre d'affaires comme le scandale du Whitewater et celui de l'affaire Lewinsky, qui lui vaut d'être l'objet devant le Congrès d'une procédure d'impeachment qui n'aboutit pas. James Woolsey. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

James Woolsey

Robert James Woolsey, Jr., né le a Tulsa en Oklahoma[1], est un haut fonctionnaire américain. Il dirige la CIA entre 1993 et 1995[1]. Fabian Society. Round table (think tank) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Round table (think tank)

Le Round Table, connue aussi en anglais sous le nom de Rhodes-Milner Round Table Groups a été fondée en septembre 1909 au cours d'une conférence chez Lord Anglesey, Plas Newydd dans le Pays de Galles. Il est alors un des groupes d'études et de pression qui se préoccupent du futur de l'empire britannique. Plus tard, il devient un think tank toujours actif de nos jours.

In but VS

Pop Culture.