background preloader

Régulation

Facebook Twitter

Etats - Bitcoin : le choc des titans. Publié le 30/12/20 dans la newsletter du magazine Capital 21 Millions Imaginons que le bitcoin atteigne 200 000 USD en 2025, que les autres valeurs refuges progressent mais beaucoup moins que lui, et qu’il n’y ait pas d’inflation majeure des prix à la consommation.

Etats - Bitcoin : le choc des titans

Comment réagiront les Etats ? De nombreux scenarios sont bien sûr envisageables mais retenons-en ici trois, volontairement simplifiés et contrastés. Les Etats identifient dans Bitcoin une menace existentielle inacceptable et lancent contre lui une offensive généralisée. Entre 2021 et 2025, la confiance dans les monnaies étatiques s’est effondrée à la suite des politiques monétaires hyper-expansionnistes menées en réponse à la crise du covid. Ils lancent une campagne médiatique massive contre ses méfaits (terrorisme, blanchiment, pollution, etc.).

Le cours du bitcoin s’effondre. Les gouvernements tentent de se coordonner pour accentuer la répression mais peinent à trouver l’unanimité nécessaire. Singapour : la nouvelle réglementation légitime les sociétés crypto. Votée en septembre 2019 par le Parlement de Singapour, la loi sur les services de paiement – dit « PS Act » – entre en vigueur aujourd’hui dans la cité-État.

Singapour : la nouvelle réglementation légitime les sociétés crypto

En leur permettant d’obtenir une licence auprès de l’Autorité monétaire de Singapour (MAS), les crypto-entreprises seront pleinement intégrées au secteur financier classique. Une régulation des plateformes de change comme établissements de paiement Dans un communiqué de presse, l’Autorité monétaire de Singapour a annoncé l’entrée en vigueur ce mardi 28 janvier de la loi sur les services de paiement : le Payment Services Act (PS Act). Les plateformes d’échange de cryptoactifs basées à Singapour peuvent (et doivent) désormais demander des licences d’exploitation auprès de l’organisme de régulation financière.

Désignées comme des « services de Digital Payment Token » (ou DPT), les crypto-bourses auront ainsi un mois pour s’enregistrer auprès de la MAS, c’est-à-dire jusqu’au 28 février pour les sociétés existantes. Moyenne 5 / 5. Les banques allemandes pourront bientôt conserver et vendre du Bitcoin. Partout dans le monde, la révolution économique qu’apportent Bitcoin et les cryptomonnaies fait bouger (en bien ou en mal) les législations des pays.

Les banques allemandes pourront bientôt conserver et vendre du Bitcoin

En Allemagne, c’est un pas clair vers la pleine intégration des cryptos qui va être franchi : Bitcoin va bientôt pouvoir être géré par les banques traditionnelles, comme n’importe quel actif ! Les cryptos, un actif bancaire parfaitement intégré en Allemagne ? La nouvelle est d’abord apparue dans le journal économique allemand Handelsblatt : le Parlement fédéral de l’Allemagne a rédigé un projet de loi qui vise à permettre aux banques classiques de devenir des dépositaires et négociants de cryptomonnaies dès l’an prochain. La vente et la garde de Bitcoin et autres altcoins pourraient ainsi être gérées par toutes banques si cette loi, déjà adoptée par le Bundestag, venait à être définitivement approuvée. . « L’Allemagne est en passe de devenir un crypto-paradis. Les cryptos sont bienvenues en Suisse et en Corée du Sud. Certains pays méritent réellement le titre de “crypto-nations”.

Les cryptos sont bienvenues en Suisse et en Corée du Sud

La Suisse et la Corée du Sud vont toutes deux adapter leur législation afin de mieux intégrer les cryptomonnaies et les technologies de registres distribués (DLT), favorisant ainsi leur développement. Une légalisation complète des cryptos en Corée du Sud Là où son voisin chinois plébiscite les blockchains d’État tout en réprimant les cryptos non-contrôlées, la Corée du Sud quant à elle souhaite construire une base juridique pour donner un statut légal à toutes les cryptomonnaies. Le projet de loi vise ainsi à légaliser totalement les cryptoactifs, en les considérant comme n’importe quels autres actifs numériques, selon un journal sud-coréen.

Cela afin d’apporter plus de clarté et de transparence réglementaire aux acteurs du secteur crypto. Déjà approuvé par la Commission politique de l’Assemblée nationale coréenne, le projet doit désormais être validé par sa Commission judiciaire, avant une possible application dès 2020. FMI : Bitcoin l'ultime évolution de l'argent. Le G20 appelle à proposer une régulation des crypto-actifs d'ici juillet. G20 : transcription de la position du FSB sur les "crypto-actifs" Régulation des cryptomonnaies. Libra ($DIEM)

France

Europe. Etats-Unis. Chine. Iran.