background preloader

Psychologie positive

Facebook Twitter

Psychologie positive. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Psychologie positive

La psychologie positive est une discipline de la psychologie fondée officiellement en 1998 lors du congrès annuel de l'American Psychological Association (association américaine de psychologie) par son président de l'époque, Martin E. P. Seligman (cf. son discours publié en 1999 dans le journal de l'APA, The American Psychologist ). Cependant, la psychologie positive a des racines plus anciennes. Ce domaine de la psychologie s'inscrit ainsi dans la tradition de la psychologie expérimentale dont elle utilise les méthodes, basées sur la validation d'hypothèses, et elle se rapproche dans ses concepts de la psychologie humaniste (dont elle diffère surtout par ses méthodes). La psychologie positive a rapidement connu un franc succès auprès du grand public.

Cependant, les détracteurs de la psychologie positive, ainsi que les sceptiques, sont nombreux. Histoire[modifier | modifier le code] Thèmes de recherche[modifier | modifier le code] - Motivation. Eudémonisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eudémonisme

L’eudémonisme (du grec : εὐδαιμονία / eudaimonía, « béatitude ») est une doctrine philosophique posant comme principe que le bonheur est le but de la vie humaine. Le bonheur n'est pas perçu comme opposé à la raison, il en est la finalité naturelle. L'eudémonisme qualifie les doctrines éthiques qui font du bonheur le souverain bien et le critère ultime de choix des actions humaines : c'est le cas depuis Socrate de la quasi-totalité des écoles de philosophie antiques, mais celles-ci s'opposent en ce qui concerne les moyens pour atteindre le bonheur[1].

Bien-être psychologique : hédonisme ou eudémonisme ? Dans la psychologie de la personnalité, l’approche qui est peut-être la plus importante sur le sujet définit le bien-être en termes d’acquisition de plaisir et de bonheur.

Bien-être psychologique : hédonisme ou eudémonisme ?

Ce point de vue sur la nature humaine a été soutenu depuis longtemps autant par des psychologues que par des philosophes (pour une vue d’ensemble sur cette question, voir Ryff et Singer, 1998), mais il a été repris récemment dans le cadre de la psychologie hédoniste (Kahneman, Diener et Schwartz, 1999). Selon le point de vue de l’hédonisme, en effet, le bien-être est décrit comme un plaisir, une satisfaction ou un bonheur subjectif et la recherche du bonheur est considérée comme le principe qui motive l’activité humaine. Diener et ses collègues, par exemple, soutiennent que le bien-être subjectif (Diener et Lucas, 1999) consiste à vivre beaucoup d’affects agréables, peu d’affects désagréables et à ressentir une grande satisfaction personnelle de sa propre vie. Les deux. De quelle couleur est votre cape ?

« De quelle couleur est votre cape ?

De quelle couleur est votre cape ?

» nous demande James Pawelski (Directeur pédagogique du centre de Psychologie Positive de l’Université de Pennsylvanie). C’est lui qui a créé le premier Master de psychologie positive appliquée, aux côtés de Martin Seligman, le père de la discipline. Autant vous dire que l’on écoute sa question avec attention. Je passe trois jours dans le nord du Massachussets pour participer au Sommet de psychologie positive intégrative. Imaginez qu’un génie sorte de sa lampe et vous propose de choisir entre deux couleurs. Une cape rouge permet de lutter contre toutes les difficultés et injustices dans le monde. Une cape verte permet de batailler pour tout ce qui est bon, pour les faire grandir. Laquelle choisiriez-vous ? La vraie question est : pourquoi ? Je préfère le soutien au combat, les occasions aux blocages, l’énergie de la fabrication à celle de la destruction et créer qu’arrêter.

Science du bonheur

Psychologie de l'engagement. S'épanouir. Forces de caractère. Pédagogie positive. Positive Psychology. La pensée positive. Psychologie positive. Lexique. Livres. Podcasts. Blogs. C'est quoi le nudge ? Les 4 règles. Nous avons souvent envie de faire des choses mais nous n’y arrivons pas.

C'est quoi le nudge ? Les 4 règles

La volonté parfois ne suffit pas. J’ai envie de prendre plus de temps pour moi, de faire plus de sport, d’aider mes salariés à communiquer, de plus de civilités dans le métro, de mieux trier mes déchets, d’être plus organisé … j’ai envie de faire le Bien mais je ne le fais pas. Et pourquoi cela ? Pour trois raisons majeures : je ne sais pas forcément clairement que j’ai envie de le faire, je le sais mais je ne le fais pas ou encore, je le sais mais je ne sais pas comment m’y prendre. Et si je vous disais qu’il vous suffit d’un nudge bien pensé pour y arriver, vous me croyez ? Le nudge est un mot anglais, très peu connu même des anglais ! De plus, toute action de nudge doit être réalisée pour élever l’individu. Une définition complète du nudge serait :