background preloader

Entrainement triathlon

Facebook Twitter

HIIT Home Trainer

Swimming. Avoir du pied. Explications et mobilité du pieds - Kiné. Les appuis en course à pied. Quels muscles renforcer pour améliorer ses performances et moins se blesser ? (seconde partie) Les appuis en course à pied. Quels muscles renforcer pour améliorer ses performances et moins se blesser ? (1ère partie) Trail : La séance sans fin pour développer son VO₂max et son temps limite. Une séance pour le trail … sur la piste ?

Trail : La séance sans fin pour développer son VO₂max et son temps limite

A première vue, cette séance n’a rien de spécifique pour le trail. Et bien détrompez-vous ! Les recherches en trail et ultra trail, ainsi que les constats de terrain, montrent que la consommation maximale d’oxygène (ou VO₂max) est un facteur de performance essentiel. Cette donnée cardio-vasculaire témoigne de la capacité de notre organisme à prélever, transporter et utiliser l’oxygène de l’air, afin de dégrader les composés énergétiques (glucides-lipides) au sein des cellules musculaires et de fournir l’énergie du mouvement. Trail : Séance spécifique montées /descentes. Supplément pour l’entraînement l’exemple du bicarbonate de sodium. Lorsqu’il s’agit de performance, on a tendance à accorder une large part du résultat à ce que l’on a fait pendant et immédiatement avant la course.

Supplément pour l’entraînement l’exemple du bicarbonate de sodium

Cela se comprend : la qualité des dernières nuits, le choix de l’allure ou la fréquence des ravitaillements comptent. Cette représentation peut néanmoins conduire à mal pondérer les différents facteurs de performance – le meilleur exemple étant l’importance même de l’entraînement au profit d’une paire de chaussures, d’un vélo, ou autre. La supplémentation nutritionnelle entre dans cette problématique, celle d’un décalage de représentations entre les influences aiguës et chroniques de la performance. Par exemple, les boissons énergétiques, pastilles, gels… sont surtout utilisés en course.

« Débrancher le cerveau » ce n’est pas qu’une expression. Comme un puzzle, le cerveau a différentes pièces.

« Débrancher le cerveau » ce n’est pas qu’une expression

Ces pièces ont des fonctions. Par exemple, le cortex moteur impulse nos mouvements. À l’avant du cerveau, une pièce de ce puzzle nous distingue de nombreux animaux, une pièce qui s’est développée sur le tas par rapport aux autres mais qui nous permet bien des prouesses : le cortex préfrontal (PFC). Étendu derrière le front, le PFC est connu pour abriter les opérations qui servent à réfléchir, nous concentrer, nous souvenir.

La réserve, cérébrale et cognitive. La réserve : un enjeu de prévention de santé et sociétal complexe La réserve repose sur différents mécanismes qui permettent d’optimiser le fonctionnement du cerveau et retarder l’apparition des premiers signes de la maladie.

La réserve, cérébrale et cognitive

En cela, elle s’intègre résolument dans une démarche scientifique et sociétale préconisant la prévention. Quels sont les facteurs favorisant la constitution d’une réserve optimale ? Il ressort des études épidémiologiques que les facteurs prédictifs de la réserve les plus pertinents seraient : le taux d’alphabétisation, le niveau d’éducation, estimé par le nombre d’années d’études, l’exposition à des « toxiques », notamment dans le cadre professionnel, et plus généralement l’état de santé cardiovasculaire et la qualité du sommeil, mais également la nutrition, la taille comme la qualité du réseau social et l’engagement social, les loisirs, le degré de réalisation professionnelle, mais aussi les activités physiques.

La gestion de la fatigue avec Anaël Aubry. « C’est dans la tête ». Quels effets de la fatigue mentale ? Chaque jour le cerveau gère les écarts que l’on a entre spontanéité / objectifs, ce qui le met à rude épreuve.

« C’est dans la tête ». Quels effets de la fatigue mentale ?

Ces écarts sont résolus grâce à des fonctions cognitives permettant de réguler le comportement : Inhiber une impulsionAnticiper une suite d’événementsSwitcher d’une tâche à une autreRaisonner en parallèle sur plusieurs informationsRester focalisé sur un élément Ces fonctions impliquent des processus d’autorégulation. Ces processus sont énergivores, ils sont donc source de fatigue : une fatigue de nature « mentale ». À l’échelle comportementale, la fatigue mentale (FM) se caractérise par une perte d’efficacité à répondre à un stimulus : Training the systems for performance.

Part 2 of things you should know about your sport but are not told!

Training the systems for performance

In this blog we will investigate what we are told on the internet, to what actually works. Some have commented on my perceived attack of certain business models being used in the fitness industry. However, it would seem there was not any push back on the 'scientific evidence' of aerobic training. Let's take it a step further and discuss the makeup of an hour training session. I'll use the examples of what is out there, to what you should be doing in the context of that hour being made much more productive for performance.

Not to bash those who seek to make ‘working out’ more fun for their market, whether this be online bike gaming, or group spin classes. There were 3 different training sessions. Day 1 The main objective is speed. Training Secrets & Consistency. It seems to be all the rage for athletes and coaches to post-training sessions on social media and many seem to feel that these one-off sessions will be their key to success.

Training Secrets & Consistency

Over the years, as I have coached some of triathlons top performers, I regularly get people curious to know every detail about training sessions – time done, number of reps, distance of reps, heart rates, power output or some of the more ambitious emailers flat out asking ‘could you show me the program for the whole period please?’ Episode#5 - La performance avec Claude Fauquet.