background preloader

Energies renouvelables

Facebook Twitter

L'énergie éolienne : l'électricité dans le vent - Doc'Junior. Energie solaire - CNRS sagascience. L'énergie solaire. L’utilisation de l’énergie solaire passe par ses deux composantes principales : sa chaleur et sa luminosité. LES PANNEAUX SOLAIRES THERMIQUESLa chaleur du Soleil peut être utilisée de manière directe pour chauffer un réservoir d’eau, sécher du linge (évaporation) ou tempérer les parois d’une maison. C’est le principe utilisé par les panneaux solaires thermiques qui sont placés sur les toits ou les façades des maisons. En transitant par les panneaux solaires, l’eau est réchauffée par le Soleil, puis utilisée sur place, pour le chauffage ou l’eau sanitaire du bâtiment.

En Suisse, le potentiel est immense. Imagine plutôt : si tous les toits étaient équipés, l’énergie solaire couvrirait l'ensemble des besoins thermiques des ménages suisses. Ces grandes installations sont équipées d’immenses miroirs paraboliques, sphériques ou plats, qui suivent la course du soleil pendant la journée. Ce type d’installation est assez nouveau. L'énergie éolienne. Tendre un grand morceau de tissu et laisser le vent s’engouffrer à l’intérieur : c’est le principe de la navigation à la voile, mais aussi du parapente, du char à voile, ou du kitesurf.

Aujourd’hui, c’est surtout lors d’activités de loisir que l’on utilise l’énergie éolienne pour se déplacer. La Suisse est une région de lacs et de montagnes, où l’on pratique beaucoup la voile et le parapente. Lorsque le vent passe à travers une hélice, elle se met à tourner. Ce mouvement mécanique entraîne la rotation d’une ou plusieurs autres roues qui, elles-mêmes, font bouger des outils. Dans certaines régions d’Europe, comme la Hollande et le Portugal, les moulins ont été modernisés au fil du temps mais sont toujours en activité, selon un fonctionnement inchangé depuis des siècles.

Les éoliennes fonctionnent sur le même principe que les moulins. Les éoliennes sont généralement placées dans des zones dégagées et venteuses. L'énergie hydraulique. Un barrage, c’est un mur construit dans la vallée d’une rivière. L’eau s’accumule derrière ce mur et forme un lac. Lorsque l’on veut produire de l’électricité, on ouvre une vanne (un gros robinet), et l’eau, qui s'écoule dans la conduite, entraîne la roue de la turbine.

De cette façon, on peut contrôler la quantité et le moment où l’on produit de l’électricité, ce qui est pratique. En effet, nos besoins ne sont pas réguliers: par exemple, nous consommons beaucoup d'électricité en fin de journée, pour nous éclairer et cuisiner, et très peu au milieu de la nuit, quand tout le monde dort. En montagne, ces installations ont l’avantage de disposer de grandes chutes. Et, comme vous le savez, plus la différence de hauteur entre la surface du lac (l'endroit où se trouve l'eau) et les turbines est grande, plus la pression est élevée. La Grande-Dixence, par exemple, présente une dénivellation d’environ 1’800 mètres de haut ! La biomasse. On utilise la biomasse de trois manières: l’énergie-bois, le biogaz et les biocarburants. L’énergie-bois peut être utilisée dans la chaudière d’une maison individuelle, mais aussi par une centrale électrique.

Comment ça marche? Des résidus de bois ou des déchets secs sont brûlés pour chauffer de l’eau, qui se transforme en vapeur. La vapeur fait tourner une turbine qui produit de l’électricité. La fumée qui se dégage du feu passe à travers des filtres pour éviter qu’elle ne pollue l’air. Et la vapeur qui traverse la turbine se condense et redevient de l’eau. En Suisse romande, la plus grande centrale de biomasse sèche est à Rueyres, dans le Gros-de-Vaud. As-tu déjà mis ton nez dans un bac à compost? Ces installations sont souvent situées dans des zones agricoles. Il existe deux sortes de biocarburants : le biocarburant essence (éthanol), et le biocarburant diesel. L'énergie géothermique. Utilisation et installations Il existe trois types d’installations géothermiques qui servent toutes au chauffage.

Seules les centrales de géothermie profonde permettent également de produire de l’électricité. LES POMPES À CHALEUR Les pompes à chaleur utilisent la géothermie de surface pour le chauffage. Dans le puits, une sonde verticale en forme de U envoie un liquide sous terre. LES INSTALLATIONS HYDROTHERMALESIl existe des sources d’eau naturellement chaude sur tous les continents et même au fond des mers. Sur la Côte, entre Aubonne et Nyon (VD), le projet EnergeÔ vise à valoriser la chaleur du sous-sol en pompant de l'eau souterraine retenue dans des roches naturellement fissurées (aquifères). Un projet développé à Glovelier (commune de Haute-Sorne, JU) vise à utiliser la chaleur des roches situées entre 4’000 et 5’000 mètres de profondeur. En images Il existe trois types d’installations géothermiques. Installation d'une pompe à chaleur. Site du projet de géothermie de Lavey-les-Bains. Les énergies marines. Comme la Suisse n’a pas d’océan, tu ne verras pas d’installation de ce type dans nos régions.

Par contre, tu peux en observer en France. Comme les moulins à marées d’hier, les usines marémotrices utilisent le mouvement de la marée pour actionner des turbines. Elles sont installées à l’endroit où un fleuve se jette dans la mer et ressemblent aux centrales hydrauliques au fil de l’eau. La différence, c’est que l’eau peut traverser ces installations dans les deux sens : à marée haute, elle remonte dans les turbines, et à marée basse, elle redescend en direction de la mer.

La marée est un phénomène sur lequel on peut compter quel que soit le temps qu’il fait : tous les jours, la mer monte, puis redescend. L’une des plus grandes et des plus anciennes usines marémotrices se trouve en France, près de Saint-Malo. Les hydroliennes sont de grandes hélices sous-marines qui fonctionnent comme des éoliennes. Lorsque la mer est agitée en surface, elle produit des vagues et de la houle.