background preloader

[ POUVOIR D'AGIR ]

Facebook Twitter

Le pouvoir d’agir, c’est la sensation de pouvoir influencer le cours des choses. Or, nombreux sont les citoyens qui se sentent incapables de s’investir dans la vie publique.

Comment se sentir en mesure d’agir, si l’on n’a pas confiance en ses aptitudes, si l’on ne se sent pas écouté ? Redonner à l’individu son pouvoir d’agir passe d’abord par l’éducation : connaissance des institutions politiques et leur histoire, des mouvements citoyens... Hélène Balazard : « Oui, il est possible d'agir en démocratie. Forum 144 145. Démocratie et citoyenneté: la France peut-elle s'inspirer du community organizing à l'américaine? Un remède à la crise que traversent nos démocraties existe déjà.

Démocratie et citoyenneté: la France peut-elle s'inspirer du community organizing à l'américaine?

Il a été inventé aux Etats-Unis il y a plus de 70 ans et permettrait de redonner aux citoyens le goût de la politique en même temps que la capacité d'agir sur ce qui les concerne. C'est en tout cas ce que pensent certains chercheurs et militants. Au centre de leur attention: le «community organizing», une forme de mobilisation et d'organisation de la population s'appuyant sur les communautés popularisée par le sociologue américain Saul Alinsky. En 1940, cet universitaire engagé a «organisé» un quartier de Chicago en regroupant différentes communautés et permettant à ses habitants d’infléchir le rapport de force habituel et de défier les pouvoirs publics locaux aussi bien que les entreprises.

Saul Alinsky va ensuite développer ce modèle d’organisation dans d’autres villes et fonder l'Industrial Areas Foundation qui regroupe 47 organisations à travers les Etats-Unis. Créer du conflit De Clinton à Obama L'exception française. Saul Alinsky, le conflit et la communauté à la source de l'intégration démocratique. Manuel-Alinsky-pdf1. L’Alliance, c’est quoi ? Rapport Bacqué-Mechmache sur la participation et l'empowerment. Loïc Blondiaux, Le nouvel esprit de la démocratie. Actualité de la démocratie participative. 1 Professeur des universités à l'IEP de Lille de chercheur au CERAPS (CNRS/université Lille II). 2 Boltanski, Luc, Chiapello, Eve, Le nouvel esprit du capitalisme, Gallimard, 1999. 3 Un article récusant cette distinction a par ailleurs été publié récemment sur laviedesidées.fr: Ber (...) 1Le titre de cet ouvrage de Loïc Blondiaux1 pourrait évoquer une chronique des mutations de la démocratie de ses origines à nos jours sur le modèle du désormais célèbre « Nouvel esprit du capitalisme »2.

Loïc Blondiaux, Le nouvel esprit de la démocratie. Actualité de la démocratie participative

"Être citoyen aujourd'hui, c'est un travail". Philosophe, psychanalyste, professeure à l’American University of Paris et membre du Comité consultatif national d’éthique, Cynthia Fleury a inauguré en septembre la première Chaire de philosophie de l’Hôpital de l’Hôtel-Dieu à Paris.

"Être citoyen aujourd'hui, c'est un travail"

Elle vient de publier chez Gallimard Les Irremplaçables, un essai qui affirme que sans le maintien de sujets libres, sans l’engagement des individus et leur détermination, la démocratie n’est rien. Pour Les Nouvelles NEWS, elle rappelle qu’avoir le souci de l’État de droit comme on a le souci de soi est un enjeu aussi philosophique que politique.

Propos recueillis par Isabelle Fougère. Mieux comprendre le concept du "développement du pouvoir d'agir" avec Yann le Bosse - Le trottoir d'à côté. De quoi le pouvoir d'agir est-il le nom ? Manu Bodinier a découvert l'empowerment au Québec en 1998 avec le chercheur universitaire Yann Lebossé et de Vivian Labrie, animatrice du Collectif pour un Québec sans Pauvreté.

De quoi le pouvoir d'agir est-il le nom ?

Il a été depuis délégué en Rhône‐Alpes pour la Fédération des centres sociaux, organisé des Marches pour la dignité et contre la pauvreté avec des personnes précaires et présidé l'association ECHO qui a donné naissance à l'Alliance Citoyenne de Grenoble. Il est aujourd'hui artisan de justice sociale à www.aequitaz.org Depuis quelques années1, un certain nombre d'initiatives sociales en France se réclament de la notion de « pouvoir d'agir »2, traduction toujours incomplète et bancale du concept d'empowerment3.Récemment, elles se sont même constituées en Collectif national et ont fait l'objet d'un rapport public auprès du Ministre de la Ville.

Ce mouvement fait émerger un certain nombre de questions : avons‐nous là affaire à de nouvelles formes d'actions collectives ? Lauto-organisation du public. Découvrir ou redécouvrir John Dewey , ce philosophe américain qui fut pédagogue, journaliste, professeur d’université, militant socialiste, défenseur des droits, promoteur de la démocratie participative, celui dont beaucoup parlent parfois avec compétence, souvent de seconde main, est une tâche désormais facilitée par cet ouvrage lisible et organisé avec talent.

Lauto-organisation du public

Pour indiquer l'importance de cette pensée, et la situer dans un panorama un peu caricatural, disons qu'elle prend place dans un triple jeu, au cœur de la philosophie politique : un jeu occupé par la tradition allemande d'un côté, concentrée autour de l'Ecole de Francfort, et la tradition française de l'autre, au sein de laquelle la question de la démocratie est toujours référée à Jean-Jacques Rousseau. L'ouvrage se distribue en cinq parties. "l'empowerment" en 15 minutes. « Empowerment » : généalogie d'un concept clé du discours contemporain sur le développement. L’Empowerment : pouvoir par tous, pouvoir pour tous. Suite à la publication du rapport d’Emmanuel Porte intitulé « Des pratiques d’engagement en transformation : enjeux pour l’avenir de l’éducation populaire », l’Injep a organisé, mercredi 11 décembre 2013, à l’Assemblée nationale la seconde édition des Rencontres de l’Observatoire de la Jeunesse.

L’Empowerment : pouvoir par tous, pouvoir pour tous

Cette année, elles étaient consacrées aux pratiques non-instituées de l’éducation populaire. Ces rencontres se sont faits en partenariat avec le Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire (Cnajep), l’association Jets d’Encre, la MJC d’Elbeuf ainsi que le Réseau national des maisons des associations (RNMA).

Bienvenue sur Convergence des luttes - Convergence des luttes. Colères sociales : de la résignation à la mobilisation ? L'occupation de la place de la République par le mouvement "Nuit Debout" a commencé le 31 mars.

Colères sociales : de la résignation à la mobilisation ?

Cette mobilisation pacifique se veut sans revendications. Est-elle le symbole d'un réveil citoyen en France? Depuis jeudi dernier, le mouvement « Nuit debout » grandit à Paris et dans plusieurs villes françaises. Initié par le collectif Convergence des luttes dans le sillage des manifestations contre la loi travail du 31 mars, ce mouvement citoyen de rassemblements nocturnes, qui se veut sans revendication cherche à renouveler le débat citoyen. Qui sommes nous ? - Bleu Blanc Zèbre.

Définition et ambition de l’association Bleu Blanc Zèbre (BBZ) est un mouvement citoyen regroupant 200 opérateurs de la société civile tels que des associations, fondations, acteurs des services publics, mairies, mutuelles ou entreprises, réalisant une action efficiente permettant de résoudre un problème de la société en impliquant les citoyens dans sa résolution.

Qui sommes nous ? - Bleu Blanc Zèbre

Ces opérateurs sont intégrés à BBZ après un examen de leur candidature via un Comité de Sélection ad hoc, puis labellisés comme Zèbres ou Zébrillons. Les Zèbres sont des Faizeux ! Nous ne sommes pas un think-tank mais un Do-Tank. Utopies Concrètes ! Les 10 leçons sur l’empowerment de Marie-Hélène Bacqué. Le 20-03-2013 Par Erwan Ruty Sociologue spécialiste des quartiers, la nouvelle coresponsable de la mission sur la participation des habitants confiée par le ministre de la Ville François Lamy, publie avec Carole Biewener un opuscule dédié à ce nouveau fétiche venu d’outre-atlantique, l’empowerment.

Les 10 leçons sur l’empowerment de Marie-Hélène Bacqué

Pour réveiller la démocratie locale, participative, communautaire ? On en rêve, mais on peine à y croire. Résumé en 10 points. Un concept américain Comme tout ce qui brille, qui fait de la mousse et qui fait courir les médias, l'empowerment est une invention américaine, remontant aux années 1970. Un concept qui fut radical L'empowerment est un processus par lequel des individus vont se responsabiliser et se doter d'une conscience sociale, qui peut devenir collective, leur permettant de s'émanciper et de développer des capacités d'action pour se prendre en charge eux-mêmes, et changer leur environnement. S'appuyer sur le numérique pour renforcer le pouvoir d'agir. La démocratie est un sport de combat. Plus que jamais, penser politiquement le monde conduit aujourd’hui à repenser le modèle de la démocratie.

La démocratie est un sport de combat

Pouvoir d'agir au travail

Pouvoir d'agir par l'éducation. Infrapolitique, villes.