background preloader

Deborahranda

Facebook Twitter

Cartesmentaleseducation. WK-RH : Informations et solutions pour les professionnels des ressources humaines - WK-RH, éditions Lamy et Liaisons Sociales, WKRH. 50 conseils pour développer l'envie d'apprendre. L’intention initiale de cette série de conseils est le partage le plus large d’idées, de valeurs et de pratiques pédagogiques auprès d’une communauté de formateurs.

50 conseils pour développer l'envie d'apprendre

Ce dispositif fait partie d’une nouvelle génération d’approches qui visent à aider les éducateurs, formateurs, apprenants, concepteurs de cursus à utiliser des ressources libres et à les intégrer à leurs propres fins. Ce type de dispositif n’obéit pas à une logique « d’objectifs » ou de « validation », ou encore à un « modèle économique ». Il se concentre sur la mise en intelligibilité de contenus. Il vise une modularisation libre des séquences, pour des usages flexibles, localisés en salle ou bien délocalisés dans des temps intermédiaires (transport, attente, temps « creux »).

Sa diffusion se produit sur les réseaux sociaux, par le moyen de dépôts sur des blogs, des MOOC, tout espace numérique traitant de questions éducatives « #50conseils » est basé sur : LES METHODES PEDAGOGIQUES. Article Rolland Viau. Introduction Les élèves en difficulté d’apprentissage ont souvent des problèmes de motivation.

Article Rolland Viau

Leurs difficultés à apprendre, leurs nombreux échecs et l’image qu’ils ont aux yeux des autres élèves amènent bon nombre d’entre eux à se démotiver et à perdre tout intérêt à apprendre en contexte scolaire. Que pouvons-nous faire pour les aider à reprendre goût à l’apprentissage? Par cette conférence, nous aimerions proposer un cadre de référence afin d’aider les enseignants qui travaillent auprès des élèves en difficulté d’apprentissage à mieux analyser les problèmes motivationnels que ces élèves rencontrent et à intervenir plus efficacement sur les facteurs liés à la classe qui influent sur leur dynamique motivationnelle. Trois questions guideront notre démarche dans le cadre de cette conférence. Intervenir auprès des élèves afin de susciter leur motivation est souvent une tâche ardue.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene. L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene

Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Car c’est précisément ce qui nous permet d’apprendre.

Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau Mais ce recyclage n’est pas une simple réutilisation. Comment alors passe-t-on d’une lecture ânonnante à une lecture fluide ? 1. 2. Storytelling , raconter des histoires.

Je n’arrête pas de dire à mes étudiants (master métiers de l’enseignement et de la formation) et aux enseignants en formation continue que je rencontre : faites produire vos élèves, faites les écrire, produire du multimédia, il y a beaucoup d’outils qui le permettent assez facilement.

Storytelling , raconter des histoires

Et n’ayez pas peur de les faire écrire pour le web : écrire pour le web, c’est écrire pour que tout le monde lise notre production, ce qui augmente d’autant l’exigence de qualité dans les contenus ("on ne va quand même pas raconter n’importe quoi, il faut que ce soit intéressant et valide au niveau des informations"), et la forme (qualité de la rédaction, niveau de langue, orthographe). Quand on les fait écrire pour le web, cette exigence devient plus évidente, moins plaquée ou imposée arbitrairement par le prof (aux yeux des élèves en tout cas). Je ne développe pas davantage ici, j’ai écrit sur mon autre blog un article plus détaillé, que vous pourrez lire en cliquant ici. Théorie des intelligences multiples.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorie des intelligences multiples

La théorie des intelligences multiples suggère qu'il existe plusieurs types d'intelligence chez l'enfant d'âge scolaire et aussi, par extension, chez l'Homme. Cette théorie fut pour la première fois proposée par Howard Gardner en 1983. L'origine de la théorie[modifier | modifier le code] Lorsque Howard Gardner publia son livre Frames of Mind: the Theory of Multiple Intelligence en 1983, il introduisit une nouvelle façon de comprendre l'intelligence des enfants en échec scolaire aux États-Unis. Une traduction française de ce livre a été publiée en 1997 sous le titre Les formes de l'intelligence (Odile Jacob).

Les diverses catégories d'intelligence pour Howard Gardner[modifier | modifier le code] L’intelligence logico-mathématique[modifier | modifier le code] Il existe une dimension non verbale et abstraite dans cette intelligence car des solutions peuvent être anticipées avant d'être démontrées. Notes et références[modifier | modifier le code]