background preloader

Le futurisme (1909-1944)

Facebook Twitter

Le Futurisme : tableaux de Balla - Carrà - Dottori - Russolo - Severini.  Éternels Éclairs Définition du mouvement : Le Futurisme est un mouvement artistique et littéraire du début du XXe siècle qui est né en Italie, et qui a été très rapidement adopté par l'avant-garde russe, dont les innovations esthétiques et les revendications radicales ont profondément marqué l'art moderne.

Le Futurisme : tableaux de Balla - Carrà - Dottori - Russolo - Severini

Ces représentants déclarent une véritable guerre à la nostalgie du passé s'incarnant dans les musées et s'appuyant sur des traditions et des valeurs surannées. À l'inverse, ils font l'éloge du monde moderne et de ses manifestations les plus saisissantes. Héritant de la philosophie de Bergson et de la théorie de la relativité d'Einstein selon lesquelles la stabilité est une illusion rétrograde, ils choisissent la vitesse comme moyen de percevoir et d'acquiescer au principe fondamental qui régit le monde moderne, le mouvement. D'après Peintre-analyse.com. Le futurisme. Le futurisme, né en Italie en 1909, se caractérise par une recherche de l’expression picturale du mouvement.

Le futurisme

S’inscrivant dans le prolongement du cubisme, on y voit parfois une certaine géométrisation des formes qui s’y apparente. Le mouvement est principalement fondé sur la fascination des machines, de la vitesse, et sur la décomposition du mouvement et sa représentation. Le futurisme, créé suite à l'édition du Manifeste du futurisme par Filippo Marinetti, se place dans un contexte d’avant-guerre où le climat politique et social est particulièrement tendu. De nombreux jeunes veulent changer radicalement le monde et ne voient la révolution qu’à travers la destruction de toutes les valeurs du passé (musée, bibliothèques, villes historiques…) à la faveur de la machine et de la vitesse.

La guerre apparaît comme une solution pour repartir à zéro et recréer un monde fondé sur de nouvelles bases. Futurisme – Aparences: Histoire de l'Art et actualité culturelle. La beauté de la vitesse Le futurisme est le mouvement artistique le plus important de l’art italien du XXe siècle.

Futurisme – Aparences: Histoire de l'Art et actualité culturelle

Fondé par l’écrivain Filippo Tommaso Marinetti qui écrit dans le Manifeste publié à Paris le 20 février 1909 dans le Figaro : « Nous déclarons que la splendeur du monde s’est enrichie d’une nouvelle : la beauté de la vitesse ». Le futurisme se développe notamment après l’adhésion d’un groupe d’artistes qui signent à Milan le « Manifeste des peintres futuristes » (11 février 1909) et le « Manifeste technique » qui lui succède. Il s’agit d’Umberto Boccioni, Carlo Carrà et Luigi Russolo (Milan) de Gino Severini (Paris) et de Giacomo Balla (Rome). La bataille futuriste naît d’une violente polémique contre le traditionalisme culturel et le « passéisme » bien-pensant et bourgeois. Vision simultanée, 1911, Umberto Boccioni, (Wuppertal, Ven der Heydt Museum). LE FUTURISME À PARIS sommaire / 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7 / 8 / 9 / 10 / ressources L’exposition des peintres futuristes en 1912, galerie Bernheim-Jeune, À Paris Cette section reconstitue l’exposition historique des peintres italiens de février 1912 à Paris.

Elle rassemble la plupart des trente-quatre tableaux qui y figuraient (parmi lesquels les chefs-d’œuvre présentés dans la salle permanente du futurisme du MoMA de New York). S’y imposent les thèmes iconographiques propres au futurisme : la ville moderne et son éclairage électrique, la danse, le mouvement des foules, les émeutes… > Avril-mai 1910, le Manifeste des Peintres futuristes > 5 février 1912 : en lettres de néon illuminant la nuit : Boccioni – Carrà – Russolo – Severini > « Les exposants au public » : le cubisme est un « académisme masqué » avril-mai 1910, Le Manifeste des Peintres futuristes Écouter des extraits du Manifeste des Peintres futuristes, 1910 Manifeste des Peintres futuristes, 11 avril 1910 U.

En Italie. Le fondateur du futurisme et sa personnalité la plus influente était l'écrivain italien Filippo Tommaso Marinetti.

en Italie

Marinetti a lancé le mouvement dans son Manifeste du futurisme, publié pour la première fois le 5 février 1909 dans La Gazzetta dell'Emilia, puis traduit dans le quotidien français Le Figaro, le 20 février 1909. Il fut bientôt rejoint par les peintres Umberto Boccioni, Giacomo Balla, Carlo Carrà, Gino Severini et le compositeur Luigi Russolo. Marinetti a exprimé une aversion passionnée de tout ce qui était âgé, en particulier la tradition politique et artistique. « Nous sommes sur le promontoire extrême des siècles ! ... Mais nous n'en voulons pas, nous, les jeunes, les forts et les vivants futuristes ! L'édition de manifestes était une caractéristique du futurisme et les futuristes (généralement conduits ou incités par Marinetti) les écrivaient sur de nombreux sujets, y compris la peinture, l'architecture, la religion, les vêtements et la cuisine.

Umberto Boccioni

Giacomo Balla. Carlo Carra. Gino Severini.