background preloader

Cyrille95120

Facebook Twitter

Les sauveteurs en mer à l'épreuve du simulateur. Reportage Attention à la marche en entrant dans la cabine de pilotage.

Les sauveteurs en mer à l'épreuve du simulateur

La mer est grosse et la vedette, lancée à pleine vitesse, roule d'un bord sur l'autre. Pour éviter de trébucher, mieux vaut agripper la rambarde. La vue sur l'estuaire de la Loire est imprenable, sauf lorsque l'étrave plonge entre deux murs d'eau. Droit devant, vous apercevez un paquebot en feu... Contrairement à ce que certains affirment, ce simulateur est parfaitement statique. . « Nous avons reproduit la timonerie d'un navire de sauvetage de 1re classe de nouvelle génération, explique Didier Moreau, aux commandes de ce nouvel équipement de la SNSM, la Société nationale de sauvetage en mer. L'idée de cet outil unique en France est de travailler les compétences individuelles et collectives d'un même équipage. Pour rendre crédibles ces opérations virtuelles, les sauveteurs utilisent les cartes électroniques numérisées mises à leur disposition par les pilotes. Trouver avant de sauver. Auto-efficacité : le sentiment d'efficacité personnelle (Bandura, 1977, 1997, 2003) - Bloc-notes de Jean Heutte : sérendipité, phronèsis et atharaxie sont les trois mamelles qui nourrissent l'Épicurien de la connaissance ;-)

Article mis à jour le 19 mars 2011 La théorie de l’auto-efficacité de Bandura (1977, 1997, 2003) entre dans le cadre théorique plus large de la théorie sociale cognitive (Bandura, 1986), dénommée ci-après TSC.

Auto-efficacité : le sentiment d'efficacité personnelle (Bandura, 1977, 1997, 2003) - Bloc-notes de Jean Heutte : sérendipité, phronèsis et atharaxie sont les trois mamelles qui nourrissent l'Épicurien de la connaissance ;-)

La TSC stipule que « le fonctionnement humain est le produit d’une interaction dynamique et permanente entre des cognitions, des comportements et des circonstances environnementales. Dans ce modèle de ‘‘causalité triadique réciproque’’ (Figure 11, p. 89), nous sommes à la fois les producteurs et les produits de nos conditions d’existence » (Carré, 2003, préface in Bandura, 2003, p. IV). En 1986, il expose ainsi son modèle de « causalité triadique réciproque » : En ce sens, la TSC s’inscrit dans une perspective de l’interaction (emergent interactive agency) par opposition à des paradigmes de l’action autonome ou de la réactivité mécanique. Figure 11Modèle de causalité triadique réciproque (Bandura, 1986) L’agentivité.

A. Bandura. Auto-efficacité. Le sentiment d’efficacité personnelle. 1Albert Bandura est docteur en psychologie et enseigne à l’université de Stanford (Californie).

A. Bandura. Auto-efficacité. Le sentiment d’efficacité personnelle

Il est l’auteur de L’Apprentissage social (Mardaga, 1985). 2Depuis les années 80, Albert Bandura s’intéresse au sentiment d’efficacité personnelle. Ce concept s’inscrit dans le cadre de la théorie sociocognitive (théorie issue du béhaviorisme et du cognitivisme). Selon cette théorie, le fonctionnement et le développement psychologique doivent être compris en considérant trois facteurs en interaction : le comportement, l’environnement et la personne. Ces facteurs s’influencent réciproquement mais n’ont pas forcément le même impact. 3Le sentiment d’efficacité personnelle désigne les croyances des individus quant à leurs capacités à réaliser des performances particulières. L’expérience active de maîtrise est une des sources les plus influentes sur la croyance en l’efficacité personnelle car elle est fondée sur la maîtrise personnelle des tâches à effectuer.

Apprentissage par simulation

L’acte pédagogique de Philippe Meirieu. Dans cette vidéo, Philippe Meirieu nous présente les trois actes forts qui constituent l’acte pédagogique.

L’acte pédagogique de Philippe Meirieu

Vous trouverez ci-dessous le lien de sa vidéo provenant du site FranceTvEducation mais aussi la carte mentale de son intervention que j’ai réalisé avec le logiciel MindMapper 12 Arena . Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo Résumé en carte mentale : Cliquer sur l’image pour agrandir la carte Bonne consultation. Ufr-spse.u-paris10.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1348818741014.

Les 101 théories de la motivation. En 1971, Deci montrait que la persistance des individus, durant une période de libre choix, est moins importante pour les sujets récompensés que pour ceux qui ne le sont pas.

Les 101 théories de la motivation

Ce résultat, contre-intuitif pour l’époque, montrait pour la première fois chez l’homme de façon expérimentale que la récompense n’est pas un facteur motivant dans tous les cas de figures. Depuis les années 70, Deci (1975, 1980) et Ryan (Deci & Ryan, 1985, 2000, 2002) ont proposé différentes formulations et reformulations théoriques qui ont permis de conceptualiser ce résultat et donne lieu à une volumineuse littérature afférente produite aux cours des trois dernières décennies.

La dernière formulation en date (Deci & Ryan, 2002) repose, selon les propos des auteurs, sur ce qu’ils appellent des « mini-théories » : la théorie de l’évaluation cognitive, la théorie de l’intégration organismique, la théorie de l’orientation causale et celle des besoins de bases. Philippe Carré [Communication] – Colloque International 2012 – OCE.