background preloader

Wikileaks (FR)

Facebook Twitter

LCP sur Twitter : "[DOC/VIDÉO] "#Wikileaks, enquête sur un contre-pouvoir", sur LCP et LCP.fr >> Docs ad Hoc : Wikileaks, enquête sur un contre-pouvoir. Réalisé par Luc Hermann et Paul Moreira.

Docs ad Hoc : Wikileaks, enquête sur un contre-pouvoir

WikiLeaks a livré au regard du public des milliers de secrets d’Etat. Julian Assange et ses collaborateurs sont devenus des ennemis officiels du Pentagone. Dans leur premier documentaire en 2011, Luc Hermann et Paul Moreira avaient enquêté à Londres, Berlin, Reykjavik, Washington et Paris, sur le réseau WikiLeaks, ses forces et ses faiblesses, son mythe et sa part d’ombre. En 2013, Luc Hermann et Paul Moreira ont poursuivi leur analyse sur l’impact du site Wiki-Leaks, avec une nouvelle interview de Julian Assange, réfugié à Londres dans l’ambassade d’Equateur depuis le 19 juin 2012, alors que la Suède venait d’obtenir son expulsion pour l’interroger sur des accusations de viol et d’agression sexuelle. Au-delà de cette affaire en Suède, Assange craint une expulsion vers les Etats-Unis. UN ACHETEUR INATTENDU. Libération sur Twitter : "[Nouvelles révélations #WikiLeaks] Les objectifs prioritaires de la NSA point par point. Libération.fr – Les objectifs prioritaires économiques de la NSA – #FranceLeaks.

WikiLeaks : Laurent Joffrin serait-il devenu « paranoïaque » La nouvelle a été annoncée à grands renforts de teasing : mardi 23 juin, à 22 heures, du « très lourd » serait publié par Mediapart et Libération.

WikiLeaks : Laurent Joffrin serait-il devenu « paranoïaque »

Et, à l’heure dite, le couperet est tombé : de nouveaux documents rendus publics par WikiLeaks établissent que les États-Unis ont espionné les autorités françaises durant de longues années, y compris au plus haut niveau de l’État. On ne peut évidemment que se féliciter du fait que de telles informations soient portées à la connaissance du public, et saluer le travail de WikiLeaks et des journalistes qui ont contribué à les rendre accessibles : le moins que l’on puisse dire est en effet que ces révélations (ou confirmations preuves à l’appui) sont d’utilité publique. C’est d’ailleurs un paradoxe que de voir WikiLeaks s’attaquer essentiellement aux démocraties, laissant de côté les dictatures les plus opaques et les plus répressives. L'UMP m'a tuer sur Twitter : "#NSA #WikiLeaks Remember : @NicolasSarkozy "l'Américain" > L'"ADMIRATION POUR BUSH" ! MDR ! WikiLeaks : Nicolas Sarkozy, "l'Américain" L'homme fascine les Américains autant qu'il leur raconte être fasciné par l'Amérique.

WikiLeaks : Nicolas Sarkozy, "l'Américain"

Il est le "président le plus pro-américain depuis la seconde guerre mondiale". Des conseils de la CIA pour passer les frontières révélés par WikiLeaks. L’ « erreur » qui rapproche le WikiLeaks party de l’extrême droite australienne. US court prepares to rule in Manning case - Americas. The verdict in the court-martial of Army Private First Class Bradley Manning, accused of the biggest leakof classified information in US history, will be read on Tuesday, the presiding judge has said.

US court prepares to rule in Manning case - Americas

Manning, who is accused of spilling secrets to the WikiLeaks anti-secrecy website, is charged with 21 criminal counts, the most serious of which, "aiding the enemy", carries a life sentence. Judge Colonel Denise Lind, who presided over Manning's court-martial in Fort Meade, Maryland and began deliberations on Friday, said she plans to read the verdict at 1pm local time on Tuesday. The sentencing phase is slated to begin on Wednesday. Manning's lawyers have maintained that he is a whistleblower, and not a traitor as the government claims. He wanted to provoke a broader debate on US military and diplomatic policy out of concern for fellow Americans, the defence asserted. Manning was arrested in May 2010 while serving in Iraq.

#Wikileaks: trial of whistleblower Bradley Manning begins [1 to 8 min. Ouverture du procès de Bradley Manning, la "taupe" présumée de WikiLeaks - ÉTATS-UNIS. "Le procès du siècle est sur le point de commencer". C’est ainsi que le Réseau de soutien de Bradley Manning présente l’ouverture du procès, lundi, de ce soldat américain de 25 ans accusé d’avoir transmis des milliers de documents secrets de l’armée américaine au site fondé par Julian Assange.

La cour martiale de la base militaire de Fort Meade, près de Washington, aura environ trois mois pour déterminer si l’ancien analyste de renseignement est un "traitre" qui a transmis indirectement des informations classifiées à Al-Qaïda ou un patriote qui a permis de rendre publiques des bavures de l’armée américaine.

Le simple soldat, au corps frêle et au visage d'adolescent, encourt la réclusion criminelle à perpétuité au terme de ce procès devant la juge militaire Denise Lind. Une allégation que le gouvernement devra prouver au procès, a ordonné la juge lors d'une audience de préparation du procès. Iceland top court orders WikiLeaks donations to reopen. Full-text search. Révélations. Le Maroc, les USA et la Guerre froide. Housni Benslimane, Ali Yata et Ahmed Dlimi, sans parler de Hassan II, étaient tous surveillés de près par les Etats-Unis dans les années 1970… C’est ce que nous apprend la nouvelle livraison des câbles diplomatiques dévoilés par Wikileaks.

Révélations. Le Maroc, les USA et la Guerre froide

Wikileaks sévit de nouveau ! Mais cette fois-ci, le célèbre site de Julian Assange fait dans l’histoire. Le 8 avril dernier, l’opération “Project K” a rendu publics près de 2 millions de documents diplomatiques classés “secret défense” couvrant les années 1973 à 1976. Une somme de câbles regroupés sous le nom de “Kissinger Cable”, du nom de Henry Kissinger, fameux secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères de l’époque. Si les seventies correspondent à la période dite de “détente” de la Guerre froide, ces années n’ont pas moins été rythmées par les soubresauts politiques, les coups d’Etat, les tractations secrètes… Le Maroc n’a d’ailleurs pas été épargné.

La peur du rouge Au mois d’avril 1973, les Américains en poste au Maroc expédient câble sur câble. WikiLeaks Goes Google, Develops Searchable Database For Millions Of ‘Kissinger Cables’ Special Project K. Wikileaks : l'enregistrement du procès Manning publié au nom de la liberté d'informer. Les déclarations du soldat Bradley Manning, au cours de l'audience précédant son procès, n'étaient pas destinées à être rendues publiques.

Wikileaks : l'enregistrement du procès Manning publié au nom de la liberté d'informer

Pourtant, dénonçant le secret qui règne autour de toute l'affaire WikiLeaks, la Freedom of the Press Foundation (FPF) a publié l'enregistrement des déclarations du soldat. L'enregistrement en question, qu'on peut écouter ci-dessous (en anglais), est intéressant car il permet de comprendre en détail le cheminement de Bradley Manning. Pourquoi il a choisi de révéler des secrets militaires à Wikileaks - et selon ses propres aveux, au monde - et comment il a été touché par le vidéo ensuite intitulée "Collateral Murder" par Julian Assange : "Secret extrême" Le CCR s'est ainsi "engagé dans une bataille juridique pour obliger le tribunal à être plus ouvert," nous apprend la FPF.

High-Tech : Wikileaks pourrait devenir un parti politique. Le 14 septembre prochain, lorsque seront organisées les prochaines élections parlementaires, les Australiens pourront peut-être voter pour un nouveau parti: Wikileaks.

High-Tech : Wikileaks pourrait devenir un parti politique

Et la figure de proue de cette nouvelle formation politique n’est autre que Julian Assange, qui se présente personnellement à cette élection, comme le confirme un tweet. Wikileaks: la justice admet avoir infligé des mauvais traitements à Bradley Manning. Le rapporteur de l'ONU sur la torture avait qualifiées de "cruelles, inhumaines et dégradantes" ses conditions de détention.

Wikileaks: la justice admet avoir infligé des mauvais traitements à Bradley Manning

La juge militaire en charge du dossier a admis, mardi, que les conditions de détention de Bradley Manning, la "taupe" de WikiLeaks, avaient été trop "rigoureuses". La peine de l'analyste militaire, qui a témoigné pour la première fois en novembre dernier, sera donc réduite de près de quatre mois. Mais les charges retenus contre Bradley Manning n'ont pas été abandonnées. Rencontre à Londres entre Jean-Luc Mélenchon et Julian Assange. Tea for two: France’s Mélenchon pays Julian Assange a peculiar visit. Bloquer les dons à WikiLeaks : la Commission européenne n’a rien à y redire. WeFightCensorship : le Wikileaks 2.0 de Reporters Sans Frontières. Mise à jour : comme annoncé, RSF a ouvert aujourd'hui son site internet Article du 19 novembre 2012 - C'est finalement le mardi 27 novembre que Reporters Sans Frontières ouvrira les portes de son site internet WeFightCensorship.org (WeFC) avec un peu de retard sur la date annoncée en juillet dernier.

WeFightCensorship : le Wikileaks 2.0 de Reporters Sans Frontières

Le soldat Manning prêt à avouer avoir transmis des documents à WikiLeaks.

English Section

Infowar. Réactions Internationales. Laure de La Raudière : L’affaire Wikileaks est d'’une importance capitale. WikiLeaks ou le séisme diplomatique. Openleaks se lance lundi sur les plates-bandes de WikiLeaks. Interview Evgeny Morozov : “WikiLeaks doit se renforcer au niveau politique” Pour Evgeny Morozov, spécialiste de la censure du web, les dernières révélations de WikiLeaks pourraient déboucher sur des législations plus strictes.

Et forcer l'organisation à envisager un avenir politique. J’ai interviewé jeudi dernier Evgeny Morozov, un chercheur et blogueur biélorusse, actuellement à Stanford. Il est spécialiste de l’impact d’Internet sur la politique, et de ce qu’on appelle la cyberguerre. Il contribue régulièrement à Foreign Policy et au Boston Standard. Son livre The Net Delusion : How not to liberate the world parait en janvier 2011. Voici donc l’intégralité de l’interview, dont certains passages sont repris ce jour dans le Figaro.

Depuis mercredi, le collectif « Anonymous » multiple les cyber attaques contre les sites qui ont laché ou qui font barrage à WikiLeaks. Ces groupes avaient l’habitude d’attaquer des entités comme l’Eglise de Scientologie ou des entreprises. En janvier 2010, Hillary Clinton était le chantre de l’Internet libre. En Russie, Visa et Mastercard au coeur de troublantes révélations. Mastercard et Visa se doutaient-elles des nouvelles informations qu'allait révéler WikiLeaks mercredi ?

En Russie, Visa et Mastercard au coeur de troublantes révélations

La coïncidence est troublante. Alors que, mardi soir, les deux géants américains de systèmes de paiement - tout comme PayPal, service de paiement par Internet - ont suspendu les virements au site de Julian Assange, un document provenant de l'ambassade américaine à Moscou a révélé, mercredi, une importante opération de lobbying de la part des autorités américaines en Russie, dans le but de protéger les intérêts de... Visa et Mastercard. La confusion est-elle intentionnelle ?