background preloader

CAFFA

Facebook Twitter

Séminaire « Conduite du changement » : Peut-on vraiment piloter les usages pédagogiques du numérique dans l'établissement ? Les effets de l’accompagnement technopédagogique des enseignants sur leurs options pédagogiques, leurs pratiques et leur développement professionnel. 1En 2012, lors du colloque AIPU 2012 (Trois-Rivières, Québec), Lebrun, Bachy, Maron, Motte, Smidts et Van Haverbeke (2012) ont présenté une communication intitulée L’accompagnement technopédagogique : des technologies et des pédagogies en interaction.

Les effets de l’accompagnement technopédagogique des enseignants sur leurs options pédagogiques, leurs pratiques et leur développement professionnel

Celle-ci portait sur la présentation de résultats empiriques et descriptifs d’une recherche quantitative qui questionnait les effets de certaines formes d’accompagnement, alliant approches pédagogique et technologique, sur le développement professionnel d'enseignants universitaires. La variable indépendante concernait la participation des enseignants à certaines formations ponctuelles ou plus longues ou encore à différentes formes d’accompagnement comme celles proposées par Massé (1998, cité dans Poumay, 2006).

Des outils pour mesurer les effets de l’accompagnement technopédagogique des enseignants. Pour souligner la fin de la session d’hiver 2016, Profweb a invité ses 3 collaborateurs du DESS en enseignement collégial à résumer un article de leur choix paru dans un numéro spécial de la Revue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur (RIPES) et portant sur l’usage du numérique en enseignement.

Des outils pour mesurer les effets de l’accompagnement technopédagogique des enseignants

Voici ce qui a retenu l’attention de Mathieu Cyr, étudiant à la maîtrise en enseignement au collégial en science politique. L’article de Marcel Lebrun, Christelle Lison et Christophe Batier discute de l’efficacité de l’accompagnement technopédagogique des enseignants et de ses effets sur l’enseignement supérieur. Avec la collaboration d’institutions universitaires de la France et du Québec, les auteurs posent un diagnostic sur cette question. Les objectifs de l’étude Les modèles théoriques.

Comment s'applique l'accompagnement technopédagogique. Depuis plus d’une décennie, on tente d’intégrer des technologies dans l’enseignement, du primaire à l’université.

Comment s'applique l'accompagnement technopédagogique

Or, pour y arriver, il ne suffit pas d'installer des technologies diverses en proposant au personnel enseignant de se débrouiller. Du moins, pas si le but recherché est une adaptation pertinente et qui aura un sens positif sur les apprenants. Comment se fait et se ressent cet accompagnement technopédagogique? Une étude de 2016 s’est intéressée aux modèles d’intégration, aux pratiques et au sentiment de compétences de professeurs d’universités suivantes : Université catholique de Louvain (UCL), Université Claude Bernard Lyon et l’Université de Sherbrooke, au Québec. À chaque établissement son approche. Admission (soutenance) - FORMATEUR. Soutenance de mémoire CAFIPEMF/CAFFA Télécharger l'article en pdf: Télécharger « Soutenance de mémoire CAFIPEMF.pdf » C’est le moment final de ce long travail que représente la passation de la certification.

Admission (soutenance) - FORMATEUR

Une soutenance doit se préparer en amont. Ce que dit le B.O. « Le candidat présente son mémoire professionnel (15 minutes) puis échange avec le jury (30 minutes). La soutenance permet au jury d'apprécier la capacité du candidat à: - se confronter à un problème, le constituer en objet d'étude et mettre en œuvre un dispositif expérimental professionnel ; Entretien (cafipemf/caffa) - FORMATEUR. L’entretien dans le cadre de l’admission cafipemf /caffa n’est pas un « vrai » entretien, la simple présence du jury ayant un impact sur le comportement de chacun.

Entretien (cafipemf/caffa) - FORMATEUR

Le cadre est contraint (temps et modalités) et en fait un exercice de style. Le guide ci-dessous s’efforce donc de répondre à cet exercice de style. C'est une proposition, pas un modèle ! Télécharger « Guide Entretien CAFIPEMF.pdf » Du confort technico-pédagogique numérique et de son détournement subreptice. Reposez-vous, braves gens, on pense pour vous.

Du confort technico-pédagogique numérique et de son détournement subreptice

C’est d’ailleurs très tendance, en ce moment, ça, de penser pour ceux qui mettent en œuvre la pédagogie (1). Sur Éducatice, tout récemment, il était de bon ton dans les stands de vous expliquer que tel ou tel matériel, telle ou telle ressource avaient justement été conçus pour répondre précisément aux besoins des enseignants, lesquels avaient été consultés pour ce faire. Évidemment. À voir ce qui est parfois proposé, on se demande bien quel enseignant tordu a pu demander de ce genre de choses… J’y reviens. Numérique : Détourner ou contourner ? Les observations que l'on peut faire des pratiques réelles du numérique dans le milieu scolaire révèlent que loin de traduire le simple prescrit, en particulier institutionnel, les détournements et les contournements sont légion.

Numérique : Détourner ou contourner ?

Certains argueront de l'indocilité enseignante, d'autres de l'irréductible liberté pédagogique, d'autres encore de l'insuffisance des outils mis à disposition, d'autres aussi la faiblesse de la maintenance voire de la formation. Or les analyses que nous pouvons faire à partir des enquêtes diverses et variées sur les usages et non usages des TIC dans les classes montrent que maintenance et formation arrivent le plus souvent au premier rang des obstacles aux usages.

Innovation : de l’inspiration au détournement. Bien que de nombreux acteurs de l’éducation se soient déjà exprimés sur la question, la confusion entre innovation pédagogique et pratiques numériques a la peau dure.

Innovation : de l’inspiration au détournement

Le qualificatif « inspirant », largement utilisé dans Nipédu, bien que commode, reste centré sur l’enseignant, sur la diffusion de pratiques originales, individuelles, parfois difficilement transposables.