background preloader

Travail d'équipe

Facebook Twitter

Synthese finale des ateliers 07 12 2016. « Est-ce qu’on peut travailler en équipe? » Cette question familière aux oreilles des enseignants suscite également l’intérêt des chercheurs.

« Est-ce qu’on peut travailler en équipe? »

Les élèves apprennent-ils mieux avec d’autres pairs? Cet article propose un survol de certaines connaissances issues de la recherche à propos de l’apprentissage coopératif. L’apprentissage coopératif (cooperative learning) consiste à travailler en petit groupe (dyade, groupe de 2 à 5 élèves ou groupe-classe) à l’atteinte d’un même but, en vue d’optimiser l’apprentissage de chaque membre de ce groupe (Salvin, 2010). L’enseignant peut organiser les groupes de travail coopératif de sorte que les interactions soient plutôt symétriques (lorsque les compétences des élèves sont semblables) ou plutôt asymétriques (lorsque les degrés de compétence des élèves sont différents).

Coffresnsm10. La coopération en classe : pourquoi ? comment ? (les apports de la recherche) Une vidéo de Syn Lab L’être humain est un être social qui se définit par les interactions avec les autres et avec son environnement.

La coopération en classe : pourquoi ? comment ? (les apports de la recherche)

Le cerveau est précablé pour la sociabilité. Nous sommes mus par deux aspirations complémentaires : le désir d’être soi et le désir d’être avec autrui. La coopération est une des forces que le genre humain a peu à peu développé pour dépasser ses limites biologiques et évoluer grâce aux autres. Le travail entre pairs est plus efficace que le travail individuel (quelle que soit la matière). Les bénéfices de la coopération sont : de nouvelles connaissances « académiques »,un esprit de solidarité,des compétences interpersonnelles. La posture de l’adulte enseignant est amenée à changer : il devient observateur, conseiller et accompagnateur jusqu’à s’effacer quand les enfants arrivent à fonctionner de façon autonome.

Pour aller plus loin : La mémoire externe améliore le travail en équipe. Le travail en équipe, tout un contrat! La plupart des étudiants sont appelés à réaliser des travaux en équipe durant leurs études universitaires.

Le travail en équipe, tout un contrat!

Or, les étudiants savent-ils bien démarrer un projet d’équipe, se répartir les tâches de façon équitable, tenir des réunions efficaces et résoudre des conflits entre coéquipiers? Le vidéo « Le travail en équipe, tout un contrat » traite de ces points à l’aide de deux vidéos. Process com: comment gérer les six personnalités les plus courantes. D'après la méthode d'analyse ProcessCom®(1), mère de beaucoup d'autres, on distingue six profils de personnalité, dont l'un domine chez chacun de nous.

Process com: comment gérer les six personnalités les plus courantes

Le manager a intérêt à les connaitre, afin de cerner les besoins psychologiques de ses collaborateurs et de les nourrir de façon adaptée. Objectif : booster leur motivation, faire baisser la pression individuelle et insuffler un état d'esprit positif dans l'équipe. Mode d'emploi. 1. Le Travaillomane Logique, rationnel, responsable, il fonctionne par étapes, soucieux d'avoir des directives claires et des échéances. >> Ses besoins: la perfection et la structuration du temps Pour le féliciter : "Bravo, bon boulot. Pour le recadrer : " Le dossier Y n'a pas été rendu à l'heure puisque tu me l'as apporté vendredi à 17h, ce qui ne m'a pas permis de le traiter dans la foulée...

" Créer un diagramme de Gantt avec un logiciel de bureautique. Le diagramme de Gantt, souvent utilisé en gestion de projet, est un outil de planification qui permet de répertorier et de suivre visuellement l'état d'avancement des différentes tâches à effectuer (et leurs échéances) matérialisées graphiquement par une barre horizontale.

Créer un diagramme de Gantt avec un logiciel de bureautique

Son origine remonte a priori aux travaux pionniers de Karol Adamiecki, créateur du « harmonogram » en 1896 même si l'on retient davantage l'appellation « diagramme de Gantt », du nom de l'ingénieur américain Henry Laurence Gantt, qui en a publié la description dans les années 1910-1920. Plusieurs logiciels de management facilitent l'élaboration de diagrammes de Gantt dynamiques.

ContenuCooperationCollaboration. Entre la coopération et la collaboration, la différence est nuancée.

ContenuCooperationCollaboration

F. Henri et K. Lundgren-Cayrol analysent de manière très éclairante la différence entre ces deux notions. La présentation qui suit reprend largement cette analyse. Fiche de conseils sur le travail d'équipe. Centre for Teaching Excellence Blog » Trust in the classroom: is it something we really need? — Plinio Morita. On July 5th, we hosted a CTE graduate student workshop on the topic of Trust in the Classroom.

Centre for Teaching Excellence Blog » Trust in the classroom: is it something we really need? — Plinio Morita

My goal was to foster discussion around the topic of trust in a collegial and safe environment. Based on the feedback that I received from the participants, I decided to devote a blog posting to it as it was highlighted as an important, but unusual topic in teaching development workshops. This observation is supported by the lack of literature about trust in the classroom in higher education. The literature on trust is extensive, ranging from engineering, to social sciences to business. When it comes to education, the focus has been on secondary and elementary education, as many authors discuss activities and techniques to develop trust and create a trust fostering environment. During our workshop, we discussed a few important points, such as: Importance of trust for teachingHow to develop trustTrust issues and how to deal with themImportant relationships in the classroom.

Enseignant