background preloader

Loi Veil du 17 janvier 1975

Facebook Twitter

Veil. Simone Veil Biographie. Une vie (Simone VEIL) Simone Veil accepte de se raconter à la première personne dans son ouvrage intitulé Une vie.

Une vie (Simone VEIL)

Retour sur le parcours d'une femme politique atypique. Les premières années Simone Jacob est née le 13 juillet 1927, à Nice, elle est la cadette d’une famille juive de quatre enfants. Elle a reçu une éducation rigoureuse, intellectuelle et laïque. Ses parents se sont mariés en 1922. Sa carrière de magistrate En 1954, comme l’Ecole nationale de la magistrature n’existe pas encore, pour devenir magistrat, li faut d’abord exécuter différents stages, notamment au parquet pendant deux ans. Son entrée dans le gouvernement Chirac (1974) En 1974, tandis que Georges Pompidou est au plus mal, la campagne présidentielle est lancée. Simone Veil, défenseur de l’Europe En juin 1979, Valéry Giscard d’Estaing lui demande de mener la liste de l'UDF aux premières élections du Parlement européen, elle qui défend les valeurs de l’Europe. Son entrée dans le gouvernement Balladur (1993) Une femme sans étiquette politique.

Simone Veil : biographie, actualités et émissions France Culture. Simone Veil. Femme politique française (Nice 1927).

Simone Veil

Seule rescapée, avec sa sœur, d'une famille juive déportée à Auschwitz en 1944, Simone Veil entreprend des études de droit et devient dans l'après-guerre magistrate, notamment affectée à l'administration pénitentiaire. En 1969, elle rejoint le cabinet de René Pleven, garde des Sceaux du gouvernement Chaban-Delmas, et entre de facto en politique lorsqu'elle devient ministre de la Santé publique de Valéry Giscard d'Estaing dans les gouvernements Chirac et Barre (1974-1979), fonction qu'elle cumule avec la responsabilité de la Sécurité sociale (1976), puis celle de la Famille (1978).

Association Nationale des Centres d'IVG et de Contraception. Version consolidée au 22 février 2017 Source Legifrance Résumé La présente loi est relative à l’interruption volontaire de grossesse et à la contraception Ce texte propose un réaménagement et une amélioration du dispositif légal hérité des lois Veil et Neuwirth.

Association Nationale des Centres d'IVG et de Contraception

Elle poursuit deux objectifs essentiels : tout d’abord mettre fin à la situation de quelques 5000 femmes qui sont chaque année conduites à partir à l’étranger pour pouvoir interrompre une grossesse au-delà du délai légal de dix semaines ; ensuite apporter une aide aux mineures en détresse qui ne parviennent pas à obtenir le consentement de l’un de leurs parents ou du titulaire de l’autorité parentale et sont donc contrainte à poursuivre une grossesse non désirée. Exemple tpe l les lois veil. AVANT LA LOI VEIL. Simone Veil et son projet de loi relatif à l'IVG.

Texte intégral de la loi Veil de 1975. Le dossier d'histoire sur la loi Veil de 1975 Loi n°75-17 du 17 janvier 1975 relative à l'interruption volontaire de la grossesse (1) L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Le Conseil constitutionnel a déclaré conforme à la Constitution, Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE 1er Art. 1er. - La loi garantit le respect de tout être humain dès le commencement de la vie.

Texte intégral de la loi Veil de 1975

Il ne saurait être porté atteinte à ce principe qu'en cas de nécessité et selon les conditions définies par la présente loi. Art. 3. - Après le chapitre III du titre 1er du livre II du code de la santé publique, il est inséré un chapitre III bis intitulé "Interruption volontaire de la grossesse" : Loi Veil sur l'IVG : histoire d'une loi emblématique. Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Rédigé le En 1975, l'avortement est un acte réprimé par la loi et passible de prison.

Loi Veil sur l'IVG : histoire d'une loi emblématique

La loi Veil autorise l'IVG. La bataille de Simone Veil pour le droit à l’avortement. Simone Veil a marqué la lutte pour les droits des femmes.

La bataille de Simone Veil pour le droit à l’avortement

Le 26 novembre 1974, alors ministre de la Santé, elle présente devant les députés son projet de loi sur l’avortement. Le 17 janvier 1975, la loi Veil légalisant l’interruption volontaire de grossesse est promulguée. Jusque-là, avorter pour une raison non médicale était un délit, passible de prison. Retour sur le combat qui a mené à l’adoption de cette loi. 5 avril 1971, l’appel des 343 La bataille pour le droit à l’avortement commence bien avant l’arrivée de Simone Veil au gouvernement.

Octobre 1972, le procès de Bobigny Marie-Claire, 17 ans, est jugée pour avoir avorté à la suite d’un viol. Manifestation des militants du Mouvement de libération des femmes pendant le procès de Bobigny, le 8 novembre 1972. 13 décembre 1973, une première tentative ratée 28 mai 1974, Simone Veil entre au gouvernement Simone Veil est nommée ministre de la Santé par Jacques Chirac, alors Premier ministre.

IVG : un droit garanti par la loi. Les femmes et l’IVG Près de 220 000 IVG ont été pratiquées en France en 2012, ce qui correspond à 1,5% des femmes entre 15 à 49 ans.

IVG : un droit garanti par la loi

Plus d’une femme sur trois a recours à une IVG dans sa vie.