background preloader

Commune de Paris

Facebook Twitter

Incendies de la Commune. L’incendie du château des Tuileries Au cœur de Paris et en bordure de Seine, accolé au Louvre, le palais des Tuileries avait été construit au XVIe siècle par Philibert Delorme pour Catherine de Médicis puis augmenté des pavillons de Flore et de Marsan.

Incendies de la Commune

De ce château considéré comme la demeure historique des monarques français, Napoléon III avait fait le siège de son pouvoir et sa résidence officielle durant tout le Second Empire. Dès le 26 mars 1871, la Commune proclame le pillage du lieu qui est peu à peu vidé, saccagé et démantelé. Durant la « Semaine sanglante », tant pour terrasser le symbole de la tyrannie que pour retarder l’avance des troupes versaillaises, l’incendie de cet édifice est organisé par des communards – le sergent de ville Boudin, le garçon boucher Bénot et le général Bergeret – à grand renfort de chariots de poudre, de goudron liquide, d’essence de térébenthine et de pétrole. Le feu et la pierre. La commune de Paris (mars à mai 1871) 1° Naissance de la Commune de Paris (février à mars 1871) – Les préliminaires de paix avec la Prusse, ratifiés par l’assemblée nationale le 27 février 1871, furent très mal acceptés par les départements annexés et par la capitale.

La commune de Paris (mars à mai 1871)

Ainsi, 35 députés des territoires cédés, outrés, décidèrent de quitter la séance ; à Paris, les citadins assistèrent impuissants au défilé de l’armée prussienne sous l’Arc de Triomphe (les Prussiens occupèrent les Champs Elysées du 1er au 3 mars 1871.). La guerre étant terminée, les députés décidèrent d’un commun accord de quitter Bordeaux afin de s’installer à Versailles à partir du 20 mars (ces derniers préféraient s’installer dans une cité sous contrôle prussien que dans une capitale en ébullition.). Versailles - Aspect de la place d'armes depuis l'ouverture des séances de l'Assemblée nationale, Le Monde Illustré, N° 729, 1er avril 1871. L'opéra de Versailles, siège du Sénat de février 1871 à janvier 1879, château de Versailles, Versailles.

Histoire de la Commune - Association des Amies et Amis de la Commune de Paris 1871. La Commune de Paris. "Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique La Commune de Paris La Commune de Paris est le nom donné au mouvement révolutionnaire et au gouvernement insurrectionnel qui fut mis en place à Paris entre le 18 mars et le 28 mai 1871, après la guerre de 1870-1871 contre les Prussiens.

La Commune de Paris

Chronologie des évènements avant la Commune de Paris. Commune de Paris (1871) « Commune de Paris (1871) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Une barricade de la Commune de Paris, le 18 mars 1871 La Commune de Paris est un gouvernement révolutionnaire français qui a duré environ deux mois (du 18 mars au 27 mai 1871).

Commune de Paris (1871)

Cette rébellion contre le Gouvernement, issu de l'Assemblée nationale qui venait d'être élue au suffrage universel, ébaucha pour la ville, une organisation proche de l'autogestion. Elle est pour partie une réaction à la défaite française de la guerre franco-prussienne de 1870 et à la capitulation de Paris. La Commune 18 mars-27 mai 1871. Tentative à implications révolutionnaires, faite par les ouvriers à Paris après l'insurrection du 18 mars 1871, pour assurer, dans un cadre municipal et sans recours à l'État, la gestion des affaires publiques. 1.

la Commune 18 mars-27 mai 1871

Le contexte Cette insurrection prend naissance dans cette ville du travail qu'est devenu Paris en pleine croissance démographique (en 1866, sur 1 799 980 habitants, 57 % vivent du travail industriel et 12 % du travail commercial). 18 mars 1871 - Début de la Commune de Paris - Herodote.net. Le 18 mars 1871, une émeute éclate à Paris, sur la butte Montmartre.

18 mars 1871 - Début de la Commune de Paris - Herodote.net

Adolphe Thiers (73 ans), chef du gouvernement provisoire de la République, renonce à la réprimer et s'enfuit à Versailles avec tous les corps constitués. C'est l'amorce de la «Commune». Commune de Paris (1871) Association des Amies et Amis de la Commune de Paris 1871. Louise MICHEL - Biographie - Bibliographie - VRONCOURT LA CÔTE (français)