background preloader

Veille technologique

Facebook Twitter

Définition : Qu'est-ce que le Cloud Computing ? De plus en plus utilisé par les entreprises de toutes les industries, le Cloud Computing est la nouvelle forme de stockage de données du 21ème siècle.

Définition : Qu'est-ce que le Cloud Computing ?

Cependant, il se décline en de nombreuses variantes, et il n’est pas toujours facile de choisir l’offre qui convient le mieux à son activité. Pour mieux comprendre le phénomène Cloud Computing, voici une définition complète de ce terme. Le Cloud Computing est un terme général employé pour désigner la livraison de ressources et de services à la demande par internet. Il désigne le stockage et l’accès aux données par l’intermédiaire d’internet plutôt que via le disque dur d’un ordinateur. Il s’oppose ainsi à la notion de stockage local, consistant à entreposer des données ou à lancer des programmes depuis le disque dur. Le cloud et votre hyperviseur : ce que vous devez savoir. En quelques années la virtualisation a aidé de nombreuses entreprises à consolider leur environnement, parfois supprimer une empreinte matérielle massive et en définitive créer une infrastructure plus agile.

Le cloud et votre hyperviseur : ce que vous devez savoir

Désormais le centre de données moderne se doit de trouver de nouvelles façons d'exploiter la virtualisation pour mieux répondre aux besoins des organisations. Et question cloud computing il est important de bien comprendre combien la virtualisation dans un environnement de centre de données distribuée de type cloud permet aux responsables informatiques de développer de nouvelles stratégies et de nouveaux plans informatiques. La gestion des ressources et la planification des capacités jouent à ce titre un rôle important. Et tout passe par une bonne connaissance des hyperviseurs. Le Cloud, un avenir incontestable.

L’informatique en nuage [Cloud Computing] Le terme Cloud computing est une rumeur apparue récemment dans la littérature informatique.

L’informatique en nuage [Cloud Computing]

La plupart des fournisseurs ont immédiatement introduit ce terme à tort et à travers dans leurs offres ce qui n’en simplifie pas la compréhension. » Les différents modèles du Cloud Computing. Après avoir décidé du service Cloud qui vous conviendrait le mieux (IaaS, SaaS ou PaaS), il est important de déterminer s’il est plus approprié d’utiliser un Cloud public, privé ou hybride.

» Les différents modèles du Cloud Computing

Encore faudrait-il commencer par comprendre ces notions… Le Cloud Public Il s’agit d’héberger des applications, web en général, et les partager auprès du public (utilisateurs au sens large) sur une plateforme dont l’accès se fait seulement à l’aide d’une connexion internet. L’avantage est du cloud public est sa souplesse puisque les dépenses d’investissement sont très faibles et nous pouvons « louer » de la ressource à l’heure et ne payer que celle utilisée. L’inconvénient est la limitation des possibilités puisqu’il est impensable d’héberger toute une infrastructure informatique. Cloud computing et entreprise/Les modèles de déploiement du Cloud.

Une page de Wikiversité.

Cloud computing et entreprise/Les modèles de déploiement du Cloud

Début de la boite de navigation du chapitre fin de la boite de navigation du chapitre. Les entreprises françaises pas encore convaincues par le cloud computing  Le cloud tient-il toutes ses promesses ? - A l'occasion de sa conférence annuelle Amazon Web Services Summit 2014 à Paris, le géant du cloud avait confirmé que les entreprises françaises, principalement celles qui ne sont pas spécialisées dans l'IT et le numérique, manquaient d'accompagnement pour adopter des solutions cloud, surtout dans l'IaaS et dans le PaaS.

Le cloud tient-il toutes ses promesses ? -

Ce discours intervient alors que les entreprises hexagonales restent effectivement très frileuses à s'orienter dans le cloud public, dans un premier temps, elles sont, en effet, plus enclines à aller vers du cloud privé ou hybride. Car au-delà des aspects techniques qui peuvent être considérés, pour certaines entreprises, comme des freins à l'usage du cloud, il y a bien d'autres aspects à prendre en compte, à la fois du côté des clients mais aussi du côté des fournisseurs.

De leur côté, les entreprises françaises sont encore loin de disposer, en interne, d'une organisation opérationnelle leur permettant d'aller d'avantage vers des services cloud. Le cloud affectera 1000 Md$ de dépenses IT d'ici 2020. Plus de mille milliards de dollars de dépenses IT seront, selon Gartner, affectées directement ou indirectement par le transfert vers le cloud durant les cinq prochaines années.

Le cloud affectera 1000 Md$ de dépenses IT d'ici 2020

Le cloud est ainsi l'une des forces les plus perturbatrices qu'ont connu les dépenses IT depuis les débuts du numérique. En 2016, au total, 111 milliards de dollars de dépenses IT devraient être transférés vers le cloud et ce montant atteindra 216 milliards en 2020. Ainsi les logiciels seront transférés vers des solutions SaaS. Sur ce marché de 144 milliards de dollars, 36 milliards de dollars seront siphonnés par le cloud en 2016.

Les logiciels d'infrastructure passeront en mode PaaS. 15% des comptes Cloud piratés en entreprise, selon Netskope. Désormais présente en Europe, la jeune pousse californienne Netskope, spécialisée dans la sécurisation des applications Cloud, vient de publier son Cloud Report de janvier 2015. L’étude est basée sur les données agrégées et anonymisées de millions d’utilisateurs via Netskope Active Plaftform. Premier constat : les entreprises ont utilisé en moyenne 613 applications Cloud par organisation au quatrième trimestre 2014 (contre 579 au troisième trimestre) et 20% d’entre elles plus de 1 000. Mais 88% des applications utilisées sont peu adaptées aux exigences de sécurité. Des identifiants compromis, mais toujours utilisés.

Le cloud 3/3 – Ses limites et points faibles. 28 septembre 2011 Après avoir défini plus concrètement ce qu’est le Cloud Computing et avoir vu quels outils il propose aux développeurs, nous allons maintenant nous intéresser aux principales limites et faiblesses de cette technologie.

Le cloud 3/3 – Ses limites et points faibles

En effet, bien que de plus en plus présents dans nos vies de tous les jours qu’elles soient professionnelles ou personnelles, le Cloud n’est pas une solution miracle répondant à tous les besoins. Cet article fait partie d’un triptyque sur le Cloud Computing : La bataille de la standardisation A l’heure actuelle, le principal problème du Cloud est le manque de standardisation. Il est donc vital d’essayer de limiter au maximum cette dépendance et, si elle devient indispensable, de la contenir au maximum via une architecture adaptée. Pour palier à ce problème des solutions multi-cloud commencent à se mettre en place mais restes jeunes.

La gestion des défaillances Une autre approche intéressante est celle de NetFlix qui utilise un “Chaos monkey”. Conclusion finale. Le cloud computing expliqué aux nuls - L'Express L'Expansion. Le phénomène du "cloud computing" prend de plus en plus d'ampleur dans les entreprises et le grand public commence à le connaître sous la forme de services de stockage à distance, ou encore de musique en streaming.

Le cloud computing expliqué aux nuls - L'Express L'Expansion

Le cloud est sur toutes les lèvres. Bernard Ourghanlian est directeur technique et sécurité de Microsoft France. Pour L'Express, il explique ce qu'est le cloud, et à quoi ça sert. Le cloud 1/3 – Les concepts de base. 13 septembre 2011 Lors du mois de Juillet 2011 a eu lieu le ParisJUG où Patrick Chanezon accompagné de guest stars a fait une présentation sur le Cloud.

Le cloud 1/3 – Les concepts de base

Plutôt que de faire un compte-rendu exhaustif de la soirée très bien retranscrite par Olivier Croisier sur TheCoderBreakfast et par Nicolas Martignole (avec pas moins de 3 articles : Patrick Chanezon au ParisJUG, Didier Girard, SFEIR, Création de valeur et compétitivité avec le Cloud et CloudFoundry présenté par Guillaume Laforge, Soirée Patrick Chanezon), je vais plutôt tenter de faire une synthèse de ce qu’est le Cloud de manière générale, et quel est son impact pour les développeurs, en m’appuyant sur un certain nombre d’éléments évoqués par les différents intervenants. Cloud computing : l'IEEE prédit des services plus performants et moins chers en 2016 - ZDNet. Si les analystes de l'IEEE Computer Society voient juste, l'année à venir sera marquée par des baisses significatives du coût des services de cloud computing, et des performances améliorées.

Grâce à l'adoption croissante de la technologie des conteneurs et à la virtualisation des fonctions réseau, le cloud computing progressera à grands pas. La technologie des conteneurs et la virtualisation des fonctions réseau figurent parmi les neuf tendances technologiques principales identifiées par l'IEEE. Le phénomène des conteneurs est particulièrement intéressant pour les entreprises qui migrent des applications vers le cloud computing, observent les analystes de l'IEEE. "Les conteneurs représentent un moyen plus intelligent et plus économique d'opérer cette migration", déclarent-ils.

Qu’est ce que le Cloud Computing ? Définition et avantages du Cloud. Cours complet : Cloud computing et Saas. Internet est apparu dans les années 1960, mais il a fallu attendre les années 1990 pour qu'il ait un impact sur le monde de l'entreprise. Le World Wide Web est né en 1991 et, en 1993, le navigateur Mosaic a été lancé. Il permettait aux utilisateurs de consulter des pages web qui comprenaient des textes et des images. C'était le début des premiers sites web d'entreprise et, bien entendu, la plupart de ceux-ci appartenaient à des sociétés dans la technologie et les ordinateurs. Lorsque la vitesse et la fiabilité des connexions s'est améliorée, un nouveau type d'entreprise est apparue : les fournisseurs d'applications en ligne (Application Service Provider, ASP).

Les ASP utilisaient des applications métiers et les exécutaient pour leurs clients. Le Cloud Computing, expliqué en 3 schémas - ZDNet. Il ne se passe pas une semaine sans que j’anime un séminaire ou participe à une conférence dont le thème principal est le « Cloud Computing ». Que ce soit pendant une heure ou quatre jours, j’ai à chaque fois le même challenge, expliquer simplement cette profonde révolution.

Je viens d’imaginer trois schémas qui ont comme ambition de faciliter cette compréhension du Cloud Computing, que ce soit par des professionnels de l’informatique ou des décideurs d’entreprise. Je vous en propose une première version et serait très attentif aux commentaires qui seront faits ; j’espère qu’ils m’aideront à les améliorer et les rendre de plus en plus pertinents, donc utiles à tous. Trois composants. Cloud computing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait.

L'open source accompagne l'innovation collaborative. Chiffres clés : le marché du Cloud Computing. Dec-2014 Le Cloud français d'abord du SaaS – D'après l'édition de décembre 2014 du CloudIndex de PAC, la maturité des entreprises françaises vis-à-vis du Cloud continue de se développer et l'adoption de ses solutions a même fait un bond en avant - du fait notamment de la sous-estimation préalable des usages réels. Elles sont ainsi désormais 55% à déclarer recourir à des solutions de Cloud, contre 29% en juin dernier. Les entreprises utilisent en priorité des applications en mode SaaS (54%). Les offres IaaS, moins démocratisées jusqu'à présent, sont déclarées utilisées par 46% de répondants.

D'après le cabinet, elles intéressent plus particulièrement les entreprises de moins de 500 salariés qui utilisent ces solutions pour de l’hébergement d’applications (54%), des tests (49%), et de l’hébergement de sites Web (46%). Les 3 tendances du Cloud pour 2016. Big Data : 5 exemples de son utilisation marketing. Connu et pourtant ignoré, le Big Data est un peu le sous-marin du Web, très puissant, il offre une véritable force de frappe aux marques qui le mettent en oeuvre, et pourtant il reste plutôt caché, à tel point qu’on oublie à quel point il est décisif… Sujet on ne peut plus tendance, il reste néanmoins fantomatique lorsqu’il est question de connaître ses débouchés tellement ces derniers sont nombreux.

Savoir que le Big Data c’est : “Beaucoup de données”, citation qui, il faut l’avouer, ne nous aide pas beaucoup dans la recherche pratique de ce qu’est ce phénomène dont tout le monde parle. D’où l’idée d’aborder 5 exemples d’utilisation du Big Data en marketing, tant ce secteur a intérêt à s’y intéresser et le fait depuis quelques années déjà. Pour revenir sur les métaphores un peu vides de sens : le Big Data, c’est un peu l’effet Canada Dry du Cloud. D’abord, parce qu’en définition, le Big Data n’est possible que grâce au Cloud. Le cloud et votre hyperviseur : ce que vous devez savoir.

Le cloud computing en chiffres [infographie] Aujourd’hui, nous vous proposons une infographie réalisée pour Orange Cloud for Business, sur le sujet du IaaS (Infrastructure as a Service). Le cloud computing reprend de la hauteur. Toute l'Actualité Le Monde du Cloud computing du Monde Informatique. Le 18 Juillet 2016 Paas Entretien Jean-Paul Alibert, président de T-Systems France : « Un plan volontairement ambitieux pour la France » Président de T-Systems France depuis juin 2013, Jean-Paul Alibert a entamé la réorganisation de la filiale de Deutsche Telekom av...

Le 18 Juillet 2016 Paas AWS met la main sur Cloud9, plate-forme de développement web et mobile Amazon Web Services fait l'acquisition de Cloud9, qui propose un environnement de développement intégré destiné aux développeurs web et mobile avec un... Le 15 Juillet 2016 Cloud Recap IT : Privacy Shield adopté, WPC et Cisco Live 2016, Google Vs Europe La semaine écoulée s'est achevée sur l'effroi d'un nouvel attentat perpétré à Nice dans la nuit du 14 juillet, ayant coûté la vie de 84 personnes.

Sécurité : 91 % des services Cloud présentent un risque. Toute l'actualité du Cloud Computing.