background preloader

Le Café Pédagogique

Facebook Twitter

Bruno Devauchelle : Il y a-t-il une pédagogie du numérique ? Au coeur de différentes études critiques publiées ces dernières années se trouve l'aphorisme suivant : "le numérique en éducation ne vaut que par la pédagogie qui invite à l'utiliser !

Bruno Devauchelle : Il y a-t-il une pédagogie du numérique ?

" Après avoir souvent entendu dans les propos volontaristes de responsables politiques ou autres promoteurs des équipements numériques que le numérique allait transformer la pédagogie et qu'on verrait probablement une pédagogie numérique émerger, on ne peut que s'interroger. Appelée de ses voeux sous cette formulation, cette approche certes séduisante reste très éloignée de la réalité quotidienne. En sortant ici des rituelles explications comme pas de moyens, pas de formations, pas de ressources, infrastructures sous dimensionnées et des rituels plans qui y font écho, l'analyse révèle qu'il y a un espace d'incompréhension entre différents acteurs. Le plan numérique de F Hollande.

Numérique : Une pédagogie enrichie ou augmentée ? S'il n'y a pas de pédagogie numérique, il y a des pédagogies qui "embarquent" le numérique.

Numérique : Une pédagogie enrichie ou augmentée ?

Souvent à la recherche de la "plus-value" du numérique en éducation, nombre d'analystes se limitent à la plus-value en terme de performance, en particulier de note. L’impact de l’usage des technologies numériques sur les apprentissages des élèves : qu’en dit la science ? Par Jean Heutte Comme il n’existe pas de déterminisme pédagogique des technologies numériques, la maîtrise réfléchie de leur usage, selon les attendus du C2i n°2 « enseignant », ne peut se concevoir sans des dispositifs d’accompagnement et de formation de l’ensemble des acteurs (1) s’appuyant sur des compétences et des connaissances éprouvées, mêlant astucieusement des exemples de pratiques pédagogiques éclairées par les avancées de la recherche scientifique concernant l’apport du numérique dans les actes d’enseignement/apprentissage.

L’impact de l’usage des technologies numériques sur les apprentissages des élèves : qu’en dit la science ?

L’idée que l’apprentissage serait facilité par le numérique est souvent admise comme une évidence. Pourtant, même au niveau international, il existe très peu d'études scientifiques rigoureuses concernant l'impact du numérique sur les apprentissages scolaires. Alain Chaptal : "Les TICE n’ont jamais été prises au sérieux" A la veille de l'installation du nouveau gouvernement, Alain Chaptal, Chercheur au LabSic de Paris 13, fait le point sur le "retard français" en matière de numérique éducatif.

Alain Chaptal : "Les TICE n’ont jamais été prises au sérieux"

Il analyse aussi le "plan numérique" annoncé par Vincent Peillon. On a vu se succéder ces dernières années différents "plans numériques", en général un par année. Malgré tout, vous parlez de "retard français". L'avenir des TICE pour A Chaptal. Par François Jarraud "Le virage que prennent dans le monde anglo-saxon les technologies éducatives orientées vers le traçage pédagogique et l’élaboration de profils d’apprenants concernera-t-il aussi la France ?

L'avenir des TICE pour A Chaptal

Ou bien, fort de ses traditions et de son approche singulière de l’éducation, notre pays saura-t-il résister à ces tentations « modernistes » ? L’avenir le dira mais il n’y a pas de fatalité". Dans le volume 16, 2009 de la revue Sticef, Alain Chaptal fait le point sur l'évolution des TICE aux Etats-Unis et dans les pays anglo-saxons. Observateur exigeant du système éducatif américain, il distingue une évolution déterminante de la place des TICE. Peillon lance une "stratégie globale" pour le numérique. "Le numérique offre une opportunité unique pour refonder l'Ecole". Le 13 décembre, Vincent Peillon a su trouver les mots pour inscrire le numérique éducatif à la hauteur d'une grande ambition collective.

Devant un public constitué des acteurs du numérique éducatif, le ministre de l'éducation nationale a présenté "la stratégie pour le numérique à l'Ecole" et à plusieurs reprises évoqué les enseignants innovants. Il présente un éventail d'actions qui vont loin dans le temps (2017) et profond dans l'éducation, jusqu'à évoquer une nouvelle gouvernance.

Le stratège est bien là. Numérique : L'Etat envisage un pilotage bureaucratique de la filière du numérique éducatif. Une circulaire pour renforcer les liens école parents. " Pour construire l'École de la réussite de tous les élèves, une coopération renforcée avec les parents, particulièrement avec les parents les plus éloignés de l'institution scolaire, constitue un enjeu majeur.

Une circulaire pour renforcer les liens école parents

" Une circulaire publiée au B.O. du 17 octobre entend mettre en vigueur cette recommandations en déclinant de nouvelles obligations pour les établissements. La circulaire demande aux enseignants "d'inviter de manière régulière et non uniquement en cas de difficultés" les parents. " Lorsque des difficultés apparaissent, ces mêmes équipes mettent en place un travail étroit avec les parents, en s'appuyant, si nécessaire, sur les professionnels compétents au sein de l'établissement ainsi que sur les partenaires de l'école". Le etxte ne précise pas qui seraient ces aides... La circulaire évoque aussi l'aménagement des "espaces parents" prévus par la loi d'orientation mais qui restent généralement à établir.

La circulaire. Individualiser avec le numérique : Rêve et réalité. Caroline d'Atabekian : " Exploiter les TICE pour développer une pédagogie active ". Caroline d’Atabekian est professeure de français, membre de l'association WebLettres.

Caroline d'Atabekian : " Exploiter les TICE pour développer une pédagogie active "

Elle est intervenue mardi 22 novembre 2011 au Séminaire national « Lire-écrire-publier à l'heure du numérique » qui se tenait à la Bibliothèque nationale de France. Elle explique ce qui fait l'originalité de la démarche de WebLettres en général et présente les activités numériques du manuel « Passeurs de textes 2de » récemment publié. Weblettres est à l'origine une association de professeurs de lettres dont le but est de favoriser la mutualisation de ressources pédagogiques : comment ce projet est-il né ? Comment fonctionne-t-il concrètement ? Weblettres est un immense succès puisqu'il reçoit la visite chaque mois de 300 000 à 400 000 visiteurs uniques : comment expliquez-vous le succès d'un tel site de mutualisation ? Lorsqu'on a décidé en troisième d'étudier Cannibale de Daeninckx, par exemple, par où commence-t-on ? Des tablettes au collège pour faire du français autrement.

Enseigner avec ou sans le numérique, est-ce du pareil au même ?

Des tablettes au collège pour faire du français autrement

A quoi cela sert-il d’équiper les classes en tablettes si c’est pour faire la même chose qu’avant, fût-ce avec des outils plus « modernes » ? A moins qu’il ne s’agisse de travailler différemment : d’inventer des usages qui rendent les élèves vraiment acteurs de leurs apprentissages ? A ces questions, Marie Soulié, enseignante au collège Daniel Argote d’Orthez, livre des réponses concrètes et éclairantes : sur son site « Usages des tablettes en lettres », elle trace la voie, filme ses élèves en activité, présente tutoriels, exemples de productions, explications pédagogiques. Au menu (appétissant aussi pour les élèves) : écritures enrichies, réalité augmentée, histoire littéraire animée, classe inversée, cyberdictées … Quelques activités Ecritures enrichies. Geek, technogeek, allergeek...