background preloader

POTAGER

Facebook Twitter

La bio Piratée — Kokopelli. Le Troupeau aveugle de John Brunner (publié en 1972) est le chef d'oeuvre de l'écologie-fiction. C'était pour l'époque un ouvrage d'un pessimisme terrifiant, le plus dramatique de tout ce genre littéraire quant à ses descriptions poignantes de la pollution et de la destruction de l'environnement. 1972 est également l'année de publication de “L'Angoisse de l'an 2000” de Roger Heim, et de la création de la revue “la Gueule Ouverte”, “le Journal qui annonce la fin du monde”. Le titre anglais du “Troupeau Aveugle”, “The Sheep look up”, est emprunté au vers 125 du poème Lycidas de John Milton: «Les brebis affamées lèvent la tête (et ne sont point nourries)». Dans ce roman d'écologie-fiction, l'humanité se meurt soit de faim, soit de cancers provoqués par la pollution alimentaire et environnementale. John Brunner n'a pas vu venir, il est vrai, la pollution nucléaire généralisée et les délires des chimères génétiques: les cerises empoisonnées sur le gâteau toxique, excusons-le du peu.

Notes. 10 plantes et légumes que vous pouvez faire repousser indéfiniment. Plutôt que de gaspiller des restes de légumes et de plantes dont vous n’avez plus besoin, pourquoi ne pas les faire repousser ? DGS vous présente 10 plantes et légumes que vous pouvez replanter indéfiniment ! 1. Pommes de terre et patates douces Coupez les pommes de terre en morceaux relativement gros avant de les plonger à moitié dans de l’eau.

Puis laissez-les sécher un moment. Après cela, préparez la terre pour y planter les germes et avec un peu de patience, votre toute nouvelle pousse de patate sera là ! 2. D’abord, retirez le chapeau du champignon et plantez la tige dans un mélange de terre et d’engrais : il faut qu’une petite partie de la tige dépasse, pas plus. 3. Coupez la partie des racines pour ne laisser qu’un ou deux centimètres du bulbe. 4. Si vous coupez la partie supérieure d’une tige de basilic ou de menthe, vous pouvez la faire repousser en la faisant tremper dans l’eau. 5. 6. 7. Le gingembre peut repousser tout seul si vous le replantez dans du terreau. 8. 9. 10.

Associations de producteurs de semences bio

10 astuces de maraîcher pour réussir vos cultures au potager biologique. Je m’appelle Gilles Dubus et je suis maraîcher bio en Dordogne. J’anime également, à mes heures perdues (et oui, il y en a…), le Blog du Jardinier Bio, sur lequel je partage les quelques connaissances que j’ai pu acquérir au fil des ans. C’est avec grand plaisir que je réponds aujourd’hui à l’invitation d’Aurélien à publier un article sur son blog.

J’ai souhaité partager ici quelques petites astuces qui, je pense, vous seront utiles pour réussir vos légumes au potager biologique. 3 astuces pour réussir toutes vos cultures Commençons par 3 petits conseils applicables sur la plupart des cultures… Trempez vos semences dans une décoction de prêle Si vous faîtes vous même vos plants, vous avez certainement déjà subi la fonte des semis ; les plants s’étiolent, se couchent puis meurent rapidement.

Il existe une technique efficace pour éviter ces désagréments : tremper simplement les graines dans une décoction de prêle. Étalez vos semis Les saisons sont parfois capricieuses. Surveillez cette vitre. Rechercher producteurs locaux - Trouver producteur local de ma région - Locavore. La Ruche qui dit Oui ! Terre de Liens - Et si vous faisiez pousser des fermes ? Programme Femmes Semencières. - Fotosintesia. En Inde, en Amérique centrale et du sud et en Afrique notamment, pays en proie aux industries semencières, des femmes s’opposent à cette criminalité légale et s’organisent pour préserver les semences traditionnelles, les graines de vie transmises de génération en génération, les semences même qui permettent la subsistance des populations.

Face au pouvoir gigantesque des compagnies agro-industrielles et des semenciers, il est nécessaire de mettre en place un réseau mondial lui aussi puissant. Voir une vidéo sur les gardiennes et les gardiens de semences en Equateur. Gardez vos semences - Permacyclists #10 from Permacyclists on Vimeo. Le 25 mai 2013, une manifestation Mondiale contre le colosse aux pied d’argile Monsanto a eu lieu dans plus de 400 villes !! ! Vandana Shiva avait lancé un vibrant appel aux êtres conscients pour qu’ils expriment leur refus de voir leur vie contrôlée par ces semenciers semeurs de mort :

Fraises. Fiche technique - Récolter ses graines. Il peut être intéressant de faire ses semences pour diverses raisons : elles sont assez chères dans le commerce et cela représente une économie dans le budget jardinage, il est aussi satisfaisant de « faire soi-même » et rassurant d'être un peu plus indépendant... Cela nécessite un peu plus de travail et d'attention et quelques habitudes nouvelles, car il faut aussi prévoir pas mal de place en plus en raison de certaines plates-bandes ou parties de plates-bandes qui restent occupées pratiquement toute l'année et même, pour les bisannuelles, une année et demie...

Il faut essayer de choisir et laisser pousser des porte-graines vigoureux, veiller à ce que leur santé ou leur croissance ne soit pas trop entravée par d'autres plantes, trop de mauvaises herbes, les travaux de proximité, et cela tout au long de leur croissance jusqu'à leur maturité. Il faudra souvent en tuteurer certains. Ces plantes gagnent à être multipliées par éclats, marcottage, mais aussi semis.

Aneth : graines en été. Planification du plan de votre potager. La première règle de base pour la planification d'un potager est la "Rotation des cultures". La définition de la "Rotation des cultures" est la suivante: La rotation est une technique qui consiste à faire se succéder sur une surface donnée des plantes aux exigentes et aux caractéristiques différentes et ce, sur le plus grand nombre d'année possible. La deuxième règle de base pour la planification d'un potager est la "Compagnonnage".

La définition de la "Compagnonnage" est la suivante: L'objectif premier du compagnonnage est d'organiser la diversité dans son potager en associant entres elles les plantes amies et en éloignant les plantes ennemies, qui favoriseront une utilisation maximale de l'espace. La rotation permet de maintenir l'équilibre minérale du sol et de prévenir avec efficacité les parasites qui pourraient apporter les maladies. Comment faire ? Sur une feuille, préparer un tableau comportant plusieurs colonnes, voici mon exemple; A bientôt! Potager. Produire ses propres semences.

Produire ses propres semences Il existe plusieurs méthodes pour produire ses propres semences. La plus simple, ou quand on connaît un jardinier, est de garder les graines des légumes qu’on récolte soi-même – quand on jardine – ou qu’on a achetés ou que quelqu’un nous a donnés. On peut ainsi récolter : en laissant monter en graines : des radis, des navets…à la condition de les laisser bien mûrir : des graines de tomate, de concombre, de courge, courgette, choux, melon, pastèque, phacélie, moutarde blanche ou jaune (ces trois derniers sont très bons pour comme engrais vert)… Bref, tous les fruits et légumes contenant des graines.en sélectionnant des plants : des pommes de terre. On gardera des petites pommes de terre d’environ 3 cm de diamètre, au frais et à l’abri de la lumière. Récolter des graines Toutes les plantes ne produisent pas de graines (ou en produisent peu et/ou très peu fertiles). Qui dit récolte dit contenant. Les plantes potagères a. légumes à floraison dans l’année.

Au printemps, rien ne sert de semer trop tôt - La vie reprend petit à petit au jardin et quelques belles journées ensoleillées nous invitent à démarrer les semis au potager, mais est-ce vraiment une bonne idée ? Si l'on regarde le calendrier, le printemps commence officiellement le 20 mars, mais il ne faut jamais se fier au calendrier pour jardiner !

Nous allons plutôt essayer de décoder les signes que la nature nous donne pour savoir si la terre est prête à recevoir nos semis. La terre est-elle collante ? Quel est l'état de votre terre ? En général, à la fin de l'hiver, la terre du potager est humide et collante. Les jours sont encore courts et des gelées tardives se produisent. Pour vous faire une idée sur l'état de votre terre, prenez un petit outil de jardin et creusez la terre sur quelques centimètres.

La terre est-elle réchauffée ? Une autre indication, c'est d'enfoncer les doigts dans la terre. Observer la nature Voici quelques plantes qui sont de bonnes indicatrices : Cliquer sur les imagettes pour les agrandir. Comment faire un potager carré ? | Conseils au jardin & au potager, l'actualité végétale. Le potager carré ou le carré potager : c’est à vous de décider ! Sous cette appellation se cache une technique particulière de jardinage très tendance et accessible à tous.

Créer un jardin potager en carrée c’est adapter les cultures à vos besoins et vos envies en cultivant par famille de plantes. Ce principe permet une économie de place, d’eau et d’entretien mais ne nous y trompons pas : il est essentiel de respecter certaines règles de base pour en profiter pleinement et vous nourrir de ces mini-jardins au charme romantique ! Voici quelques clefs pour construire et réaliser votre potager carré. Le potager en carrée : tout une histoire !

Très dans ‘l’air du temps’, l’art du carrée potager est une pratique ancienne que l’on trouve en terme d’esthétisme dans les jardins de curé. Mais l’art de la culture en carré au sens propre revient à l’Américain Mel Bartholomew. Les avantages et les inconvénients du potager carré : C’est la rationalisation de l’espace l’atout majeur du potager carré.

Preter un jardin | créer potager | partager son jardin - Savez-vous planter chez nous. Je cultive un potager vertical. La diversité des semences est en danger – contre le nouveau règlement européen ! A Bruxelles, un nouveau règlement sur les semences est en préparation. Si les plans de la Direction générale pour la Santé et les Consommateurs se réalisent, encore plus de variétés rares et anciennes de fruits, de légumes et de céréales disparaîtront du marché. Les chicanes bureaucratiques visant les semences de diversité augmentent, tandis que le pouvoir de l’industrie agrochimique est renforcé. Les projets connus jusqu’ici pour un nouveau règlement de l’UE encouragent la concentration des semences aux mains de très peu de compagnies semencières.

Cela est inacceptable. Un nouveau règlement autour des semences doit garantir de bonnes conditions pour les semences de diversité, les variétés paysannes et les sélections biologiques. Les semences de diversité doivent être disponibles sans obstacles bureaucratiques non seulement dans le banque de gènes mais aussi sur le marché. Pour cela nous demandons qu’il n’y ait pas d’enregistrement obligatoire officiel ! Begründung: Dear supporters! Potager : quand semer et planter région par région, selon le climat. Le climat montagnard concerne les Alpes, le Massif Central et les Pyrénées. Les hivers sont rudes et l'altitude joue directement sur les températures (environ -1°C/100m). Retrouver tous les travaux à effectuer au jardin dans ces régions en : janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, aout, septembre, octobre, novembre, décembre.

Potager durable. Réussir ses semis comme un pro (pdf)