background preloader

VIE SCO

Facebook Twitter

Boite à outils de l'enseignant. Ressources d'accompagnement au lycée. EDU'bases documentation. Compte-rendu séminaire des IAN 2017. Intelligence Artificielle et Littérature. Usages pédagogiques du numérique. Différentiation pédagogique. Exemples d'EPI. Pedagogie. Collaboratif. EPI. Fiches EPI. Réforme du collège 2016. Réflechir à la liberté d'expression. Dix constats clés de la recherche cognitive sur l'apprentissage (Schneider & Stern, 2010. 1. L’apprentissage est une activité exercée par l’apprenant L’enseignant ne peut pas intervenir dans le cerveau de ses élèves pour y insérer de nouveaux éléments de savoir.

Les connaissances que chacun possède ne sont accessibles qu’à lui seul. C’est donc l’apprenant qui doit créer lui-même de nouvelles structures de connaissance. Ce constat peut paraître évident, mais il a de profondes implications. Il signifie en effet que l’apprenant est placé au centre du dispositif. Certes, l’enseignant possède plus de connaissances, dispose d’un plus grand nombre de ressources, a plus d’expérience, prépare ses cours, fournit des documents, met en œuvre des méthodes pédagogiques, etc., ce qui peut donner l’impression que c’est son activité qui détermine les apprentissages. Et en effet, ses actions ont une influence majeure sur la qualité de l’enseignement. 2. L’enseignant ne peut aider ses élèves que s’il connaît leurs acquis. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Conclusions. Constructivisme. Le constructivisme est une théorie de l’apprentissage fondée sur l’idée que la connaissance est élaborée par l’apprenant sur la base d’une activité mentale. Cette théorie repose sur l’hypothèse selon laquelle, en réfléchissant sur nos expériences, nous nous construisons et construisons notre propre vision du monde dans lequel nous vivons. Développée par Jean Piaget (1964) en réaction au behaviorisme, la théorie constructiviste met en avant le fait que les activités et les capacités cognitives inhérentes à chaque sujet lui permettent de comprendre et d’appréhender les réalités qui l’entourent. Ainsi, une personne confrontée à une situation ou à un problème donné va être amenée à mobiliser un certain nombre de structures cognitives, nommées schèmes opératoires.

L’enseignement constructiviste est fondé sur la croyance que toute personne apprend mieux lorsqu’elle s’approprie la connaissance par l’exploration et l’apprentissage actif, les mises en pratique remplaçant les manuels. Modèle social - John DEWEY. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Dewey. John Dewey XIXe siècle-XXe siècle John Dewey en 1902 Sa philosophie est d'abord marquée par l'instrumentalisme, c'est-à-dire par sa volonté de rompre avec une philosophie classique qu'il voyait comme plus ou moins liée à la classe dominante, pour en faire un instrument permettant aux hommes de mieux s'adapter au monde moderne.

Le principal moyen envisagé par Dewey à cette fin est ce qu'il nomme la « théorie de l'enquête » qui repose sur l'idée qu'un changement dans l'environnement entraîne des problèmes d'adaptation qui doivent être résolus au moyen d'une enquête où diverses hypothèses sont examinées. Les théories philosophiques traditionnelles sont alors vues comme des moyens de fournir des hypothèses à tester. Dewey a participé également, en parallèle avec le Nouveau Libéralisme anglais, à la constitution de ce qui est actuellement nommé le « social-libéralisme » dont il se situe à l'aile gauche. De la formation à l'apprenance - Philippe Carré. Divers types de pédagogie, débats et innovations pédagogiques.

Acte-pedagogique3.jpg (Image JPEG, 1000x584 pixels) Apprentissage social? Alors voilà, cette semaine, nous traitons de la dimension sociale de l’apprentissage : Quel rôle joue notre environnement, notre entourage dans nos apprentissages ? J’avoue que j’ai un peu été désorientée par le « butinage » proposé et par les deux expressions proposées « Social Learning et « Apprentissage par les pairs ».

Y-a-t-il une différence entre les deux termes ? En lisant les premiers liens, j’ai eu l’impression que le social learning ne parlait que d’apprentissage par le réseau… "Après le e-learning, le social learning est le nouveau concept qui doit révolutionner la formation dans les années à venir. Cette approche collaborative de la transmission des savoirs a réellement pris son essor avec le développement des réseaux sociaux. Ou encore: "Le social learning ne repose pas tant sur le contenu que sur la façon dont on va se connecter aux autres", explique Frédéric Domon. Un lien de l’article de Christine Vaufrey parle de l’apprentissage vicariant de Bandura.

Like this: Le lexique du Numérique. A l’heure du numérique, il est parfois difficile de s’y retrouver tant il y a de termes spécifiques. Bien que certains fassent désormais partie du vocabulaire courant (Internet, SMS...), d’autres sont beaucoup plus obscurs (Sérendipité, BYOD, e-learning...). Et pourtant, il est essentiel de savoir ce que chaque terme signifie ! Afin que chacun puisse s’y retrouver, nous vous proposons donc un lexique des termes liés aux numérique les plus employés dans l’éducation.

Ce lexique est à destination des enseignants, qui ont toute latitude pour adapter les définitions en direction des élèves. Certaines définitions sont issues et/ou adaptées du Lexique du numérique du Pôle Numérique de l’académie de Créteil. Merci à Nathalie Lepouder, Bertrand Marne, Patrice Nadam & Frédéric Veron pour leurs relectures. Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei. Paris Innovation Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Or il y a d’autres formes d’intelligence, comme la résolution de nouveaux problèmes.

Par exemple, dans les start-up, les hackerspace ou encore les communautés d’informaticiens, les participants sont jugés sur leur capacité à faire quelque chose que les autres n’avaient pas fait jusque-là, ce qui est très différent de faire la même chose que d’autres ont déjà fait mais plus vite. La troisième forme d’intelligence, encore supérieure aux deux autres, est la capacité à définir soi-même un problème. La caricature au service de la démocratie. La pédagogie 3.0 expliquée simplement.

Le parcours de Stéphane Côté en est un où une certaine effervescence l’entoure concernant la pédagogie. Si vous l’avez déjà rencontré en personne, vous avez tout de suite remarqué son emballement quasi enfantin lorsqu’il parle de l’enseignement. En effet, il cherche, découvre, évalue, mesure l’impact de ses idées qui se tissent autour d’une approche non conventionnelle qu’il décide d’intituler la pédagogie 3.0. En 2012 il quitte son poste de conseiller pédagogique en TIC qu’il occupait depuis plus de quatre ans pour aller lui-même mettre à l’épreuve cette vision de la pédagogie actualisée afin de voir, si oui ou non, il y a matière à partager et à déployer… À son atterrissage dans la réalité d’une classe, il remarque qu’il avait oublié la pression du temps et ses effets néfastes sur la réflexion. Définition de la pédagogie 3.0 : Contrairement à une méthode, la pédagogie 3.0 est une approche complète qui englobe : Maintenant, d’où provient la nomenclature de la pédagogie 3.0?

Au plaisir, Cartographie subjective de pratiques pédagogiques. Le management expliqué par l’Art. Slow management : l'éloge de la lenteur - pourseformer.fr - slow-management-l-eloge-de-la-lenteur.pdf. La caricature au service de la démocratie. École Numérique. CULTURE NUMERIQUE de l'ENSEIGNANT. Harcèlement scolaire : comment les enseignants peuvent-ils agir ? Que peuvent faire les enseignants face au harcèlement scolaire ? Jean-Pierre Félix, référent harcèlement dans l’académie de Versailles, livre à Vousnousils.fr des pistes d’action. © shootingankauf – Fotolia Moqueries, insultes, violences physiques… Durant sa scolarité, un élève sur dix est victime de harcèlement(1), selon la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem.

Comment les enseignants peuvent-ils lutter contre ce fléau ? De multiples formes de harcèlement scolaire « Le harcèlement revêt des aspects différents en fonction de l’âge et du sexe des enfants et des adolescents », souligne Jean-Pierre Félix, référent harcèlement dans l’académie de Versailles. Le harcèlement moral est « plus discret et donc plus difficile à détecter par les adultes. Comment détecter le harcèlement scolaire ?

Alors, comment un enseignant peut-il aider une victime à s’en sortir ? Que faire en cas de harcèlement avéré ? Des outils pédagogiques pour la prévention du harcèlement scolaire.