background preloader

Lumières et esclavage

Facebook Twitter

Voyage pittoresque et historique au Brésil, ou Séjour d'un artiste français au Brésil, depuis 1816 jusqu'en 1831 inclusivement. Tome 2 / par J.-B. Debret,... Aller au contenu Image.

Voyage pittoresque et historique au Brésil, ou Séjour d'un artiste français au Brésil, depuis 1816 jusqu'en 1831 inclusivement. Tome 2 / par J.-B. Debret,...

L'esclavage - Anthologie. Né esclave dans les plantations du Maryland, Frederick Douglass (ca. 1818-1895) est devenu un homme politique et écrivain, une des grandes voix des abolitionnistes américaines.

L'esclavage - Anthologie

Publiés en 1845 avec un fort retentissement, ses mémoires constituent l'un des plus célèbres témoignages d'esclave. Je suis né à Tuckahoe, près de Hillsborough, à environ 12 miles d’Easton, dans le comté de Talbot, Maryland. Je ne connais pas exactement mon âge, n’ayant jamais vu de document authentique qui le mentionne. Dans leur grande majorité, les esclaves en savent aussi peu sur leur âge que les chevaux sur le leur et c’est le vœu de la plupart des maîtres de ma connaissance de maintenir leurs esclaves dans cette ignorance. Je ne me souviens pas avoir jamais rencontré d’esclave qui pût donner sa date de naissance. Ma mère se nommait Harriet Bailey. Mon père était un homme blanc. L'Histoire par l'image - Histoire de l'esclavage.

En partenariat avec la Direction des Archives de France, L'Histoire par l'image a publié une série d'études portant sur l'Histoire de l'esclavage.

L'Histoire par l'image - Histoire de l'esclavage

Guide des sources de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions Cet ouvrage, réalisé sous la houlette de la Direction des Archives de France, est destiné aux chercheurs et à tous ceux qui désirent mieux comprendre ce fait historique, sociologique et humain que fut l'esclavage. En savoir plus sur le Guide des sources de la traite négrière Les Européens et l’Afrique à la fin du XVIIIe siècle Dans le dernier quart du XVIIIe siècle, le trafic de la traite des Noirs culmine à des chiffres jamais atteints : 80 045 captifs en moyenne sont transportés, chaque année, d’Afrique en Amérique et aux Antilles. Ces intérêts européens considérables sont essentiellement économiques et commerciaux et non politiques.

Votre recherche - esclavage : 4 résultats - Gallica. Aller au contenu Ma recherche initiale Recherche simple : esclavage Mes filtres Type de document Cartes Supprimer le critère Cartes Réinitialiser Site de consultation Gallica (4) Type de document Cartes (4) Auteur Plus d'éléments.

Votre recherche - esclavage : 4 résultats - Gallica

Votre recherche - esclavage : 41 résultats - Gallica. [Illustrations de Voyage à la Côte occidentale d'Afrique fait dans les années 1786 et 1787, contenant la description des moeurs, usages, lois, gouvernement et commerce des Etats du Congo fréquentés par les européens, et un précis de la traite des noirs, a. Vue 1 - [Tome 1.

[Illustrations de Voyage à la Côte occidentale d'Afrique fait dans les années 1786 et 1787, contenant la description des moeurs, usages, lois, gouvernement et commerce des Etats du Congo fréquentés par les européens, et un précis de la traite des noirs, a

Carte dépl. p.XIII :] Carte plate de la côte d'Angola pour servir aux voyages de L. De Grand Pré, levée par lui-même en 1787. [cote : Réserve DT 8 G 75 v1 et v2] vue 2 - [Tome 1. BNF ESSENTIELS. L’abolition de l’esclavage est l’un des combats du XVIIIe siècle, porté non seulement par les philosophes des Lumières mais aussi par des hommes très présents dans la vie publique.

BNF ESSENTIELS

Cette contestation trouvera son aboutissement au siècle suivant grâce à l’action de Victor Schoelcher, qui s’engage dans le combat abolitionniste après un voyage dans les Caraïbes pendant lequel il découvre l’horreur des pratiques esclavagistes : il fait promulguer le décret du 27 avril 1848 qui abolit définitivement l'esclavage en France lorsqu’il est nommé sous-secrétaire d'État à la Marine et aux Colonies sous la IIe République. Le Code noir est une ligne d’opposition majeure : sous le prétexte de protéger les esclaves, il justifie la domination des maîtres.

Certains articles sont particulièrement révélateurs de l’idéologie qui l’anime. Les articles 2 et 3 par exemple évoquent la question du baptême et de l’instruction religieuse : quelles sont leurs implications ? Voyage pittoresque dans le Brésil / par Maurice Rugendas ; traduit de l'allemand par M. de Golbéry,... Françoise Lapeyre Quand les voyageuses découvraient l'esclavage (9782228904148)

Aux XVIIIe et XIXe siècles, des voyageuses de diverses nationalités ont été confrontées aux réalités de l'esclavage en Orient, en Afrique, en Amérique et même en Russie.

Françoise Lapeyre Quand les voyageuses découvraient l'esclavage (9782228904148)

Les essentiels de la litterature. Le Marchand d'esclaves Charles Boullay, graveur, 1788.

Les essentiels de la litterature

Eau-forte, 44 x 52 cm BnF, département des Estampes et de la Photographie, AA-3 BOULLAY (Charles) © Bibliothèque nationale de France. Les abolitions de l'esclavage  -  Images et symboles  -  Artistes engagés. Plusieurs artistes - peintres ou sculpteurs - entreprennent d’exprimer leur sensibilisation au problème de la traite d’êtres humains en provenance d’Afrique, de l’esclavage et aux débats relatifs à leur abolition dans la première moitié du XIXe siècle.

Les abolitions de l'esclavage  -  Images et symboles  -  Artistes engagés

Les œuvres produites semblent avoir suivi, au fil du temps, les fluctuations des débats parlementaires. Des œuvres militantes « Le châtiment des quatre piquets dans les colonies », œuvre de Marcel Verdier, peintre français dont le grand tableau est enregistré pour une exposition au Salon du Louvre de 1843, est sans doute l’un des exemples les plus signifiants de cet engagement. L’œuvre est refusée par le jury, et le dossier conservé aux archives du musée du Louvre à Paris indique la crainte des autorités que le tableau « ne soulève la haine populaire contre l’esclavage ». D’autres œuvres majeures, fortes, illustrent cet engagement.

En 1831, la France vote une dernière loi d’interdiction de la traite négrière. Des œuvres de commande. Parcours : L'esclavage. Deux siècles après les premiers transports d'esclaves africains vers l'Amérique espagnole et portugaise, les Antilles deviennent au XVIIIe siècle une des destinations majeures de la traite négrière.

Parcours : L'esclavage

En effet, la culture de la canne à sucre, implantée dans les Caraïbes, est grande consommatrice de main-d'œuvre. Depuis 1685, les Antilles sont soumises à "l'édit du Roy touchant la police des Isles d'Amérique française", autrement dit le Code noir. Les philosophes des lumières face à l'esclavage - Histoires de la Guadeloupe - LADOGRAVE.