background preloader

REFORME DE LA FORMATION

Facebook Twitter

Le contrat d'apprentissage en alternance. Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail en alternance qui mélange enseignement théorique dans un organisme de formation et mise en pratique au sein d’une entreprise. Conclu entre un employeur et un salarié, il a pour objectif de permettre le suivi d’une formation générale, théorique et pratique en vue d’acquérir une qualification professionnelle reconnue par un diplôme d’État ou un titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) Il a également de nombreux avantages pour l’employeur et permet de former un candidat aux métiers de l’entreprise en vue d’une embauche définitive tandis que l’apprenti prépare un diplôme ou un titre professionnel tout en facilitant son entrée dans le monde du travail. Les publics cibles du contrat d’apprentissage Depuis le 01 janvier 2019, le contrat d’apprentissage est ouvert aux candidats âgés de 16 à 30 ans (29 ans révolu) au moment de la prise d’effet du contrat.

Dérogation à la limite d’âge. CIF et FONGECIF jusqu'à fin 2018, CPF et CPIR à partir de 2019: comment ça marche ! Salariés, quel est le meilleur dispositif pour vous former et envisager une reconversion professionnelle sans quitter votre employeur ? Depuis quelques années et jusqu'à la fin de l'année 2018, le CIF bien sûr, le Congé Individuel de Formation ! A partir du 1er janvier 2019, ce dispositif sera remplacé par le CPF, mais la logique restera à peu de choses près la même ! Ainsi, CIF, CPF : comment ça marche ? Le Fongecif, le CPIR, qu’est-ce que c’est ? Quelle sont les démarches à effectuer ? Quand ? Dans quel ordre ? Voici notre décryptage, en partenariat avec Mathieu notre consultant spécialiste du sujet Le Congé Individuel de Formation, ou CIF Le CIF est une période de congé durant laquelle vous restez salarié de votre entreprise. Un CIF peut se prendre à temps plein ou partiel, et couvre jusqu’à 1 an de formation temps plein, ou 1200h de temps partiel.

Votre employeur ne peut pas vous refuser un CIF. Fongecif et Opacif : qu'est-ce que c'est ? A- Contacter son OPACIF B- Demander son Congé. La promotion par alternance, la Pro-A. Quels salariés sont concernées ? La Pro-A est ouverte : aux salariés en CDI aux salariés en CUI (contrat uniquement d’insertion) CDI (y compris en emploi d’avenir ou en parcours emploi compétences) aux sportifs et entraîneurs professionnels en CDD n’ayant pas obtenu une qualification professionnelle de niveau Licence (niveau 6 du nouveau cadre national des certifications, anciennement niveau II). Haut de la page Pour quelles actions de formation ? Les actions de formation éligibles à la Pro-A sont les formations qui : Comment se déroule la formation ? Pendant le temps de travail. Quel formalisme ? Le contrat de travail du salarié fait l’objet d’un avenant qui précise la durée et l’objet de la Pro-A. Qui met en œuvre les actions d’évaluation, d’accompagnement et de formation ?

Soit un organisme de formation (qui doit alors être inscrit dans le catalogue de référence d’Uniformation). Quelle prise en charge des coûts ? Quelle rémunération pour le salarié ? Qui guide le salarié ? Le Projet de Transition Professionnelle (PTP) Le Compte personnel de formation (CPF) mobilisé dans le cadre d’un Projet de transition professionnelle, permet à tout salarié de contribuer au financement d’une action de formation certifiante, destinée à lui permettre de changer de métier ou de profession. Pour construire son projet professionnel et son parcours de formation, le salarié peut solliciter un opérateur du Conseil en évolution professionnelle (CEP), qui se chargera de lui communiquer des informations utiles pour éclairer ses choix, de l’orienter, de l’aider à formaliser son projet et de lui proposer un plan de financement.

La validation de la pertinence du projet, l’instruction du dossier et la prise en charge financière du parcours de formation sont confiées à de nouveaux organismes qui remplacent les Fonds de gestion des congés individuels de formation (Fongecif) : les Commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR), dénommées « Transitions Pro ». Condition d’ancienneté Refus du congé Report du congé. Les 7 grandes nouveautés de la réforme de la formation professionnelle. Une nouvelle loi sur la formation professionnelle, l’apprentissage et l’assurance chômage vient d’être votée.

La loi “Avenir professionnel”, portée par la ministre du Travail Muriel Pénicaud, instaure de nouveaux droits. Objectif : rendre les actifs acteurs de leur projet professionnel en les rendant plus autonomes. Zoom sur les sept grandes nouveautés qui seront mises en oeuvre dès le 1er janvier 2019. 1/ Le compte personnel de formation passe en euros Aujourd’hui : Mis en place en 2015, le compte personnel de formation (CPF) permet aux actifs de cumuler 24h par an afin de financer une formation.

Toutes les formations ne sont pas éligibles au CPF, ces dernières doivent être certifiantes (diplômantes) et être inscrites sur des listes. De plus, pour la finalisation de son projet de formation, le salarié ou le demandeur d’emploi doit se faire accompagner, notamment pour le montage financier qui peut s’avérer complexe (dans le cas de plusieurs financeurs : entreprises, Opca…)

CEGOS - LA REFORME PROFESSIONNELLE

#Apprentissage en clair. L’AFEST : une modalité pédagogique à privilégier pour la formation des salariés ? Dans quel cadre privilégier une action de formation en situation de travail ? L'expérimentation AFEST, portée par les partenaires sociaux et le ministère du Travail, visait prioritairement les TPE et les personnes peu qualifiées. Mais rappelons que l’AFEST est indiquée quel que soit le secteur d’activité, le métier ou la taille de l’entreprise. Elle vient compléter les dispositifs existants et réactiver la formation au sein des plus petites entreprises. Quels en sont les avantages pour les entreprises ? L’AFEST a un impact positif pour l’entreprise à différents niveaux. Elle lui permet de former plus facilement ses salariés, et pour un coût réduit : ils sont mobilisés moins longtemps, et acquièrent des savoir-faire sur le lieu et sur le temps de travail.

En s’appuyant sur un binôme composé d’un apprenant et d’un référent (lui-même dûment formé), l’AFEST permet aussi de valoriser les managers et de créer un climat de dialogue et de confiance entre managers et collaborateurs.