background preloader

Culture informationnelle

Facebook Twitter

Le guide des égarés. – Cultures digitales, culture de l'information, Information literacy, documentation, CDI, , Pédagogie, sciences de l'information et de la communication, Humanisme numérique, Humanités digitales.Olivier Le Deuff 1999-2017. Cultures de l'Information | Carnet de recherche de Anne Cordier.

Danah boyd. Nipédu 80 Grandir Connectés ! by nipcast. Projet TICI - Usage de l'information et notions associées. Voir aussi : Définitions et citations Compilation par Paulette Bernhard haut de la page haut de la page Accueil | Problématique/objectifs | Modèles du processus de recherche d'informationÉvaluation des compétences informationnelles | Proposition de cadre conceptuel | Tests en ligne Sources | Terminologie | Définitions/citations Site mis en ligne le 18 mai 2001. Tous droits réservés © 2001-2005. 38 | 2012 L’éducation à l’information, aux TIC et aux médias : le temps de la convergence ?

Aujourd'hui, le droit à l'information et sa maîtrise sont devenus une préoccupation éducative à l'échelle internationale. Nécessaire à la productivité des entreprises, à l'épanouissement des individus dans la dite "société de l'information" et à la vie démocratique, la maîtrise de l'information n'a pas cessé d'être recommandée par les instances internationales comme nouveau droit de l'homme (UNESCO, IFLA, Conseil de l'Europe).

Mais la problématique de l'Information Literacy ou celle de la Culture informationnelle, expression plutôt privilégiée dans l'espace francophone, s'incarnent dans des réalités et des secteurs observés extrêmement divers. Cette réalité invite à poser la question du territoire de la culture informationnelle, notamment au regard de cultures proches liées au domaine de l'informatique (Computer Literacy) ou celui des médias (Média Literacy). De sorte que l'époque actuelle semble être celle d'un premier aboutissement, mais aussi celle d'une restructuration. Et si on enseignait l’incertitude pour construire une culture de l’information ? 1En 1989, l’American Library Association pose les fondements d’une pédagogie de la culture de l’information dans le système éducatif en définissant l’information literacy comme le fait d’être « compétent dans l’usage de l’information [signifiant que] l’on sait remarquer quand émerge un besoin d’information et que l’on est capable de trouver l’information adéquate, ainsi que de l’évaluer et de l’exploiter » (ALA, 1989).

Une définition trop souvent instrumentalisée lors de l’appréhension de ce concept dans le système français, alors que l’information literacy est fondamentalement sous-tendue par une « conception humaniste et universaliste du droit à l’éducation » (Lehmans, 2007 : p. 26), dessinant les contours d’une éducation émancipatrice de l’individu confronté à l’information vue comme une source de pouvoir. 5Nous proposons de décliner notre réponse selon trois points, correspondant à trois enjeux différenciés : un enjeu cognitif, un enjeu épistémologique, et un enjeu pédagogique. 1 A. Pratiques informelles et non formelles d’information des jeunes / Vincent Liquète (coord.) Analyse de Joachim SCHÖPFEL joachim.schopfel[at]univ-lille3.fr La deuxième journée d'étude Documentation et bibliothèques : recherches et pratiques organisée par l'Université Bordeaux 4, l'IUFM d'Aquitaine et Médiaquitaine le 10 novembre 2010 portait sur les pratiques d'information des enfants et adolescents de 6 à 18 ans.

Les six contributions de cette journée, à l'interface entre sociologie, éducation et sciences de l'information, ont été publiées par Les Cahiers d'Esquisse de l'IUFM Aquitaine en 2012, avec une introduction générale (Vincent Liquète) et une synthèse de la journée (Karel Soumagnac). Pour commencer, précisons l'objet de la journée. Les pratiques informelles sont définies par opposition aux pratiques formelles, émanant de l'école.

Selon Annette Béguin (citée par Soumagnac, p.101), il s'agit de pratiques ordinaires quotidiennes produisant une satisfaction pour le jeune recherchant de l'information. Grand entretien avec danah boyd. Danah boyd | apophenia. The below original text was the basis for Data & Society Founder and President danah boyd’s March 2018 SXSW Edu keynote,“What Hath We Wrought?” — Ed. Growing up, I took certain truths to be self evident. Democracy is good. War is bad. And of course, all men are created equal. My mother was a teacher who encouraged me to question everything. I loved pushing people’s buttons with these philosophical questions, but they weren’t nearly as existentially destabilizing as the moments in my life in which my experiences didn’t line up with frames that were sacred cows in my community.

The funny thing about education is that we ask our students to challenge their assumptions. The funny thing about education is that we ask our students to challenge their assumptions. For the last year, I’ve been struggling with media literacy. Most media literacy proponents tell me that media literacy doesn’t exist in schools. Epistemological Warfare Why do we value precision in language? Finding the Red Pill. Grandir connectés : Les adolescents face à Internet. Que sait-on de l'impact d'internet et du numérique sur la culture des adolescents ? Surtout ce que nous disent les mythes urbains, comme celui des Digital Natives.

Maitre de conférence à l'université de Rouen et formatrice Espe, Anne Cordier y est allé voir de plus près. Une enquête ethnographique auprès de collégiens et de lycéens lui permet de proposer un autre rôle pour les enseignants. Face aux jeunes qui "grandissent connectés" , le professeur a encore toute sa place pour peu qu'il veuille la prendre... L'ouvrage d'A Cordier a une qualité rare pour un livre de sociologie de l'éducation : il se lit très facilement. Son premier point de départ c'est de confondre les mythes urbains sur les rapports au numérique des adolescents. Si le numérique fait totalement partie de la vie des adolescents, elle montre que son accès e négocie en famille et s'ouvre avec l'âge.

Toute la dernière partie est consacrée à l'action. François Jarraud.