background preloader

Militaires

Facebook Twitter

Histoire du service militaire. Un officier dans l'uniforme bleu à pantalon rouge de 1914. par Michaël Blanchard et Nicolas Mari I - Origines du service militaire.

Histoire du service militaire

I - a - De L'Ancien Régime a 1789. II - Le service militaire de 1789 à 1996 II - a - Le service militaire sous la Révolution. II - b - De 1914 à 1996. III - Vers une armée de métier. IV - Conclusion Dans ce dossier, nous allons voir les origines du service militaire, pour cela nous partirons de l'Ancien Régime jusqu'au service militaire aujourd'hui en passant par toutes les lois, les différents points de vue au cours des années sur le service militaire. I - a - De L'Ancien Régime a 1789. Soldats de l'Ancien Régime faisant l'exercice. Médailles Militaires.

Base de données HOTEL DES INVALIDES. Mémoire des Hommes. Grand Mémorial / Généalogie. Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918. Liens classés Faire un inventaire complet des sites sur la Première Guerre mondiale n'est pas l'objectif de cette page.

Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

De nombreux sites et blogs ont commencé... Voici plutôt une sélection de sites et de blogs actifs, des coups de cœur, des sites indispensables à la recherche du parcours d'un combattant et des exemples de sites thématiques. Les sites que je consulte fréquemment, même quotidiennement pour certains. Des études très complètes, des documents inédits, et parfois des blogs moins riches mais où fond et forme se rejoignent pour donner de vraies pépites. Sont regroupés ici tous les sites utilisés pour faire ce site et les recherches qui s'y trouvent. Retrouver un homme : Quelques-unes sont présentées dans le premier groupe de liens. Archives militaires. Papiers de famille : livret militaire et photos Votre famille détient peut-être des documents intéressants pour retracer l'histoire d'un soldat comme : Le livret militaire.

Archives militaires

Consultez la page sur les papiers de famille et notamment le passage sur le livret militaire. Cliquez sur la carte de France des registres matricules ! Vous êtes nombreux à attendre le portail national des registres matricules : Généinfos l'a fait pour vous !

Cliquez sur la carte de France des registres matricules !

Voici notre carte de France des registres matricules en ligne. Ce nouvel outil de recherche est spécialement dédié aux ancêtres soldats, notamment les Poilus. Le mode d'emploi est simple, identique à notre carte de France de l'état civil en ligne : repérez votre département, passez votre souris au dessus de celui-ci pour connaître l'état des lieux. Trois cas peuvent se présenter : les départements en vert proposent les registres matricules eux mêmes, accompagnés soit des tables alphabétiques des noms, ou mieux encore d'un index patronymique. Vous pouvez laisser vos commentaires en bas de cette note ou en bas de la page pour nous signaler les liens qui ne fonctionnent pas ou toute mise à jour intéressante. Historiques de Régiments 14/18 - 12382 photos - 212 carnets de guerre.

Spahis. Retour SPAHI : mot d’origine turque, les «SIBAHIS» étaient des cavaliers fournis par les tribus inféodées de l’empire Ottoman qui venaient renforcer les effectifs de Mamelouks (troupes régulières) lorsque l’ampleur des opérations le nécessitait.

Spahis

Ils se payaient sur le terrain en pillant les lieux ou ils intervenaient et, une fois l’opération terminée, rejoignaient leurs tribus d’origine. Le Dey d’Alger, destitué lors de l’arrivée des français, disposait de « Sibahis », Turcs en grande majorité. Se trouvant « sans emploi » ils se rangent en 1830 sous la bannière de Yousouf. Il sut en faire des troupes efficaces et redoutées qui ont largement contribuées à la conquête de l’Algérie. Ces cavaliers recrutés par Yousouf seront d’abord appelés « Mamelouks », puis deux ans plus tard « Spahis » et seront officialisés par trois textes législatifs : en 1831 où une loi autorise les généraux commandants les pays occupés à former des corps militaires composés d’ Indigènes et d’Étrangers. Journaux des marches et opérations.

Conservés par le département de l'armée de Terre du SHD à Vincennes, où ils sont librement communicables, les journaux des marches et opérations (JMO) de la Première Guerre mondiale constituent la mémoire de toutes les unités formant corps et des états-majors ayant pris part à la Grande Guerre.

Journaux des marches et opérations

Véritable monument de papier, cet ensemble de 1370 cartons d'archives rassemble près de 18 000 journaux sous forme de registres, de cahiers ou de dossiers, qui totalisent environ 1 500 000 pages détaillant, jour après jour, avec précision et concision, les événements vécus par tous les corps de troupe engagés dans le conflit. Dépourvus de tout commentaire ou appréciation personnelle, en conformité avec l'instruction du 5 décembre 1874 qui les a institués, les JMO devaient servir à la rédaction d'un historique d'ensemble, destiné à maintenir la valeur morale de l'armée. Chaque jour sont notifiés les faits, combats, man?

Que trouve-t-on dans un JMO ? Comment effectuer une recherche ? Base recoupements 1914-1918. Recherche par identité Recherche par lieux de décès Recherche par département/pays de décès.

Base recoupements 1914-1918