background preloader

SES / PFEG : ressources (sites, dossiers, analyses)

Facebook Twitter

Institut National de la consomation. Dessine-moi l'éco (D’où vient le chômage ?) Data Gueule. Accueil. Faciléco. Education France TV Videos Économie. L'économie ou les sciences économiques et sociales selon le terme employé dans le milieu scolaire permettent de découvrir les grandes théories économiques (libéralisme, marxisme, capitalisme, keynésianisme, etc) et leurs principaux auteurs (Marx, Keynes, Smith, Ricardo, etc). Les sciences sociales, quant à elles, permettent de découvrir les fonctionnements de la sociologie (division de la société en classes sociales, chômage, intégration, etc).

Au lycées l'enseignement des SES proposent donc de poser les concepts, méthodes et problématiques essentiels en science économique, sociologie et science politique. Alerte résultats examens M'alerter dès que les résultats seront publiés ! Video Parité : Les combats qui restent à mener Le fait que Michèle Alliot-Marie ait fait le 4 grands ministres régaliens a ouvert le chemin. 1995, arrivée des 'jupettes' au gouvernement En 1995, Alain Juppé intègre 12 femmes à son gouvernement. Decod'actu France TV education. Les SES parties prenantes de l'Accompagnement Personnalisé en seconde - Les SES dans l'Académie de Bordeaux. Ined - Institut national d’études démographiques. Insee portrait social 2015. Insee en bref chomage 3. Séance 1 réseaux sociaux définition/réflexions - Google Docs. Le chômage en France.

Evolution du pouvoir d'achat en France entre 2000 et 2013 (Dossier) Pourquoi l’économie française a du mal à redémarrer (Comprendre) Tous les indicateurs stagnent ou progressent trop peu. Pour expliquer cette situation, les experts de Bercy ont identifié quatre freins à l’activité. Voilà plusieurs mois que l’Insee le répète : la reprise est une réalité en France, mais elle reste très modeste. Après le patinage du début d’année (+ 0 % au premier trimestre), l’activité tricolore devrait enregistrer un léger rebond, pour terminer l’année avec une croissance de 0,7 % (+ 0,4 % en 2013). Seulement voilà, cette reprise demeure insuffisante pour endiguer le chômage.

Autre préoccupation : les finances publiques nationales. En outre, le scénario dépressif de déflation (baisse durable du niveau général des prix) menace toujours. 1. C’est l’un des principaux points faibles qui tirent la France vers le bas, souligne l’Insee. Les travaux publics engagés dans la perspective des élections municipales appartiennent désormais au passé. 2. 3. La confiance joue un grand rôle dans l’activité. 4. Comment soutenir la croissance en Europe ? (Analyse)

D’un côté, une Française établie aux États-Unis et dirigeant une institution internationale, le FMI. De l’autre, un Allemand, ministre des finances dans le gouvernement de la chancelière Angela Merkel. C’est à Paris, capitale d’une France mal en point, que Christine Lagarde et Wolfgang Schäuble se sont retrouvés, vendredi 18 juillet (1), pour évoquer, ensemble, le scénario qui verra l’Europe retrouver le chemin de la croissance.

Alors que les tractations vont bon train entre les capitales européennes pour dessiner la nouvelle équipe dirigeante de l’UE, l’économie, elle, n’attend pas. Parce que certes, « l’activité en zone euro est en train de commencer à se remettre de la crise », souligne Christine Lagarde, avec des termes volontairement prudents. « Mais elle demeure à la fois modeste et fragile. Pour la directrice du FMI, la réponse tient en un mot : « investissements ». L’Allemagne, en revanche, est de ceux qui pourraient utiliser l’argent du contribuable, d’après le FMI. Travail du dimanche (Dossier)