background preloader

Usages pédagogiques

Facebook Twitter

Cartographie subjective de pratiques pédagogiques. Les cartes mentales en classe. Concrètement, pour quoi faire ? Sur le blogue emapsfree.fr, entièrement dédié aux cartes mentales, on peut lire une entrevue avec Claire Egalon, professeur documentaliste stagiaire, qui expose certaines de ses expérimentaitons du "mindmapping" avec des élèves de primaire dans le cadre de cours d'allemand.

Les cartes mentales en classe. Concrètement, pour quoi faire ?

Cette entrevue a été reprise sur le site @Brest, dans la rubrique Libres et savoirs publics. Claire Egalon a été enseignante vacataire d'allemand avant de passer son CAPES de professeur documentaliste, et dans ce cadre a utilisé les cartes mentales avec des élèves de primaire, dans deux classes de niveaux différents. Elle a noté des résultats très intéressants d'emploi de cette technique dans les deux domaines suivants : Mémorisation, dans la mesure où la confection d'une carte permet de se concentrer sur les mots les plus importants qui mèneront naturellement à la mémorisation de ce qui n'est pas écrit.

Par ailleurs, les élèves ont dessiné eux-mêmes leurs cartes sur leurs cahiers. La créativité à l'honneur. Pédagogie Inversée et Carte mentale. Fabriquer des fiches de lecture grâce aux cartes heuristiques. La carte heuristique permet d’organiser de manière logique une démarche alliant la recherche et la réflexion personnelle.

Fabriquer des fiches de lecture grâce aux cartes heuristiques.

On peut en effet demander plusieurs choses dans un compte rendu de lecture : • Des éléments concernant le texte et son appréciation directe par les élèves. • Des éléments de paratexte concernant l’auteur, la genèse de l’oeuvre, sa réception etc... Lorsque l’on demande aux élèves de préparer une présentation orale du livre, ils vont avoir tendance à rédiger l’intégralité de leur intervention orale, souvent de manière peu organisée. Il est très difficile de faire abandonner aux élèves cette habitude qui certes les rassure mais les handicape surtout en les enchaînant à une lecture souvent maladroite de leurs notes. La carte heuristique, si elle est utilisée comme document unique et projetée au tableau demande à l’élève de fabriquer son discours au fur et à mesure de sa progression avec pour seule aide sa mémoire et les éléments présents dans la carte. Évaluer les compétences avec des cartes mentales. C’est possible ! (1/2)

Cet article est publié en deux fois.

Évaluer les compétences avec des cartes mentales. C’est possible ! (1/2)

Première partie : Le problème de l’évaluation des compétences en formation paramédicale Deuxième partie : Evaluer les compétences avec les cartes mentales : proposition de méthode. Les cartes mentales, de quoi s’agit-il ? Les cartes mentales, ou topogramme ou Mind Map font référence aux travaux sur la représentation spatiale de concepts (Buzan & Buzan, 2012) dès les années 1970. Une carte mentale n’est rien d’autre qu’un schéma arborescent, à partir d’un centre, dont naissent différentes branches avec leurs mots-clés. La carte mentale est un outil qui organise graphiquement ce que nous savons ou pensons sur un sujet. La densité élevée d’idées, de représentations et de concepts dans l’espace réduit de la carte mentale est intéressante. Nous comprenons mieux l’état d’une question parce que nous établissons un lien entre les idées. Usages pédagogiques des cartes mentales. L'Agence nationale des Usages des TICE - Conception et usages de la carte mentale.

Willy Berthasson, professeur des écoles à Saint-Just-Malmont (43), travaille avec sa classe de CM2 autour des cartes mentales dans le cadre d’une expérimentation de scénarios pédagogiques innovants ITEC (Innovative Technologies for an Engaging Classroom).

L'Agence nationale des Usages des TICE - Conception et usages de la carte mentale

L’origine du projet ITEC (Innovative Technologies for an Engaging Classroom) est un projet de recherche-action financé par le 7e Programme Cadre de la Commission européenne. Il est coordonné par l’association European Schoolnet (www.eun.org) et mis en œuvre, en France, par le réseau Canopé pour le compte de la DGESCO-A3. Son objectif est de tester des scénarios pédagogiques innovants dans 1 000 classes de 13 pays européens sur 4 ans (2010-2014). Willy Berthasson, enseignant de cycle 3, a eu l’opportunité de participer avec ses classes à deux phases d’expérimentation de scénarios ITEC.

Les compétences mises en œuvre Le déroulement La mise en route L’enseignant explique le déroulement de la séance aux élèves. Apprendre à apprendre avec les cartes mentales. Usages pédagogiques des cartes mentales. Pour explorer des pistes d'utilisation des cartes mentales par, avec et pour les élèves. 1 Les étapes de la recherche d'information 1.1 Mobiliser ses idées / Faire émerger ses représentations / Déterminer des pistes de recherche «Pour s'informer, il est nécessaire d'avoir des idées» [1].

Usages pédagogiques des cartes mentales

La démarche de recherche d'informations débute nécessairement par une étape de mobilisation d'idées. C'est un « préalable indispensable riche d'enseignements permettant d'appréhender la “complexité” »[2] d'un sujet. Il s'agit de faire émerger les acquis, les hypothèses, les réflexions, les représentations sans recours - au moins dans un premier temps - à une quelconque source d'information. Figure 3 : Thérèse Raquin et les Impressionnistes Thérèse Raquin et les Impressionnistes, réalisée pour des élèves de seconde dans le cadre de l'enseignement de français, pour une recherche documentaire. Enrichir son questionnement, l'exemple de Wikimindmap. 1.2 Élaborer un plan Figure 5 Figure 6 ou Figure 7 Figure 8 Figure 15.