background preloader

Apprendre/comprendre

Facebook Twitter

Metacognition : Qu'est-ce que la métacognition. Décomposition du terme Pour commencer, voyons de quels termes le mot "métacognition" se compose.

Metacognition : Qu'est-ce que la métacognition

Cognition : faculté de connaître, acte mental par lequel on acquiert une connaissance, opération cognitive relative à la connaissance. Méta : du grec méta – au delà de – après – qui indique le changement – la postérité, la supériorité, le dépassement. Exemples de la vie quotidienne: Afin d'illustrer le terme de métacognition, et bien comprendre à quoi il se réfère, voici quelques exemples de la vie quotidienne impliquant la métacognition: Monter un meuble implique de regrouper les éléments à assembler, de planifier les tâches (s'occuper d'abord de mettre les vis sur chaque élement, respecter ou pas l'ordre de la notice de montage, mettre toutes les étagères ou juste un certain nombre (s'il y en a), etc). Pour améliorer ses performances, un sportif fait appel à la métacognition. Les domaines d'application sont donc très vastes. Quelques définitions: Un concept composite Pour résumer Bibliographie.

Découvrez les pédagogies du Québec. Suivre ce blog Editer la page Administration Connexion Créer mon blog Pages S'abonner Archives L'introduction présente l'idée du voyage d'étude et le fil directeur de l'exploration Voyage d'étude à Montréal sur les communautés apprenantes Pédagogie coopérative ou apprentissages coopératifs : parle-t-on de la même chose?

Découvrez les pédagogies du Québec

Les articles de cette première partie font états de la grande variété des pratiques et approches pédagogiques ayant cours au Québec Découvrez 30 pratiques d'apprentissages en groupe Les bénéfices sociaux de l'apprentissage par problème (APP) L'apprentissage action un moyen efficace de développer simultanément l'organisation et le potentiel individuel Tout ce que l'on ne vous dit pas sur la classe inversée Le cercle de legs la fierté du devoir accompli Le cercle d'apprentissage crée une complicité pour apprendre ensemble Le-groupe de codéveloppement professionnel Comment le cercle de dialogue développe intériorité et altérité La TELUQ une université entièrement à distance.

Guide de réflexion sur les stratégies d'apprentissage à l'université. Une tête bien faite vaut mieux qu'une tête bien pleine.

Guide de réflexion sur les stratégies d'apprentissage à l'université

(Montaigne, Essais [1580]) « Le guide de réflexion sur les stratégies d’apprentissage à l’université » est un outil pratique et efficace qui vous permet de vous évaluer rapidement par rapport à des attitudes, des habiletés et des habitudes d’étude, toutes associées, selon les recherches dans le domaine, à la réussite des études universitaires. Il se présente sous la forme de 304 énoncés classés selon 10 thèmes et 47 catégories d’actions dont vous pouvez enrichir votre arsenal personnel de stratégies d’études, si elles n’y sont pas déjà présentes.

Pour chacune de ces actions, un choix de deux réponses vous est proposé : rarement ou fréquemment selon que vous estimez cette attitude, cette habileté ou cette habitude présente chez vous. Apprendre ensemble à élaborer une critique d'image. Actualité mondiale. Mathlantis. Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie. Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene. L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene

Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale.

Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Car c’est précisément ce qui nous permet d’apprendre. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau Mais ce recyclage n’est pas une simple réutilisation. Comment alors passe-t-on d’une lecture ânonnante à une lecture fluide ? 1. 2. Jeu documentaire scientifique sur la mémoire.