background preloader

Première Guerre mondiale

Facebook Twitter

Maurice Genevoix. Enseigner 14-18. Qu’est-ce que la Grande Guerre aujourd’hui ? Quelle mémoire en conserve-t-on ? Et comment enseigner cette mémoire en 3e et en 1re ? 50 activités autour de la Grande guerre. Tomes 1 et 2. Cet ensemble propose six grandes thématiques, réparties dans deux tomes et permet de couvrir toute la période de commémoration sur les quatre années :Le premier tome dessine une approche chronologique fondamentale du conflit (préliminaires, déroulement) dans le cadre d’une démarche plutôt historienne.

Le second tome, complémentaire voire indispensable, aborde les conséquences et une approche mémorielle, post-conflit, et largement ouverte à la littérature, la géographie et aux disciplines artistiques. Ces ouvrages s'adressent aux enseignants du cycle 3 désireux de faire comprendre un contexte politique, historique et culturel à des élèves citoyens, faisant encore écho dans notre société contemporaine. Les compétences transversales abordées permettent d'intégrer ces éléments de commémoration dans tous les apprentissages. La coordination a été assurée par Pierre Rocher, conseiller pédagogique, Académie de Toulouse.

Site internet : FRSHD_PUB_00000170_dc_att-FRSHD_PUB_00000170.pdf. La photographie et sa place dans le reportage de guerre. Les premiers reportages de guerre photographiques apparaissent lors de la guerre de Crimée (1854-55). Les premiers clichés s’attachent principalement à fixer les campements, les officiers et les soldats. Le temps de pause extrêmement long et le matériel encombrant empêchent la photographie de s’installer au cœur de l’action. Les développements coûteux et les difficultés de reproduction l’empêchent d’autre part de s’affirmer comme un genre indépendant. Mais, du moins, l’utilisation des négatifs des clichés inspire la gravure et invite à porter un nouveau regard sur la guerre. Il faudra attendre les années 1860-1870 pour voir la photographie commencer à composer son propre discours. Le développement de la grande presse et les améliorations techniques lui offrent alors un large espace de diffusion et permettent au reportage photo de s’affirmer à la fin du siècle comme un mode privilégié pour raconter la guerre.

Ancienne et nouvelle perception de la guerre : le rôle de la photographie.

Génocide des Arméniens

Les coulisses diplomatique de la 1ère Guerre mondiale. Monument_alzonne.pdf. Ad11_004phv019_001_comp.pdf. CP_14-18.pdf. La Force noire | Aude à la culture. La France et le Burkina Faso ont un passé commun. Ce moment de leur histoire, ils l’ont vécu et partagé, souvent dans la douleur et l’incompréhension. En cette année 2014, on ne pouvait commémorer le centenaire de la Première Guerre mondiale sans mettre en lumière l’engagement, dans ce conflit européen, des colonies françaises alors implantées en Afrique. Le Centre national des Archives du Burkina Faso et les Archives départementales de l’Aude, qui entretiennent depuis 15 ans des relations privilégiées (coopération dans le domaine de l’archivistique contemporaine et de la médiation culturelle), ont décidé de concevoir dans ce cadre une exposition virtuelle consacrée à la mémoire de ces hommes venus d’Afrique combattre aux côtés des soldats français.

Le titre choisi pour cette exposition fait bien évidemment référence au livre publié en 1910 par Charles Mangin et qui fut véritablement à l’origine de « l’appel à l’Afrique ». La guerre de 14-18.

Louis barthas

Ete14_chrono.pdf. La Grande Guerre en photographies. Ce site vous propose une découverte interactive en ligne originale de photographies de la Première Guerre Mondiale. Il se compose de deux modules : Le Miroir (publication hebdomadaire patriotique), Revue photographique des numéros numérisés du journal (août 1914 – décembre 1919) et Les yeux de la guerre, vues stéréoscopiques accessibles en 3D. Pour Le Miroir, une grande partie des numéros ont été intégralement numérisés. On peut accéder au contenu par numéro et de manière chronologique. Chaque périodique consulté fait apparaître sur une carte de l’Europe les titres des articles.

Le second module présente un ensemble d' images stéréoscopiques organisées en différentes thématiques (renseigner, vivre dans les tranchées...). Ce projet est le fruit de la collaboration de plusieurs acteurs : Nicéphore Cité, On-Situ et le musée Nicéphore Niépce avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication français. Illustration : Shutterstock, Joe Gough, Mémorial de guerre. À l'assaut - Un jeu d'aventure interactif gratuit de la Première Guerre mondiale. Les sanctions dans l’armée française en 1914 [la question SINDBAD du jeudi] BnF Chaque jeudi, le service de questions-réponses SINDBAD vous propose de découvrir une question posée par un internaute et la réponse des bibliothécaires.

L_orgie (C_est la Guerre. II) / Félix Vallotton. BnF Estampes et photographie La question : Je suis en première et j’ai choisi comme sujet pour mon Travail Personnel Encadré «Les sanctions dans l’armée française, 1914 et aujourd’hui». La réponse de SINDBAD : Tout d’abord, en ce qui concerne la justice militaire durant la Grande Guerre, une présentation synthétique ainsi qu’une bibliographie sont proposées dans le Guide des sources de l’histoire de la justice militaire pendant la Première Guerre mondiale élaboré par le Service historique de l’Armée de terre.

Le Code de justice militaire du 9 juin 1857, modifié par la loi du 18 mai 1875, qui était en vigueur durant la Première Guerre mondiale, a fait l’objet de différentes éditions successives, qui ont été revues et mises à jour. 1. 2. . - Édition mise à jour en 1917 : Justice militaire. 1. La mobilisation industrielle et technique dans les collections photographiques de la RATP.

Aller au contenu principal Accueil > Tresors Darchives > Fonds Publics > Autres Etablissements > Archives > La mobilisation industrielle et technique dans les collections photographiques de la RATP Autres établissementsArchives La mobilisation industrielle et technique dans les collections photographiques de la RATP La RATP a sélectionné ces documents dans son fonds 14-18. Fabrication de munitions aux ateliers de Championnet, 1915. Les ateliers de Championnet sont transformés en usine de guerre dès le début de la guerre. Fabrication de munitions aux ateliers de Championnet : obus de 270 m/m sortie d'un lopin incandescent, 1915. Fabrication de munitions aux ateliers de Championnet pour l'armée : les 8 phases de fabrication des obus, atelier central de Championnet, 1915. Fabrication de munitions aux ateliers de Championnet pour l'armée : obus de 270 m/m dégrossissage Première passe. Fabrication des munitions pour l'armée : bombes type ls, contrôle militaire.

Ateliers de Championnet. Informations. Exposition objets enfance. Jeu quel aurait été mon destin en 1914? La première guerre mondiale en carte animée. La Première Guerre mondiale dans la mémoire allemande. Indian Army: Hindu Soldiers March To The Front 1914.

The Indian Army of 1914 marched into battle on the Western Front with a long history of service and representing a wide range of proud Indian regiments, and all the social and religious backgrounds in the India of that period. This image from a French source shows “Hindoo troops” (a common phrase they use for all Indians) and was part of a series of postcards produced in 1914 as the French were equally as fascinated with the arrival of Indian Army Troops in France, as Britain was in her own homeland. What it does show is that when the men of the Indian Corps began to assemble in France in 1914, they had come straight from India wearing their thin Khaki Drill uniforms. These were fit for purpose in the hot climates of India but would prove unsuitable for a European autumn and winter, resulting in large numbers of Indian casualties from sickness.

Within a few weeks of this photograph being taken these men were in action during the First Battle of Ypres. Like this: Like Loading... Exposition virtuelle - Sur les chemins de la Grande Guerre. Musée Clemenceau - Paris - Georges Clemenceau - Brigade du tigre. Présentation - Pour mémoire - Centre National de Documentation Pédagogique. L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*).

La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H. Marquis Partant des événements de l'année 1918 (voir le chapitre 9 du livre La Grande Guerre par M.C Bonneau-Darmagnac, Fréderic Durdon, Pierrick Hervé, CRDP de Poitiers collection trait d’union, 2008) qui ont conduit à l'arrêt des combats, cet opus de la collection « Pour Mémoire » met en évidence les spécificités de la Première Guerre mondiale. C'est une guerre longue, qui est, dès 1915, appelée « Grande Guerre ». C'est une guerre mondiale où des puissances extérieures à l'Europe ont un rôle essentiel. La Grande Guerre, M.C. Superbes autochromes des lignes allemandes durant la Grande guerre | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it.

Photographier la Grande Guerre. Au moment où éclate la Première Guerre mondiale, la photographie est encore considérée comme le meilleur moyen de s'approcher de la réalité. On parle d'objectivité irréfutable et, à ce titre, on estime que l'image instantanée est parfaitement adaptée pour rendre compte du nouveau conflit moderne. Ainsi, pendant toute sa durée, un nombre incalculable de clichés sont pris, à l'aide d'appareils de formats divers, par des photographes professionnels ou de simples amateurs, en l'occurrence des soldats partis avec leur propre matériel. Toutefois, parmi les différents sujets traités, les photographies représentant des scènes de bataille sont extrêmement rares et souvent incomplètes ou imparfaites.

La charge d’une section de Zouaves sur le plateau de Touvent. La première vague a été publiée le 19 juin 1915, dans la revue l’Illustration. Le second cliché a été publié le 15 mai 1915 dans l'Illustration. Quant au second, plusieurs remarques s'imposent. Auteur : Laurent VÉRAY. La vie dans les tranchées. Carte interactive Europe fin GM1. Première Guerre mondiale, 1914-1918 : chronologie de la guerre, la bataille de Verdun. Les mots pour le dire : Jean-Norton Cru, du témoignage à l'histoire. La Guerre 14-18 - La couleur des larmes - Visite guidée. Verdun dans la Grande Guerre - Mémorial de Verdun. Comment se situe Verdun dans ce contexte général ? Le polytechnicien Séré de Rivières fut chargé de la fortification du Nord-est de la France après la guerre de 1870.

Il construisit des régions fortifiées linéaires intégrant les obstacles naturels et ponctuées de camps retranchés. Verdun, môle nord privilégié dans le nouveau réseau défensif, retrouva alors son rôle historique de forteresse. En effet, c'était une base offensive: tête de pont de la France sur la Meuse pouvant contrebalancer Metz, alors annexée, et un nœud de communication Nord/Sud et Est/Ouest. De 1875 à 1914, une double ceinture fortifiée fut créée autour de Verdun qui apparaissait, à la veille de la guerre, comme la place la plus moderne et la plus puissante de l'Est de la France. Cette bataille franco-allemande - où furent engagées des forces coloniales - a été en définitive non seulement une bataille importante, mais bien la bataille de la France puisque près des 3/4 de l'armée française ont combattu à Verdun.

Chronologie et carte - Mémorial de Verdun. Front occidental : échec de la guerre de mouvement 1914 : l’année des illusions Le 1er août 1914, l'Allemagne et la France se mobilisent. Le 3 août, l'Allemagne déclare la guerre à la France. Le 4 août, le Royaume-Uni déclare la guerre à l'Allemagne. Illusion d'une guerre courte dans les deux camps Des deux côtés, on envisage une guerre offensive mais avec des stratégies opposées. Après des premiers succès, les armées allemandes percent au nord de la France et se dirigent vers Paris. Cette première grande victoire française est liée en grande partie à l'action de la IIIème Armée française qui a réussi à bloquer, aux alentours de Verdun, l'avancée de l'armée impériale du Kronprinz. La guerre s'enlise Les deux armées s'enterrent alors dans des tranchées fortifiées, protégées de sacs de sable, de réseaux de barbelés et reliées entre elles par des boyaux, le long d'un front continu depuis la Mer du Nord jusqu'à la Suisse. 1915 : guerre des mines et échec des grandes offensives Revenir.

Ossuaire de Douaumont. 2010-10-09_verdun_0002.jpg (Image JPEG, 850x567 pixels)