background preloader

Évaluation

Facebook Twitter

L'évaluation : Une menace ? "On pourrait s'étonner de la partialité des recherches présentées ici, qui montrent toutes les effets délétères des notes, sans présenter en contrepartie les recherches qui montrent des effets positifs.

L'évaluation : Une menace ?

En ré alité,, si on reste dans le domaine des apprentissages et de la motivation, on ne trouve pas de recherches qui montrent des effets positifs". Ce passage extrêmement dur donne une bonne idée de l'ouvrage dirigé par Fabrizio Butera (Université de Lausanne), Céline Buchs (Genève) et Céline Darnon (Clermont-Ferrand). Durant 186 pages on assiste à un démontage terrible et ravageur de l'évaluation sommative. Si vous préférez, des notes. Jamais sans doute aura-t-on dit autant de mal des notes. Retombées négatives sur les élèves ? Et si la notation avait été inventée pour justifier "le racisme de l'intelligence" c'est à dire la domination sociale ? La quantité d’évaluations freine l’apprentissage.

Les enfants passent trop de temps à se préparer aux examens et pas assez à apprendre, estime le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, qui envisage de diminuer le nombre d’évaluations au primaire et au secondaire. « [Sur la question des évaluations], je fais certains constats, a soutenu le ministre Proulx, lors des consultations publiques sur la réussite éducative qui se tenaient à Montréal vendredi.

La quantité d’évaluations freine l’apprentissage

Je remarque que, pas très loin de nous, en Ontario, le taux de diplomation est plus élevé. Et on se retrouve dans la situation où ils ont beaucoup, beaucoup moins d’évaluations qu’il y en a à l’école québécoise. On a 83 évaluations au primaire et au secondaire à l’école québécoise, et ils en ont 18. Pour en finir (ou presque) avec les notes - Évaluer par les compétences. Devant les inconvénients maintes fois montrés des évaluations par la note, certains pays comme la Belgique tentent de passer à l’évaluation par les compétences.En France, à côté des livrets de maternelle et des évaluations nationales en CE2, 6e, 5e et seconde, des professeurs tentent de sortir un peu de notre système traditionnel dans une perspective d’évaluation formative.

Pour en finir (ou presque) avec les notes - Évaluer par les compétences

Un témoignage concret au collège en français, en sixième et cinquième. « - M’dame, c’est noté ? - Non, ce n’est pas noté, c’est évalué ! Jugement Professionnel en E ́valuation: Pratiques Enseignantes Au Que ́bec Et ... - Louise Lafortune, Linda K. Allal. Cpea evaluation2. Écrire des évaluations : le jugement professionnel à l’épreuve. Écrire pour évaluer, c’est se poser la question du message à faire passer et celle des destinataires du message, qui sont multiples.

Écrire des évaluations : le jugement professionnel à l’épreuve

C’est trouver les mots pour faire le point, sans enfermer l’élève dans un instant donné. C’est aussi ne pas se contenter d’un constat, mais proposer des pistes pour progresser. Le jugement professionnel en évaluation des apprentissages. L’évaluation : un élément crucial du processus d’apprentissage. Depuis quelques années, une réforme des systèmes d’éducation a fait place à de nombreux changements concernant les méthodes d’évaluation utilisées dans le processus d’apprentissage des élèves.

L’évaluation : un élément crucial du processus d’apprentissage

56280ac. Michel Lussault : « Le but ultime est de s’améliorer et non de hiérarchiser  Interview dans le cadre du dossier Evaluation du numéro 3 de La Revue de l’Education.

Michel Lussault : « Le but ultime est de s’améliorer et non de hiérarchiser 

Lire sur ce blog également l’interview de Paul Andréo, l’article Evaluation : qui, quand, pourquoi, comment ? Ainsi que l’article sur les différents types d’évaluation. Michel Lussault est président du Conseil supérieur des programmes : L’élaboration des nouveaux programmes au CSP s’accompagne-t-elle d’une réflexion sur l’évaluation ? Évaluation formative et évaluation certificative : postures contradictoires ou complémentaires ?

Conférence nationale sur l’évaluation des élèves. Le Jury de la Conférence a remis, ce vendredi 13 février 2015, ses recommandations à la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem qui annoncera ses arbitrages au mois d’avril.

Conférence nationale sur l’évaluation des élèves

Le rapport du Jury Pour élaborer ses recommandations, le Jury s’est appuyé sur les travaux et expertises de chercheurs et d’acteurs de terrain spécialistes de l’évaluation, ainsi que sur les avis des représentants de la communauté éducative (syndicats, associations de parents…). Retrouvez ces expertises, auditions et débats publics sous format texte ou vidéo. Les Journées de l'évaluation Les 11 et 12 décembre 2014 se sont tenus, à Paris, les Journées de l'évaluation. Retrouvez le programme de ces 2 journées. Matinée du jeudi 11 décembre 2014 Après-midi du jeudi 11 décembre 2014 Les supports des intervenants. Matinée du vendredi 12 décembre 2014 Après-midi du vendredi 12 décembre 2014. Belec vol 29 2. Forreg_grignote.pdf. Classes sans note : l’évaluation par compétences. « Mieux cerner les difficultés propres à chaque élève », « redonner confiance en soi » : ces objectifs ont été pour certains profs le point de départ pour envoyer les notes aux oubliettes.

Classes sans note : l’évaluation par compétences

Corriger les productions écrites - article de Julie Roberge. Évaluer sans décourager. La rétroaction à l'oral par mémo vocal. Evaluation des compétences ou de la performance ? L'évaluation (version française de la capsule "Evaluation") « Nos 6e ne sont plus évalués par notes mais par compétences »

Ils inventent des jeux, créent des vidéos, amènent leur guitare en classe, ont renoncé aux notes chiffrées...

« Nos 6e ne sont plus évalués par notes mais par compétences »

La parole à des enseignants qui tentent de changer l'école au quotidien. Pédagogie inversée, disparition des notes, outils multimédias, relaxation... Une trentaine d'enseignants ont répondu à l'appel à témoignages publié le 9 septembre par LeMonde.fr. sur leurs méthodes pour « changer l'école au quotidien ». Nous en publions ici une sélection. « J'ai commencé à apporter ma guitare en classe », par Mike, professeur d'anglais d'origine anglo-saxonne à Vallabrix (Gard). « Au collège, je me suis très vite rendu compte que les méthodes proposées par les grands éditeurs ne sont ni très efficaces ni très appréciées par les élèves.