background preloader

Anthonyricotta

Facebook Twitter

La maison connectée n’est plus un fantasme mais bien une réalité. À l’aube de 2017, avoir une maison connectée n’est plus un fantasme, mais bien une réalité.

La maison connectée n’est plus un fantasme mais bien une réalité

Face à un marché en pleine croissance, et à la multiplication des offres, les foyers disposent d’un vaste choix en matière d’équipements, pour faire de leurs habitats, un lieu où il fait bon vivre. Les Français sont de plus en plus à manifester leurs intérêts pour ce secteur. En effet, selon l’étude de GFK — Étude Référence des Équipements connectés — basée sur un échantillon de 10 000 familles, 75 % des participants ont exprimé leur adhésion au principe de la maison connectée, mais seulement 41 % d’entre eux déclarent connaître la nature des équipements utilisés dans ce domaine.

À travers cet article, nous vous proposons de faire un point sur le secteur de la domotique qui suscite de plus en plus l’engouement des Français et de répondre à certaines questions que vous pourriez vous poser. Quand est-ce qu’on peut qualifier une maison de « connectée » ou d’« intelligente » ? Les problèmes de sécurité.

L’usage du smartphone rend intellectuellement paresseux. Son utilisation inciterait à délaisser nos capacités de réflexion et notre mémoire selon une étude universitaire menée au Canada.

L’usage du smartphone rend intellectuellement paresseux

Dur de se priver de son smartphone de nos jours. Il suffit de voir comment leur utilisation s’est imposée un peu partout : au café, au restaurant, dans les transports, en somme dès qu’on a un moment libre ou pour rechercher le réponse à une question. Les smartphones nous facilitent la vie, c’est un fait. Chercher un nom, une adresse, avoir des indications par GPS, garder trace de nos rendez-vous ou de ses contacts, etc. Les possibilités sont infinies grâce aux nombre vertigineux d’applications pour smartphones. L'impact des réseaux sociaux sur notre vie - Articles - Bien-être. Qu'ils soient sur invitation, réservés aux professionnels ou ouverts à tous, les réseaux sociaux et les blogues prennent de plus en plus de place dans notre vie.

L'impact des réseaux sociaux sur notre vie - Articles - Bien-être

Avec des millions d'adeptes - Facebook en compterait plus de 800 millions -, ils s'imposent comme outils de communication et de changement. Est-ce qu’Internet nous isole du monde? - Articles - Bien-être. Les études se contredisent.

Est-ce qu’Internet nous isole du monde? - Articles - Bien-être

Mais Internet constituerait un facteur d’isolement social pour de nombreux individus. De plus en plus de gens passent des heures à surfer pour y effectuer des recherches, y travailler ou pour « discuter » avec des « amis » via les réseaux sociaux. Seul, au travail Un des facteurs d’isolement demeure le travail à distance. Certes, Internet facilite les recherches et l’échange d’informations.

Les contacts entre collègues ne sont plus nécessaires. Seul, en famille En restant seul durant des heures devant son écran, l’internaute risque de s’isoler davantage. Certains n’hésiteront pas à s’inventer une vie, très différente de la leur, pour s’entourer d’amis qu’ils ne connaissent pratiquement pas. Les technologies ont-elles un réel impact sur la réussite scolaire? Par Thierry Karsenti, Ph. D. - éducO - le blogue d'innovation pédagogique.

Les gens ne cessent de dire qu’il est beau d’avoir des certitudes.

Les technologies ont-elles un réel impact sur la réussite scolaire? Par Thierry Karsenti, Ph. D. - éducO - le blogue d'innovation pédagogique

Il semble qu’ils aient complètement oublié la beauté bien plus subtile du doute. Croire est tellement médiocre. Douter est tellement absorbant. Rester vigilant, c’est vivre; être bercé par la certitude, c’est mourir. – Oscar Wilde Depuis la publication des principales conclusions du rapport de l’OCDE [1] paru en septembre 2015, Connectés pour apprendre? L’importance de nuancer les travaux qui brossent un portrait négatif de l’intégration des technologies à l’école Globalement, le rapport de l’OCDE révèle que les pays qui se sont lancés dans une informatisation rapide de l’enseignement obtiennent de mauvais résultats.

Quant aux travaux de John Hattie (2009), dans son ouvrage phare Visible learning: A synthesis of over 800 meta-analyses relating to achievement, il faut aussi considérer qu’il cite des études publiées à partir de 1977. La présence nécessaire des technologies à l’école? [2] Hattie, J. (2009) . [6] [8] [9] [11] Conséquences psychiques des nouvelles technologies. L'accès instantané à l'information conduit à moins mémoriser les connaissances.

Conséquences psychiques des nouvelles technologies

Ironie du sort, des aides technologiques pour entretenir sa mémoire voient le jour... Ollyy / Shutterstock.com L'essentiel - La charge psychique imposée par l'accélération technologique est lourde. De nouvelles formes d'anxiété voient le jour, alimentées par Internet, la téléphonie et les réseaux sociaux. - Ces anxiétés sont surtout liées à l'angoisse d'abandon, à la peur de ne plus être souhaité ou désiré par autrui. Homme et technologie Une nécessaire adaptation mutuelle - Médias. La technologie a pour vocation première de simplifier la vie de l'homme.

Homme et technologie Une nécessaire adaptation mutuelle - Médias

A priori, elle est à son service. Pourtant, depuis la nuit des temps, l'homme entretient avec elle un rapport ambigu. Fasciné par les progrès et la modernité qu'elle symbolise, effrayé par ses possibles dérives. « La technologie a un caractère magique. C'est beau, disent les gens mais en même temps, ils en ont peur. Tant qu'il n'y a pas eu d'expérience, ils projettent sur elle des scénarios du futur, des scénarios de science-fiction », analyse Christophe Rebours, fondateur de l'agence de design In process.