background preloader

La Révolution française et l'Empire

Facebook Twitter

1 tronc commun hg programmation. Fiche démarche Révolution Empire ac Besançon. Tableau Synoptique 1G Histoire ac Besançon. La nation affirme sa souveraineté (1789-1793) Révolution, liberté : une (re)lecture populaire des événements de 1789. Histoire. Reconstitution animée de la bataille de Waterloo. Courrier international utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux et vous proposer des publicités personnalisées. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité. En savoir plus et gérer les cookies. "Robespierre et la république sociale" d'Albert Mathiez - Yannick Bosc. La Marseillaise officiel - avec les paroles.

Le mystère de la Terreur. Recensé : Dan Edelstein, The Terror of Natural Right. Republicanism, the Cult of Nature and the French Revolution, Chicago & Londres, University of Chicago Press, 2009, 337 p., 40$. Chercheur et enseignant à l’université de Stanford, Dan Edelstein est spécialiste des Lumières et de la Révolution française. Dans ce livre, il réinterroge la Terreur à partir des idéologies en vogue au siècle des Lumières, chez les physiocrates et les philosophes.

Son ambition : démontrer qu’au XVIIIe siècle « la théorie libérale du droit naturel, le républicanisme classique et le mythe de l’âge d’or fusionnent pour donner naissance à une idéologie de la violence, qui sera celle de la Terreur » [1]. Disciple de Keith Michael Baker, grand historien de la culture politique française au XVIIIe siècle dont il cite bien des contributions, il s’en distancie néanmoins, on le verra.

Le mystère de la Terreur dévoilé ? La tentation terroriste. Hervé Leuwers présente Robespierre. Robespierre. Le 14 Juillet 1789 - partie 2. Et hist2 dossier3 corrige. Le luxe, sujet polémique au Siècle des Lumières. On l’a peut-être oublié, mais la question du luxe est inséparable des Lumières car elle constitue un des sujets les plus débattus du XVIIIe siècle et qui, à certains égards, semble préparer et annoncer les remises en causes politiques de la Révolution de 1789.

D’ailleurs, au temps de la République des Lettres, tout le monde s’intéresse à cet objet futile et sulfureux – des plus grands écrivains aux plus obscurs – pour produire un discours abondant, mais souvent répétitif. Ce discours est à mettre en relation avec le déclin de la morale chrétienne, la fin des lois dites « somptuaires », la montée en puissance de la notion de progrès et la dénonciation des excès de l’aristocratie. Provost A., 2014, Le luxe, les Lumières et la Révolution, Paris : Editions Champ Vallon. Une soirée chez Madame Geoffrin de Lemonnier, 1812, CC CC Patrick Mignard L’enjeu des débats autour du luxe se concentre alors sur la définition et la fixation du sens même du mot. Versailles 3d. La société d'Ancien Régime. Histoire 2de 2015 - Schémas commentés - Schéma commenté - La révolution française, l'affirmation d'un nouvel univers politique on Vimeo.

Histoire 2de 2015 - Schémas commentés on Vimeo. Archives Parlementaires de la Révolution Française. Accès direct : Présentation du projet Les Archives parlementaires entrent dans le XXIème siècle. L’édition des Archives parlementaires de la décennie 1789-1799 est le fruit d’une collaboration entre l’Unité mixte de service Persée, la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) et l’Institut d’histoire de la Révolution française (IHRF, rattaché à l’IHMC).

La numérisation des Archives parlementaires a débuté et va couvrir, dans les années qui viennent, les 102 volumes de la collection déjà parus, soit plus de 80 000 pages, auxquelles viendront s’ajouter les tomes futurs de cette entreprise hors norme. Les Archives parlementaires se sont imposées tant par leur dimension patrimoniale que par leur actualité, elles intéressent aussi bien les chercheurs que les citoyens. Historique du projet L’aventure a commencé au XIXe siècle. Aujourd’hui, le projet de numérisation et d’indexation prend le relais, permettant l’adaptation des Archives parlementaires à une publication en ligne. I. 1. LA CONSTITUTION  DE  L'AN I. La chute de la monarchie roi pdf. La chute de la monarchie peuple pdf. La chute de la monarchie deputes (1) Revolution 1. Robespierre, le grand mensonge – Le Journal des Activités Sociales de l'énergie. L’abolition des droits féodaux en France.

1Stricto sensu les droits féodaux ne désignent que les droits qui dérivent du contrat de fief, le fief se définissant comme une tenure noble. Par conséquent les droits féodaux proprement dits sont peu nombreux. Il s’agit de droits fixes ou casuels, utiles ou honorifiques. Les plus connus et les plus vivaces jusqu’à la Révolution sont les droits de mutation, droits casuels que le seigneur suzerain perçoit quand le fief vient à échoir à un autre vassal, tels les droits de relief ou encore les droits de quint.

S’agissant des droits honorifiques, on peut citer la foi et l’hommage remplacé la plupart du temps par un acte, qui est loin d’avoir la même force juridique, appelé aveu et dénombrement et qui recense les composantes du fief. L’ensemble de ces droits ne concernait guère les paysans. 2Cependant au fil d’une longue évolution qu’il est impossible de retracer ici, les auteurs ont placé sous le vocable féodalité l’ensemble du système féodalo-seigneurial. 4 J. 6 G. 8 F. 9 G. 221. 232. 243. Cours O. Coq RF. Revobm. Archives numériques de la Révolution française: Rechercher.

Le corpus des Images est constitué d’images numériques haute résolution correspondant à environ 14 000 documents, essentiellement des gravures, mais également des illustrations, des médailles, des monnaies et d’autres objets, représentant différents aspects de la Révolution. Ces matériaux proviennent en majorité des collections du département des Estampes et de la photographie mais ont également été sélectionnées dans d’autres départements de la BnF.

Plusieurs milliers de ces images sont extraites des collections Hennin et De Vinck, sources majeures pour la période. Des métadonnées détaillées existent pour chaque image, permettant aux chercheurs de rechercher par artiste, par sujet, par genre et par lieu. Les ANRF donnent accès à la base de données la plus complète en termes d’images de la Révolution française. Le 1er septembre 1789 à Bonnétable : taxe du pain et rixe sanglante. - La Révolution Française à Nogent le Rotrou. Le mardi Le 1er septembre 1789, jour de marché, le comité municipal de Bonnétable s’occupa dans un premier temps de la taxe du pain. En ce faisant, les nouveaux édiles ne faisaient qu’appliquer une politique « traditionnelle » de police des marchés en cas de pénurie pour éviter ou limiter la disette : imposer un prix fixe jugé juste durant la période de crise frumentaire ( sur ce sujet voir les articles de ce blog : les problèmes de subsistances au XVIII° siècle et "juste prix" et police des marchés ).

Cette mesure semblait sans aucun doute couler de source pour ces édiles car elle n’occupe qu’une très faible place dans la délibération ( deux ou trois lignes au plus ) et est donnée sans aucune précision ( quel prix, ? ). Puis il eut à régler une affaire relevant plus, à priori[1], du « fait divers » : une rixe, survenue à la porte de l’auberge du grand Dauphin, entre un meunier et trois cultivateurs ( deux laboureurs et un bordager ) tous des campagnes proches de la ville. Nommé Le. (20+) La Terreur, même plus peur. Revenir sur la Terreur révolutionnaire pour y poser un regard nouveau est un défi osé, tant cette période cristallise dans les esprits les dérives de la Révolution française. Pourtant, trois historiens le relèvent en ce début d’année. Dans Anatomie de la Terreur (Seuil), traduction française de l’un de ses ouvrages importants, l’historien américain Timothy Tackett montre comment les sentiments de peur ont infusé dans l’esprit des révolutionnaires (lire son interview ci-contre).

Avec la Révolution terrorisée (CNRS-Editions), Antoine de Baecque, professeur à l’Ecole normale supérieure de Paris, explore la façon dont la violence, symbolique ou physique, s’impose aux corps avant et pendant la Terreur. A lire aussi l'interview de l'historien américain Timothy Tackett : «Pourquoi les révolutionnaires ont-ils commencé à se tuer eux-mêmes ?»

2 600 têtes tombent de mars 1793 à juillet 1794 Ces ouvrages ne viennent pas discuter des faits et des chiffres, déjà bien établis. Thibaut Sardier. Pourquoi s'intéresser à la Révolution aujourd’hui ? | Claude Mazauric #histoire. Explication des symboles du tableau de la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen votée le 26 août 1789 faite aux jeunes élus du CMJ | Mairie de Chanac. La Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen est illustrée par divers symboles : – Deux personnages allégoriques dominent la scène : une femme couronnée, vêtue d’habits tricolores et d’un manteau avec des fleurs de lys qui a rompu ses chaînes : elle représente la nouvelle France, encore monarchique, mais qui se libère de l’oppression de l’Ancien Régime, elle porte son regard en direction d’une femme ailée qui figure la Liberté (elle serait inspirée d’un déesse grecque, fille de Gaïa, appelée la Renommée) , sa main droite tient un sceptre (symbole de pouvoir) qui pointe vers un oeil ouvert au milieu d’un triangle sur fond de soleil rayonnant (oeil de la Raison, de la Conscience) qui permet de dissiper les nuages à droite et à gauche qui représentent l’erreur, l’Ancien Régime.

Elle invite à lire les articles de la Déclaration avec son autre main. -La guirlande de lauriers évoque la Gloire. – Le serpent qui se mord la queue, symbolise l’éternité des droits que rappelle le préambule. Napoléon et l'Europe. SGH. Même si elle s’inscrit dans un contexte révolutionnaire que l’on a appelé la Révolution atlantique, initiée par les mouvements d’émancipation de certaines colonies britanniques d’Amérique du Nord, la Révolution française par l’ampleur des bouleversements politiques et sociaux provoqués en France aussi bien que par l’ampleur des retombées qu’elle a eues sur d’autres pays a été certainement un événement singulier. Elle a certainement constitué une rupture profonde dans nombre de domaines, comme celui du politique et du social, en dépit des lignes de continuités qui ont été soulignées par certains auteurs. Ne fut-elle cependant qu’un épisode d’enthousiasme et d’élan visant à créer une société nouvelle et meilleure, amplifiée par le discours idéologique, qui, une fois la paix revenue en 1815, aurait laissé les hommes désenchantés ?

Les articles rassemblés dans ce numéro nous semblent démontrer plutôt le contraire. En France, elle détruit d’abord l’ancienne société d’ordre. «L’Asie a vu naître des traditions cartographiques plus anciennes que l’Europe» A la fois livre et exposition, le Monde vu d’Asie (Seuil) désoriente. Au musée Guimet, les cartes sont présentées pour la première fois comme des œuvres d’art, des reliques religieuses (jusqu’au 10 septembre). La plupart de ces œuvres n’ont jamais été montrées au public. Hormis le Japon, qui possède des collections exceptionnelles, liées à son passé impérial en Asie, et Taïwan, avec le fabuleux trésor de la Cité interdite, la France, le Royaume-Uni, le Vatican et les Etats-Unis accueillent les plus importantes collections au monde dans ce domaine. A l’origine de l’exposition, le livre, véritable essai sur l’histoire globale de l’Asie, présente un échantillon d’œuvres plus large encore que l’exposition, en intégrant des chefs-d’œuvre n’appartenant pas aux collections françaises.

L’ouvrage, comme l’exposition, insiste sur la diversité des savoirs cartographiques d’Asie et sur les multiples échanges à l’intérieur de ce continent ainsi qu’avec l’Europe. Catherine Calvet. 15 | 2018 Régimes de la propriété, entre l'ancien et le nouveau. The idea of this special issue is to broaden our thinking about property in the revolutionary era by drawing together a variety of approaches. When property is reorganised, its effects are felt in many arenas. Property connects the ideal and the physical, and in doing so it is a centre where we find layered law and institutions, social relationships, as well as economic and political ones. Changing the legal status of property leads to new interpersonal relations at the local level; at the same time, circuits of economic exchange in a city or region inflect the politics of property and may bear on its legal aspects. This issue will thus also examine these points of nexus and consider the organising role of property, which knits together ideals, practices, and tradition in unexpected ways.

Les cahiers de doléances. Extrait du Cahier de doléances de Soulangis, Baillage de Bourges, 1789 : Quatre-vingt-douze feux composent toute notre paroisse ; 700 personnes de tout sexe, de tout âge : voilà à peu près le nombre de ses habitants qui sont tous attachés à la glèbe. Situés à sept lieues de la rivière, éloignés des grandes routes et de la ville de plus de 3 lieues, ne pouvant avoir de communications que par des chemins impraticables, rien ne peut exciter leur industrie... Seize laboureurs, s'il est permis de nommer ainsi 8 ou 9 d'entre eux qui n'ont pour tout attelage que deux faibles chevaux, retournent toute l'année avec peine une terre ingrate à laquelle ils ne peuvent même donner les engrais nécessaires et dont le produit annuel est tout au plus de 3 pour 1.

C'est cependant sur ce faible produit que le cultivateur est obligé d'acquitter ses redevances... Tel est le sort des suppliants. Cinq femmes actrices de la Révolution française. Comment sont-elles intervenues dans le débat public ? Furent-elles "féministes", au sens contemporain du terme ? Peut-on à la fois affirmer que les femmes ont été exclues du processus révolutionnaire, et convoquer des figures féminines très actives pendant cette période ? Elles ont pour nom Louise de Kéralio (1758-1821), Rosalie Jullien (1745-1824), Anne-Josèphe Théroigne de Méricourt (1762-1817), Pauline Léon (1768-1838), et bien sûr la plus connue, la seule à finir sur l'échafaud, Olympe de Gouges (1748-1793). La femme a le droit de monter à l’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la tribune. Olympe de Gouges Une conférence enregistrée en mars 2017.

Annie Duprat, historienne, professeure des universités. Pionnières ! Episode 1 : Olympe de Gouges. En cette Journée internationale des droits des femmes, l'équipe de Gallica est fière de vous présenter Pionnières ! , une série de vidéos consacrées aux femmes qui ont fait l'histoire. Le premier épisode de cette série, construite entièrement avec des documents consultables via Gallica, porte sur Olympe de Gouges. Retrouvez, sous la vidéo, la biographie d'Olympe de Gouges, enrichie des liens vers les documents de Gallica. Le 5 et 6 octobre 1789, les parisiennes marchent sur Versailles. Jules Michelet commentera : Les hommes ont fait le 14 juillet, les femmes le 6 octobre. Mais si les femmes ont été partie prenante de la Révolution française, seules quelques-unes ont pris publiquement position.

En 1748, Olympe de Gouges naît à Montauban dans un milieu bourgeois. Soutenue par son compagnon Jacques de Rozières, haut fonctionnaire de la Marine, elle intègre les salons parisiens. Olympe de Gouges dénonce l'exclusion des femmes de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. ANNA 655 1225. Mémoires de Charlotte Robespierre sur ses deux frères (2e édition) / précédés d'une introduction par Laponneraye et suivis de pièces justificatives. Votre recherche - Albert Laponneraye : 3 résultats. 2 décembre 1805 : Napoléon 1er triomphe au soleil d'Austerlitz. Un enfant du siècle Albert Laponneraye, révolutionnaire, historien et journaliste Philippe Darriulat. La chute de la monarchie roi pdf. Activite prise des tuileries. Archives numériques de la Révolution française. Aide pdf. #CeJourLà Le 7 mai 1748, naissait Olympe de Gouges, auteure prolifique et politiquement engagée. Elle est l'héroïne du premier épisode de notre série "Pionnières !" consacrée aux femmes, célèbres ou méconnues, ayant marqué l’histoire. Pour en savoir plus.

Faire parler le peuple – Echos des Lumières. 2 décembre 1805 : Napoléon 1er triomphe au soleil d'Austerlitz.