background preloader

2 décembre 1805 : Napoléon 1er triomphe au soleil d'Austerlitz

2 décembre 1805 : Napoléon 1er triomphe au soleil d'Austerlitz
Related:  La Révolution française et l'Empire

15 | 2018 Régimes de la propriété, entre l'ancien et le nouveau The idea of this special issue is to broaden our thinking about property in the revolutionary era by drawing together a variety of approaches. When property is reorganised, its effects are felt in many arenas. Property connects the ideal and the physical, and in doing so it is a centre where we find layered law and institutions, social relationships, as well as economic and political ones. les cahiers de doléances Extrait du Cahier de doléances de Soulangis, Baillage de Bourges, 1789 : Quatre-vingt-douze feux composent toute notre paroisse ; 700 personnes de tout sexe, de tout âge : voilà à peu près le nombre de ses habitants qui sont tous attachés à la glèbe. Situés à sept lieues de la rivière, éloignés des grandes routes et de la ville de plus de 3 lieues, ne pouvant avoir de communications que par des chemins impraticables, rien ne peut exciter leur industrie... Plus affligeante encore est la condition du manoeuvre pour qui chaque jour de pluie est un jour de disette; qui, courbé vers la terre du lever au coucher, ne peut arracher de son sein que le morceau de pain noir qui le soutient jusqu'au lendemain. Tel est le sort des suppliants.

«L’Asie a vu naître des traditions cartographiques plus anciennes que l’Europe» A la fois livre et exposition, le Monde vu d’Asie (Seuil) désoriente. Au musée Guimet, les cartes sont présentées pour la première fois comme des œuvres d’art, des reliques religieuses (jusqu’au 10 septembre). La plupart de ces œuvres n’ont jamais été montrées au public. Pourquoi voir le monde depuis l’Asie est-il d’actualité ? P.S. et F.A. : L’Asie constitue jusqu’au XIXe siècle «l’ailleurs» par excellence des Européens, le berceau de la civilisation mais aussi l’envers de l’Europe. Cette cartographie est-elle très présente dans la vie quotidienne ? Jusqu’au XXe siècle, les cartes étaient souvent l’apanage des autorités impériales et des aristocrates. Certaines œuvres asiatiques, comme la Carte générale de tous les pays de la Terre(voir ci-dessus), peuvent s’avérer plus précises que les cartes occidentales… L’auteur japonais de la Carte générale de tous les pays de la Terre n’ignore nullement la réalité du monde, mais, pour lui, l’enjeu est ailleurs. Catherine Calvet

SGH Même si elle s’inscrit dans un contexte révolutionnaire que l’on a appelé la Révolution atlantique, initiée par les mouvements d’émancipation de certaines colonies britanniques d’Amérique du Nord, la Révolution française par l’ampleur des bouleversements politiques et sociaux provoqués en France aussi bien que par l’ampleur des retombées qu’elle a eues sur d’autres pays a été certainement un événement singulier. Elle a certainement constitué une rupture profonde dans nombre de domaines, comme celui du politique et du social, en dépit des lignes de continuités qui ont été soulignées par certains auteurs. Ne fut-elle cependant qu’un épisode d’enthousiasme et d’élan visant à créer une société nouvelle et meilleure, amplifiée par le discours idéologique, qui, une fois la paix revenue en 1815, aurait laissé les hommes désenchantés ? Les articles rassemblés dans ce numéro nous semblent démontrer plutôt le contraire. En France, elle détruit d’abord l’ancienne société d’ordre.

Cinq femmes actrices de la Révolution française Comment sont-elles intervenues dans le débat public ? Furent-elles "féministes", au sens contemporain du terme ? Peut-on à la fois affirmer que les femmes ont été exclues du processus révolutionnaire, et convoquer des figures féminines très actives pendant cette période ? Elles ont pour nom Louise de Kéralio (1758-1821), Rosalie Jullien (1745-1824), Anne-Josèphe Théroigne de Méricourt (1762-1817), Pauline Léon (1768-1838), et bien sûr la plus connue, la seule à finir sur l'échafaud, Olympe de Gouges (1748-1793). La femme a le droit de monter à l’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la tribune. Une conférence enregistrée en mars 2017. Annie Duprat, historienne, professeure des universités.

Pionnières ! Episode 1 : Olympe de Gouges En cette Journée internationale des droits des femmes, l'équipe de Gallica est fière de vous présenter Pionnières !, une série de vidéos consacrées aux femmes qui ont fait l'histoire. Le premier épisode de cette série, construite entièrement avec des documents consultables via Gallica, porte sur Olympe de Gouges. Retrouvez, sous la vidéo, la biographie d'Olympe de Gouges, enrichie des liens vers les documents de Gallica. Le 5 et 6 octobre 1789, les parisiennes marchent sur Versailles. Les hommes ont fait le 14 juillet, les femmes le 6 octobre. Mais si les femmes ont été partie prenante de la Révolution française, seules quelques-unes ont pris publiquement position. En 1748, Olympe de Gouges naît à Montauban dans un milieu bourgeois. Soutenue par son compagnon Jacques de Rozières, haut fonctionnaire de la Marine, elle intègre les salons parisiens. Olympe de Gouges écrit d’autres pièces de théâtre, mais aussi des romans, des essais, dans lesquels elle développe sa pensée politique.

Explication des symboles du tableau de la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen votée le 26 août 1789 faite aux jeunes élus du CMJ | Mairie de Chanac La Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen est illustrée par divers symboles : – Deux personnages allégoriques dominent la scène : une femme couronnée, vêtue d’habits tricolores et d’un manteau avec des fleurs de lys qui a rompu ses chaînes : elle représente la nouvelle France, encore monarchique, mais qui se libère de l’oppression de l’Ancien Régime, elle porte son regard en direction d’une femme ailée qui figure la Liberté (elle serait inspirée d’un déesse grecque, fille de Gaïa, appelée la Renommée) , sa main droite tient un sceptre (symbole de pouvoir) qui pointe vers un oeil ouvert au milieu d’un triangle sur fond de soleil rayonnant (oeil de la Raison, de la Conscience) qui permet de dissiper les nuages à droite et à gauche qui représentent l’erreur, l’Ancien Régime. Elle invite à lire les articles de la Déclaration avec son autre main. -La guirlande de lauriers évoque la Gloire. – Le serpent qui se mord la queue, symbolise l’éternité des droits que rappelle le préambule.

Faire parler le peuple – Echos des Lumières Les États Généraux de 1789 incarnent dans la mémoire sociale un moment fondateur de la démocratie française. Pour la première fois depuis 1614, les différents ordres de la société, noblesse, clergé et Tiers-État, étaient appelés à s’assembler aux échelons les plus locaux de la nation pour formuler leurs plaintes et leurs exigences, leurs revendications et leurs rêves. À l’heure où les conclusions du « grand débat » de 2019 sont portées à la connaissance des citoyens, et où la raison publique interroge le mode de recueil et d’analyse des opinions, plusieurs questionnements s’ouvrent à l’historien. Histoire et historiographie Nous pourrions revenir d’un point de vue historique, sur le contenu des cahiers où le peuple de 1789 exprima ses doléances. La République et son histoire Au cours de ses premières décennies d’existence, la Troisième République, proclamée le 4 septembre 1870 aux lendemains de la défaite de Sedan face aux forces prussiennes, peut craindre pour son avenir. Aller plus loin

Related: