background preloader

Etre femme sous Louis XIV

Facebook Twitter

Les_arts_au_service_du_pouvoir_sous_le.pdf. L’entrée de Louis XIV et de la reine Marie-Thérèse à Arras. Contexte historique « Le roi s’amuse à prendre la Flandre » (Mme de Sévigné).

L’entrée de Louis XIV et de la reine Marie-Thérèse à Arras

Après la mort de Philippe IV d’Espagne, le 17 septembre 1665, Louis XIV réclame pour la reine Marie-Thérèse, sa femme et fille ainée du défunt, des villes et des territoires au nord et à l’est du royaume en vertu du « droit de dévolution » (une coutume du Brabant exhumée par les juristes français, donnant aux enfants du premier lit la propriété des biens paternels à l’exclusion des enfants du second lit) : le Brabant, la Haute-Gueldre, Luxembourg, Mons, Anvers, Cambrai, Malines, Limbourg, Namur et la Franche-Comté.

Cette courte guerre, dite de Dévolution (1667-1668), s’achève par la paix d’Aix-la-Chapelle qui permet de consolider la frontière du nord-est, notamment grâce à la prise de douze places fortes, dont Lille et Douai. Ce conflit est marqué par de nombreux sièges de villes suivis de l’entrée du roi dans les cités vaincues. Analyse des images L’événement a lieu le 30 juillet 1667. Interprétation. Les_arts_au_service_du_pouvoir_sous_le.pdf. Arts louis xiv -2- le sie. CM Histoire des Arts : Le Siècle de Louis XIV. L'Ecole des femmes de Molière. Théâtre - L’Ecole des femmes. Nous avons établi ce texte d’après celui de sa première édition, parue du vivant de Molière, et conservée à la Bibliothèque Nationale de France.

Théâtre - L’Ecole des femmes

Pour le texte même, dans les cas de faute manifeste, nous nous sommes référé à l’édition de 1682, dont nous donnons toutes les variantes. Nous ne nous sommes référé que de manière exceptionnelle à l’édition de 1734, dans les cas où ses didascalies pouvaient éclairer un jeu de scène particulier. Notre règle d’or a été la fidélité rigoureuse au texte original ; nous n’avons corrigé des fautes évidentes que dans quelques cas extrêmement rares, et que nous mentionnons en note.

Nous avons scrupuleusement conservé la ponctuation originale, même lorsque l’usage ancien peut surprendre le lecteur moderne ; d’une part, parce qu’elle est porteuse d’effets de théâtre qu’il faut respecter, d’autre part, parce qu’elle possède sa cohérence propre à laquelle il est aisé de s’accoutumer. Nous avons regroupé dans les notes des informations de nature diverse. Théâtre - L’École des maris. Nous avons établi ce texte d’après celui de sa première édition, parue du vivant de Molière, et conservée à la Bibliothèque Nationale de France.

Théâtre - L’École des maris

Pour le texte même, dans les cas de faute manifeste, nous nous sommes référé à l’édition de 1682, dont nous donnons toutes les variantes. Nous ne nous sommes référé que de manière exceptionnelle à l’édition de 1734, dans les cas où ses didascalies pouvaient éclairer un jeu de scène particulier. Notre règle d’or a été la fidélité rigoureuse au texte original ; nous n’avons corrigé des fautes évidentes que dans quelques cas extrêmement rares, et que nous mentionnons en note. Nous avons scrupuleusement conservé la ponctuation originale, même lorsque l’usage ancien peut surprendre le lecteur moderne ; d’une part, parce qu’elle est porteuse d’effets de théâtre qu’il faut respecter, d’autre part, parce qu’elle possède sa cohérence propre à laquelle il est aisé de s’accoutumer.

Nous avons regroupé dans les notes des informations de nature diverse. Molière - Œuvres. Ecole_des_femmes.pdf. L'histoire des compositrices à travers les siècles : la France. Elisabeth Jacquet de la Guerre (1665 – 1729) Une figure singulière, que cette fille de musiciens, qui se forge un renom à la cour de France grâce à ses talents de compositrice et d'interprète : Elisabeth Jacquet de la Guerre.

L'histoire des compositrices à travers les siècles : la France

«La petite Jacquet» faisait tellement l'admiration de son public de la cour, que la marquise de Montespan la retenait pour quelques années à Versailles. Le Parnasse français relate: « Le roi éprouve un vif plaisir à l'entendre au clavecin; ce qui motiva Madame à la garder durant trois ou quatre années, pour se divertir de la manière la plus agréable, et d'enchanter toutes les personnes de la cour lui rendant visite. Ce fut là une tâche, dont la jeune Demoiselle s'acquitta avec grand succès. » _________________________________________________________________________________________________________________ Hélène de Montgeroult ( 1764 -1836 ) Compositrices d'opéra sous la Révolution française Louise Farrenc (1804 -1875) Les compositrices en France, début XIXème. SIEFAR - Accueil. La mode à la cour de Louis XIV.

Au XVIIe siècle, la France devient progressivement le grand pays de la mode en Europe grâce à la volonté royale et une politique industrielle volontariste.

La mode à la cour de Louis XIV

La Cour de Versailles devient, à partir de 1661, le centre de toutes les attentions. Les tenues de la cour de Versailles, renouvelées chaque année, inspirent les aristocraties de toute l'Europe. Le Roi fait la mode : Louis XIV introduit durant son règne le justaucorps à brevet, d'inspiration militaire et cynégétique, et précurseur du costume trois pièces, qui devient rapidement la silhouette la plus convoitée dans les cours de toute l'Europe. Culottes bouffantes, flots de dentelles et broderies, cravate (invention française), chapeaux emplumés... la mode au XVIIe s est essentiellement masculine. La production française se développe fortement grâce aux manufactures royales qui visent à contrer l'importation des produits italiens.

La mode à la cour de Louis XIV.