background preloader

Serendipité

Facebook Twitter

La sérendipité, ou l'exploitation créative de l'imprévu, par Jean-Louis Swiners. 2 avril 2005 par Jean-Louis Swiners jlswiners@wanadoo.fr, avec l'aide éditoriale de Christophe Jacquemin La sérendipité ou l'exploitation créative de l'imprévu Jean-Louis Swiners dirige WWWarketing Consultants, une équipe de consultants qui organisent et animent au sein des entreprises des wargamings créatifs stratégiques, une méthodologie dont il est l'inventeur*.

la sérendipité, ou l'exploitation créative de l'imprévu, par Jean-Louis Swiners

Rédacteur en chef de L'Encyclopédie de l'Innovation, de la Créativité et de la Stratégie, il est l'auteur de plusieurs articles sur la sémiotique de la photographie, la créativité publicitaire, la pratique de la décision en univers concurrentiel, le marketing de combat et la stratégie. Pratiquant (en le sachant) la sérendipité depuis plus de quarante ans, Jean-Louis Swiners est notamment l'auteur avec Jean-Michel Briet de l'ouvrage "L'Intelligence créative au-delà du brainstorming. De la sérendipité, par Christophe Jacquemin. 05 septembrei 2009 Présentation et commentaires par Christophe Jacquemin De la sérendipité dans la science, la technique, l'art et le droit "Connaissez-vous la sérendipité ?

De la sérendipité, par Christophe Jacquemin

Ce mot n'existe pas en France, mais savez-vous qu'il existe dans les dictionnaires anglais (serenditpity) depuis plus d'un siècle ? Je me suis battu pour qu'il existe au Pays-Bas et on le trouve désormais sous la dénomination "serendipiteit" dans le dictionnaire hollandais... La zadigacité et la sérendipité innovationnelle. Une bibliographie illustrée. Jean-Louis Swiners. Le long voyage d une notion. Mutations – Modèles, usages et contenus numériques.

Le long voyage d une notion. Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles. 1er février 2005 par par Pek van Andel m.v.van.andel@med.rug.nl Texte traduit et adapté du hollandais par Danièle Bourcier, directeur de recherche au CNRS bourcier@msh-paris.fr Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles Ex chercheur et expérimentateur à l'université de Groningue, Pek van Andel possède la plus grande collection mondiale de sérendipités et est considéré aux Pays-Bas comme "sérendipitologue".

Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles

L'auteur a proposé aux journaux Le Monde et Le Figaro le texte qui suit - texte d'une communication faite le 1er février 2005 à l'université de Cannes - qui en ont refusé la publication (mais était-ce finalement le bon endroit où le publier ?). Le mythe de Serendip. Késako, la sérendipité ?

Le mythe de Serendip

Le terme est bizarre, opaque, n’exhibe aucune similitude avec quoi que ce soit d’autre, aucune étymologie - de sorte qu’on se dit qu’on ne le retiendra jamais, et que l’oubli du mot provoquera toujours la méconnaissance de la chose. Pourtant, il n’est personne aujourd’hui qui n’en ait une pratique, n’en joue ou n’en soit le jouet plus ou moins conscient. Le mythe de Serendip. Recherche Documentaire - Bibliothèque publique d'information. Sérendipité et indisciplinarité. 39183 mise en espace des collections dans une mediatheque. 24 serendipite en rayons. Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles. Le libre accès de la nouvelle bibliothèque - INHA. Le projet de la nouvelle bibliothèque de l'INHA ne consiste pas seulement à investir les espaces rénovés de la salle Labrouste et des magasins et des bureaux attenants.

Le libre accès de la nouvelle bibliothèque - INHA

C'est aussi la création d'une bibliothèque en libre accès, qui pourra offrir jusqu'à 180 000 volumes sélectionnés parmi les collections. À ce lieu exceptionnel répond donc un projet d'une envergure digne de lui. L'accessibilité des collections actuellement Dans la salle Ovale du quadrilatère Richelieu, actuelle salle de lecture de la bibliothèque de l'INHA, un libre accès d'usuels existe. Il est constitué de cinq mille volumes présentés dans la classification décimale Dewey. Les collections en libre accès ne représentent ainsi actuellement qu'une part infime de l'ensemble du fonds, constitué de 750 000 volumes, dont 250 000 issus de l'ancienne Bibliothèque centrale des musées nationaux.

Le libre accès de la salle Ovale. La sélection dans les deux bibliothèques L'organisation du libre accès. La mise en valeur des fonds (vitrine.La mise en valeur des fonds) - CNFPT. Par Coline RenaudinDernière mise à jour : février 2016 La mise en valeur des fonds en bibliothèque est un sujet qui englobe tous les aspects ou presque du métier de bibliothécaire.

La mise en valeur des fonds (vitrine.La mise en valeur des fonds) - CNFPT

En effet, par mise en valeur on peut entendre tout d'abord un classement de qualité et intuitif, qui permette aux usagers de trouver tout ce qu'ils cherchent, et plus encore. On peut encore penser à des mises en valeur spécifiques, au moyen d'une signalétique et d'un mobilier adapté. Enfin, l'action culturelle mise en place dans les bibliothèques peut permettre également de mettre en valeur des fonds spécifiques, à l'occasion d'événements particuliers. On entend par collection un ensemble de livres, périodiques ou documents graphiques et audiovisuels rassemblés et ordonnées, accessibles au public par le prêt et la consultation sur place.

Traité

Audio et video. Rejeté. Gros article téléchargé a lire. Articles en anglais. La sérendipité. Comme dirait Jean-marie Brome (voir le premier article en source) “l’essentiel est d’avoir « l’esprit ouvert » et prêt à saisir l’opportunité qu’offre le hasard lorsqu’il se présente aux portes de notre intelligence…” Et c’est bien vrai.

La sérendipité

Oui je dis à la manière, parce que j’ai vraiment pas le talent du monsieur. D’ailleurs j’espère qu’il m’en voudra pas d’avoir repris son style (en plus bordélique). Merci à vous monsieur pour vos romans graphiques. (achetez ses livres)

Bibliographie non accessible

Espace et collections. La collection est définie dans le projet de la bibliothèque en fonction des usages attendus du lectorat, des espaces disponibles, des évolutions de l’un et de l’autre, de l’accumulation des documents dans la durée auxquels il peut être ajouté les contraintes budgétaires et techniques (état physique des documents, matériels de lecture de l’image et du son, adéquation des outils informatiques).

Espace et collections

Au-delà se posent les questions de la répartition des acquisitions, de leur présentation, de leur conservation et c’est sur ces points que se développera notre réflexion. Les normes et prévisions Les normes ministérielles font état d’objectifs à atteindre afin d’assurer une desserte correcte des populations. Elles portent sur les surfaces des locaux, la densité de documents au mètre carré, le nombre souhaitable de documents par habitant, le nombre et la qualification des personnels, les heures d’ouverture avec en conséquence les résultats de l’activité.

Le tableau Espaces publics Usages d’espace. Au pays de la « sagacité accidentelle » 1Voilà un ouvrage qui réjouira aussi bien les curieux que les amateurs de contes : Les Aventures des trois princes de Serendip sont un conte oriental réécrit et réinventé par Louis de Mailly en 1719, dans une langue savoureuse et un tour d’esprit galant, qui entraînent les lecteurs d’aujourd'hui sur les voies étonnantes du concept de « sérendipité » et de ses « retombées artistiques, techniques, scientifiques et philosophiques » (p. 5).

Au pays de la « sagacité accidentelle »

Serendipity. À l'école du sujet. Les sociétés, les institutions, les écoles de psychanalyse, sont les lieux incontournables de la formation des analystes.

À l'école du sujet

Cependant, les déchirements, les conflits incendiaires, les scissions qui les traversent - s'ils témoignent que pour être analyste, on n'en est pas moins homme - donnent au public averti ou non, l'étrange impression que la psychanalyse, loin de pacifier les mœurs, cultive leur exaspération, loin de réaliser cette pratique laïque instaurée par Sigmund Freud, peut dégénérer en guerre de religions. RIGHT BRAIN – Agence de Marketing Digital spécialisée en Social Media Marketing.

Est ce un terme innovant? Un concept trendy? Il s’agirait plutôt d’une mot initialement utilisé pour désigner des trouvailles scientifiques faites par hasard (comme le coca, la pénicilline ou le viagra par exemple). Ce terme inventé par Hoarce Walpole en 1754 et inspiré d’un conte persan du Moyen Age a retrouvé ses lettres de noblesse avec les Médias Sociaux. Dans un monde où la communication s’est accélérée, le contenu se trouve à présent à portée de main.

Sérendipité. La sérendipité était faite pour rencontrer le numérique : c’est incontestablement un très beau couple. Le mot a été créé au XVIIIe siècle à partir d’un conte oriental du Moyen Âge, pour trouver son plein épanouissement au début du troisième millénaire. Les couloirs numériques. L'écart grandissant entre la lecture courte et la lecture profonde (voir mon billet sur l'article de Vanderdorpe) attire le regard des observateurs sur l'impact social et intellectuel du microbloggage et particulièrement de l'outil Twitter. Ce dernier entraîne un usage tout à fait original dans le numérique et répond à un besoin très précis: la sérendipité des discussions de couloirs. Twitter, on conviendra tous, n'a aucun sens, seul. Toute sa valeur repose sur l'engouement de son usage sur le réseau. Affirmer ceci met en lumière un paradoxe étrange: nous voilà devant un cas autogénéré de "l'oeuf ou la poule".

Une nouvelle famille d'Opac. Depuis moins de deux ans, s’impose dans les bibliothèques anglo-saxonnes une nouvelle famille d’Opac (Online Public Access Catalog) que réunissent au moins trois points communs : le fait d’être vendus à part, à un prix qui n’a plus rien à voir avec celui de l’Opac classique ; l’adoption de logiques de recherche en rupture avec celles de la génération précédente ; la mise en avant de deux nouveautés, la navigation à facettes et les nuages de mots. Supposés répondre aux besoins des usagers et s’appuyer sur une analyse préalable de leurs pratiques, ces outils semblent parfois complexes lors d’une première utilisation ; la multiplication des cadres (le premier pour des facettes, le deuxième pour des critères de tri, le troisième pour des restrictions par sujet, le quatrième pour un rebond sur des termes associés…) nécessite en effet la maîtrise de concepts que chacun ne situe peut-être pas de manière extrêmement précise.

Une classification indienne bientôt centenaire General (38) 966 la question des transdisciplinarites. La sérendipité comme attention et la zemblanité comme mauvaise intention. Ceci est un passage inspiré de ma thèse, réécrit pour l’occasion pour le blog. Le document se trouve régulièrement confronté à des aléas communicationnels. Et il n’y a pas que des aspects négatifs puisqu’il est possible de trouver des documents pertinents et de pouvoir ensuite les exploiter correctement.

Les découvertes sympathiques ne répondant parfois à aucun critère rationnel sont donc parfois plus profitables qu’après une collecte longue d’informations. Sérendipité, fortuitude, essences du web (par Martin Lessard) Umberto Eco, dont c'est le quatre-vingt-unième anniversaire aujourd'hui, a écrit un jour: Ingénieries de la sérendipité.