background preloader

Alainbeaulieu

Facebook Twitter

10 commandements anti-peurs (Christophe André) - Les progredientes. Voici les dix commandements de la lutte anti-peurs que nous allons maintenant détailler : 1) Désobéissez à vos peurs 2) Informez-vous vraiment sur ce qui vous fait peur 3) N’ayez plus peur de la peur 4) Modifiez votre vision du monde 5) Confrontez-vous selon les règles 6) Respectez-vous et faites respecter vos peurs par les autres 7) Réfléchissez à votre peur, son histoire et sa fonction 8) Prenez soin de vous 9) Apprenez à vous relaxer et à méditer 10) Maintenez vos efforts sur la durée 1) Désobéissez à vos peurs Imaginez qu’un jour, quelqu’un s’installe chez vous sans que vous l’ayez invité. Eh bien, c’est exactement ce qui se passe avec votre phobie : si vous lui obéissez à chaque fois qu’elle vous dit « ne fais pas cela », « baisse les yeux », « fais un détour », « prends la fuite », « ne sors pas sans te faire accompagner », alors elle n’a aucune raison de diminuer, encore moins de disparaître.

Mais attention, la lutte contre une phobie n’est pas une bataille, c’est une guerre d’usure.

Compétences

Compétences. Les théories de l'apprentissage. Psycho de l'éduc. Evaluation. Pour bien réussir son cours de français. Cerveau - apprendre. Pédagogie/Andragogie? Cerveau - apprendre. Compétences. Troubles de la personnalité / Troubles mentaux. Les 9 types et sous-types. Modèles pédagogiques. Logiciels libres / open source. Cerveau, gestes mentaux et styles d'apprentissage? Cerveau, gestes mentaux et styles d'apprentissage? Neurosciences. Cerveau. Banque d'images gratuites. Scénarisation pédagogique. Le projet « référentiel d’agir compétent » a été mis sur pied pour soutenir les acteurs de l’éducation lors de leurs actions et prises de décision par l’utilisation des connaissances validées. partenariat référentiel transfert Le Référentiel d’agir compétent à l’intégration des connaissances favorables à la réussite éducative a été développé par le CTREQ avec la collaboration de plusieurs chercheurs, étudiants, ainsi que de représentants des milieux de pratique et des organisations œuvrant en éducation.

La pertinence d’augmenter l’utilisation des connaissances en faveur de la réussite éducative et la nécessité de renforcer les compétences des intervenants dans ce sens ont justifié le codévelopement du Référentiel. Le Référentiel s’inscrit dans une approche globale mettant en évidence les responsabilités de tous les acteurs dans la promotion et le développement d’une culture de recherche et de transfert de connaissances de même que dans le soutien et l’accompagnement de l’équipe-école. Cerveau. Cerveau. Sciences de l'éducation. Apprentissage. Outils pour formateurs. Apprentissage. Neurosciences. Entre génie et folie ? Comprendre le haut potentiel. L’altruisme est-il de l’égoïsme caché ? La réalité de l'altruisme est souvent niée, sous prétexte qu'il dissimulerait l'égoïsme.

Ainsi, le sociologue américain Peter Blau (1918-2002), qui définissait la théorie de l'échange social comme un échange où l'un des deux partenaires peut s'engager sans connaître exactement la contrepartie qui lui sera proposée, affirmait : « Un apparent altruisme imprègne la vie sociale ; les gens sont désireux de faire du bien et de rendre la pareille. Mais sous ce désintéressement apparent, on peut découvrir un égoïsme sous-jacent ; la tendance à aider les autres est souvent motivée par l'attente qu'agir ainsi procurera des bénéfices sociaux. » D'autres, et notamment divers psychanalystes, donnent également à ce comportement une connotation négative. Ainsi, selon Anna Freud (1895-1982), la dernière des six enfants de Sigmund et Martha Freud, les personnes qui se dévouent aux autres le font par masochisme.

Qu'en penser ? Psychologie/ psychanalyse et plus. Logiciels. FBD. Logiciels pour apprendre les maths. Description : Résolution de problèmes présente trois activités contenant 1500 problèmes écrits, 150 enquêtes mathématiques et 200 figures à reproduire. Un test aide à établir la leçon de départ. La première activité demande à l'élève de résoudre des situations écrites. Le jeune estime d'abord la réponse, puis résout le problème. Si sa réponse est fausse, il reçoit une aide appropriée : informations, mise en évidence des mots- clés ou autre problème formulé plus simplement.

L'enseignant détermine les activités à réaliser et la valeur relative de chacune. Un gestionnaire permet de limiter l'accès aux menus, de gérer les inscriptions et d'adapter les paramètres (valeur relative des activités, répertoire de sauvegarde, mode d'inscription, la liste des activités obligatoires, etc.). Casyopée. Cyrulnik mémoire. Sections du site en Octobre 2009 : Ajouts successifs d’articles -- Sujets d’articles à traiter – Pour publier -- Post-Polio -- L'aide à domicile -- Internet et Handicap -- Informatique jusqu’à 100 ans – Etre en lien -- L’animal de compagnie -- Histoires de vie -- Donner sens à sa vie – A 85 ans aller de l’avant -- Tous chercheurs -- Liens – Le webmestre. « De chair et d’âme », Editions Odile Jacob, 2006 Extraits par Henri Charcosset P14 La vieillesse qui vient de naître n’est plus ce qu’elle était.

De l’éditeur de l’ouvrage : « Boris Cyrulnik explique pourquoi, pour chacun d’entre nous, la vie est une conquête permanente, jamais fixée à l’avance. P196 On construit l’idée qu’on se fait de soi, on donne forme à son passé avec des souvenirs précis ou recomposés, parfois avec de faux souvenirs qui nous permettent de gouverner notre avenir puisque nous connaissons nos habitudes passées.

Les récits des âgés alternent entre le donneur de leçons et le créatif à la recherche d’événements. Psychologie cognitive expérimentale - entretien avec Christine Goémé - Idée. Psychologie cognitive expérimentale - entretien avec Christine Goémé. Troubles du comportement et difficultés cognitives. Troubles du comportement et difficultés cognitives Un texte de Daniel Calin Ce texte a servi de base à une conférence donnée à Strasbourg (67), le 28 septembre 2011, dans le cadre d’une journée sur le thème L’enfant et les troubles des interactions précoces, face aux savoirs, co-animée avec Serge Boimare, organisée par la Fondation Vincent de Paul et son ITEP Les Mouettes, en collaboration avec l’Inspection Académique du Bas-Rhin.

Qu’est-ce que penser ? Ce n’est pas ici le lieu adéquat pour développer les longues analyses qu’appelle une telle question. Je vais seulement donner les lignes directrices de mes conceptions en ce domaine. Je pars, non pas d’une approche générale de la pensée, toujours menacée de sombrer dans la métaphysique, mais d’une réflexion pragmatique sur ce qu’est un acte de pensée, chaque action élémentaire d’une pensée en marche. Chacun de ces actes de pensée met en jeu trois choses : Troubles du comportement et troubles de la pensée Daniel CalinDécembre 2013. Apprendre à apprendre. PNL. MEMOIRE ET CONCENTRATION.

Les recherches en neurosciences, ont donné naissance à la neuropsychologie. Cette nouvelle discipline établit désormais la passerelle entre la neurologie, science de la matière vivante, et la psychologie, science de l’esprit. Elle est riche d’applications dans le domaine du travail intellectuel. D’autre part, les recherches ont abouti à une découverte fondamentale : Le cerveau humain est malléable à vie. Une stimulation régulière du cerveau permet de développer une excellente mémoire et de garder une bonne forme mentale. Stimuler sa mémoire, ce n’est pas seulement apprendre par cœur des colonnes de chiffres ou passer des heures à résoudre des problèmes épineux. Éviter de stresser et de surcharger le cerveau La plupart des gens qui souffrent d’une faible mémoire présentent des organes sains et capables de fonctionner correctement.

Etre motivé L’enthousiasme et l’envie de découvrir permettent d’obtenir de meilleurs résultats. Comprendre le fonctionnement de la mémoire … les évalue et les trie. Mémorisation. Ce travail a été réalisé et mis en œuvre dans le cadre de l’accompagnement personnalisé en seconde. 1- Modalités d’application Ce travail s’est déroulé dans le cadre des Heures d’Accompagnement Personnalisé (AP) de seconde, première et terminale selon les modalités suivantes : Travail en demi groupe classe ; 1 heure professeur par semaine ; Minimum 1 heure quinzaine pour les élèves ; Au moins 12 séances. 2- Objectifs Les élèves apprennent à mieux se connaitre et confrontent leurs pratiques actuelles de travail à celles identifiées comme leur permettant d’optimiser leur apprentissage.

Ce travail donne un sens physiologique aux conseils méthodologiques répétés inlassablement au cours de leur scolarité par les adultes (parents comme professeurs) : " ", " ", " ", " ", " ", " ", " ", " ", " "… Ce projet donne les moyens aux élèves qui travaillent beaucoup sans réussir de trouver une méthode d’apprentissage efficace, rapide, leur permettant de progresser, de les valoriser et d’être moins stressés. Guides et Stratégies d'Études; Formations. Conseils utiles:Les commandes pour imprimer et l'aperçu avant impression (print and print preview) ne montre que les sujets élaboréeset non pas la navigation, les avertissements, les bandeaux publicitaires, etc.

Nouvelles et évènements d'octobre:Dix thèmes ont été ajoutés aux guides;Mon profil professionnel (en anglais) viens d'être créé a wwww.josfland.com. L'année 2011: 10,4 million de visiteurs ont consultés 21,7 million de pages en 39 langues. Septembre 2012: 1,2 million de visiteurs (un augmentation de 10%) ont consultés 2,3 million de pages. Me contacter (Les adresses électroniques ne sont absolument pas partagées) Introduction à l'ennéagramme.

Le système d'ennéagramme L'ennéagramme est un système des types de personnalité qui se compose de neuf types différents. La personnalité de chacun tend vers un certain type, bien qu"il puisse aussi avoir des traits appartenant aux autres types de l'ennéagramme. Tandis qu'il est incertain si ce type soit génétiquement déterminé, beaucoup croient que c'est déjà en place à la naissance. Les neuf types de l'ennéagramme (ou les « ennéatypes », le « ennéa » signifie « neuf ») sont universellement identifiées par les numéros 1 à 9. Ces chiffres ont une façon d'être placée autour du symbole ennéagramme.

Les auteurs d'Enneagram ont attaché leurs propres noms individuels à ces nombres. Les gens d'un type particulier ont plusieurs caractéristiques en commun, mais ils peuvent être très différents quand même. Des ailes Habituellement on a les caractéristiques d'un des types qui se trouvent à côté de ses propres qui sont plus importantes. Descriptions des types de l'ennéagramme Type 1 - Le Réformateur. PROFIL QUESTIONNAIRE Modalités d'apprentissage. Action et fonctionnement des "normes de groupe" La dissonance cognitive. La proposition fondamentale de la théorie de Léon Festinger (1957) est la suivante : l'individu tend à réduire la dissonance possible entre les différents éléments cognitifs présents. Explicitons d'abord certaines parties de cette proposition. Un élément cognitif est tout ce qui peut devenir objet de connaissance chez l'individu : comportements, opinions, croyances, sanctions, sensations de douleur, etc.

Il y a dissonance quand, de deux éléments se présentant ensemble, l'un implique la négation de l'autre. Cette incompatibilité n'est pas logique, elle est psychosociologique : deux éléments sont dissonants quand, pour une raison ou une autre, les individus familiers de la situation sociale étudiée estiment généralement que les deux éléments ne devraient pas être associés dans cette situation. Nous reviendrons sur cette réinterprétation de la théorie dans la suite du chapitre. La dissonance cognitive est un état pénible. Pour aller plus loin : - Les erreurs des autres. Dissonance cognitive. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En psychologie sociale, la dissonance cognitive ou distorsion cognitive au Québec[1] est la simultanéité de cognitions qui entraînent un inconfort mental en raison de leur caractère inconciliable ; ou l'expérience d'une contradiction entre une cognition et une action.

Dans sa théorie de la dissonance cognitive, Leon Festinger étudie les stratégies de réduction de la tension psychologique induite et de maintien de leur cohérence personnelle, y compris des stratégies d'évitement des circonstances identifiées comme source de dissonance. Relations entre les cognitions[modifier | modifier le code] Trois sortes de relations sont possibles entre deux cognitions ou entre une cognition et un comportement[1] : Ampleur de la dissonance[modifier | modifier le code] L'ampleur de la dissonance cognitive ou de la tension subie dépend de deux facteurs : L'effort pour réduire la dissonance est proportionnel à son ampleur[1]. Exemples[modifier | modifier le code] Théorie de la dissonance cognitive : Conclusions - Psychoweb. Cette théorie permet d’expliquer le changement d’attitude en se référant à la notion de réduction de dissonance et donc aux processus de rationalisation, qui consiste à ajuster après coup ces attitudes et opinions, en fonction de la composante comportementale, c'est-à-dire, en fonction des comportements que l'on vient de produire.

La théorie et les études qu'elle a inspiré ont pu mettre en évidence 5 points de fonctionnements du changement d'attitude : 1 - Si un individu adopte publiquement un comportement contraire à ses propres convictions, la dissonance résultante se traduira par un changement d'attitude en faveur de la position défendue. Sans public, le changement d'attitude est beaucoup moindre... 2 - Lorsqu’un individu est amené à tenir des propos contraires à son point de vue et qu’il est récompensé pour le faire, la dissonance est d’autant plus forte que la récompense est faible. La dissonance est là aussi réduite par un changement d’attitude en direction des propos tenus. Vaidis & Halimi-Falkowicz (2007). la dissonance cognitive.pdf. Enfreindre sans craindre : tolérance à la dissonance dans le paradigme de l’hypocrisie induite. Persée. Dissonance cognitive.

Ainsi il y a dissonance quand certaines personnes croient à la fin du monde pour tel jour précis et qu'à ce jour rien n'arrive, quand des étudiants doivent subir un ensemble d'épreuves sévères pour pouvoir assister à des réunions ennuyeuses, quand sans raison apparente un jouet ou une friandise est interdit à un enfant. Des faits contredisant l'opinion qu'un enfant a sur lui-même le placent devant une dissonance cognitive : selon que l'enfant a une bonne ou mauvaise image de soi-même, il pourra attribuer un échec ou une réussite à l'environnement extérieur, au lieu de s'attribuer à lui-même le résultat. Pour réduire la dissonance cognitive, l'enfant va ainsi chercher des excuses plutôt que de remettre en cause ses convictions.

Rosenthal et Jacobson, Pygmalion à l'école (1968), ont aussi mis à jour un phénomène qui peut trouver sens dans le cadre de la dissonance cognitive. Ils ont fait l'expérience suivante: on constitue deux groupes de rats identiques. La théorie de la dissonance cognitive. Une théorie âgée d’un demi-siècle Selon la théorie de la dissonance cognitive, lorsque les circonstances amènent une personne à agir en désaccord avec ses croyances, cette personne éprouvera un état de tension inconfortable appelé dissonance, qui, par la suite, tendra à être réduit, par exemple par une modifi cation de ses croyances dans le sens de l’acte.

Notre article se propose de présenter cette théorie dans ses grandes lignes. Dans les expériences sur la dissonance, on amène par exemple le sujet à donner des arguments en faveur de la peine de mort alors qu’il est contre (il réalise donc un acte dit « problématique »). La réalisation de cet acte l’amène à ressentir un état d’inconfort. Aussi étonnant que cela puisse paraître, lorsque nous sommes amenés à agir contrairement à nos convictions, nous avons ainsi tendance à justifier nos actions et à adapter nos opinions à nos comportements. Genèse de la théorie Léon Festinger. Un séisme en Inde. 1.

Au coeur de la théorie L’engagement.