background preloader

New management

Facebook Twitter

Tout ce qui concerne les nouvelles technologies du management

Les entreprises s'occupent de votre bonheur... pour votre plus grand malheur? - Challenges.fr. Depuis quelques années, le bonheur au travail est devenu le nouveau mantra des entreprises qui se présentent comme étant à la pointe de l’innovation managériale.

Les entreprises s'occupent de votre bonheur... pour votre plus grand malheur? - Challenges.fr

De la libération de l’entreprise, jusqu’à l’embauche d’un Chief Happiness Officer (CHO), en passant par l’aménagement d’espaces de travail ‘design’ voir ‘ludiques’ ainsi que d’espaces de détente, les entreprises qui mettent en place ce type d’initiatives soulignent que ce management n’est pas seulement plus humaniste mais également plus performant que les modes de management traditionnels. En un mot, des salariés heureux travailleraient mieux que les autres! Démarches humanistes permettant de réconcilier performance économique et sociale, ces initiatives sont souvent unanimement louées. Cependant, elles soulèvent des questions tant sur le plan économique, qu’éthique et social. Comment devenir un leader inspirant. Article publié le 07/03/2017 Un leader est une personne capable de conduire une entreprise et les personnes qui y travaillent, vers une nouvelle dimension.

Comment devenir un leader inspirant

C’est un homme ou une femme qui inspire les autres, les amenant à former un seul et même ensemble vers une seule et même vision. L’expression « leader inspirant » n’est pas récente, mais elle est de plus en plus utilisée pour une bonne et simple raison : la simple mention d’un leader inspirant suffit à convaincre des individus talentueux – la base même des entreprises modernes – de partager la vision de l’entreprise et de suivre une ligne de conduite : celle qui mène vers le succès. Comment les grands leaders inspirent l'action - Conférence TED de Simon Sinek.

Holacracy

Comment former une équipe gagnante - Le Temps. Lorsque des entreprises telles que Toyota ou Volvo ont introduit au début des années 1970 le principe du fonctionnement par équipes, l’initiative a fait grand bruit.

Comment former une équipe gagnante - Le Temps

Aujourd’hui, c’est l’inverse qui se produit: qu’une organisation n’ait pas recours à une certaine forme de travail en équipe et elle est aussitôt montrée du doigt. Comment expliquer que les équipes soient devenues si populaires dans le monde du management? «Il est prouvé qu’en termes de performance, elles l’emportent sur les individus isolés dès lors que les tâches requièrent une variété de compétences, de perspectives et d’expériences», répondent Stephen Robbins, David DeCenzo, Mary Coulter et Charles-Clemens Rüling dans Management, l’essentiel des concepts et pratiques (Ed. Pearson). André Navarro, ancien président de l’entreprise chilienne Sonda, soutient la même idée.

Reste que toutes les équipes ne sont pas gagnantes. La philosophie des deux pizzas Il existe une bonne raison à cette règle amusante. A cet égard, Lee G. La pyramide de Maslow appliquée au mon de l'entreprise. Comment développer cette nouvelle génération de leaders dits « transformationnels »? Notre dernier billet était consacré à la différence entre le leadership du gestionnaire traditionnel et celui du gestionnaire transformationnel.

Comment développer cette nouvelle génération de leaders dits « transformationnels »?

Si la seconde façon d’être tend à s’imposer, en raison de l’envergure des transformations que vivent les organisations, encore faut-il savoir comment le gestionnaire peut développer ce nouveau talent pour propulser son entreprise sur la voie de la transformation continue. Le constat est sur toutes les lèvres : les organisations sont sous pression. En plus de devoir performer plus que jamais, pour survivre à la concurrence et même la dépasser, elles doivent évoluer dans un contexte de changement continu. Le gestionnaire se voit donc dans l’obligation de superposer plusieurs chantiers entre autres : celui du virage numérique, celui du changement culturel pour placer le client au cœur des décisions, voire celui de la redéfinition même de l’organisation, de ses valeurs actuelles et à venir. AOS Studley: Travailler autrement, l'exemple de la Sécurité Sociale en Belgique.

Le bonheur au travail aurait sa recette magique. Prenez comme ingrédient de base des salariés.

Le bonheur au travail aurait sa recette magique

Afin que cette base déploie toute sa saveur, ajoutez en guise de liant une pincée des ingrédients suivants: CFO, DRH, CEO, COO, chef de projet, consultants externes (liste non exhaustive). Normalement, vous obtenez un résultat des plus satisfaisants. Cependant, il s’est avéré qu’avec le temps le mélange de ces ingrédients ait pu décevoir.

Recommandation du chef? Un petit saupoudrage de l’élément magique: le Chief Happiness Officer, plus communément appelé le CHO. Suite à cette introduction métaphorique, je me permets d’aller droit au but: pourquoi devrait-on en ajouter encore une couche pour tenter de motiver, améliorer la communication, optimiser les conditions de travail? Interroger son bien-être : une question de congruence engagée! - Magazine - MonEmploi.com. S’engager de manière congruente envers soi-même, c’est-à-dire mener sa vie en fonction des besoins et des valeurs qui nous apparaissent foncièrement les nôtres, voilà le défi auquel nous sommes tous confrontés quotidiennement afin de mener une vie agréable, au travail comme ailleurs.

A utiliser pour offre Saint-Sulpice – abinggeli

Plutôt qu’une recette de comportements à adopter, cette chronique a pour but de vous sensibiliser, de vous questionner et, au besoin, de vous permettre d’entrevoir des moyens d’agir dans votre rapport aux autres, au travail.

Interroger son bien-être : une question de congruence engagée! - Magazine - MonEmploi.com

Les organisations d’aujourd’hui sont engagées dans une spirale ascendante, obsessive pour plusieurs, de performance et d’efficacité. À travers ces besoins s’affirme un discours selon lequel les travailleurs et futurs travailleurs doivent adopter des comportements, des attitudes, des valeurs et des buts conformes à ceux du marché. Entreprise libérée… entreprise du bonheur ? - StimulusStimulus. L’entreprise libérée, concept à la mode, génère une performance opérationnelle durable ainsi que du bonheur au travail pour ses salariés.

Entreprise libérée… entreprise du bonheur ? - StimulusStimulus

Quels sont les ingrédients de cette double promesse ? Peut-on les mesurer pour les diffuser ? Pourquoi parle-t-on autant de l’entreprise libérée ? Blog Management de la Santé au travail et des Ressources Humaines. La bienveillance managériale devient à la mode.

Blog Management de la Santé au travail et des Ressources Humaines

Elle est désormais l’objet de nombreux livres et un module de formation universitaire vient même d’être créé. De la même façon, certains DRH de grands groupes internationaux n’hésitent plus à en faire le socle de leur nouvelle approche managériale. Par exemple chez Casino c’est un programme interne de sensibilisation au management bienveillant qui est déployé depuis deux ans auprès de 1 000 managers issus des différentes enseignes du groupe. Son objectif ? Développer la motivation pour lutter contre le stress des collaborateurs, dans un contexte économique exigeant, en privilégiant un exercice bienveillant de la responsabilité managériale. Ces démarches font plaisir à constater dans la mesure où je partage depuis quelques années cette conviction que la bienveillance managériale est nécessaire dans ces périodes troublées où la souffrance au travail est devenue légion. Pour aller plus loin, cf.

LE TRAVAIL ET LE BONHEUR. DISSERTATION : UNE VIE DE TRAVAIL EST-ELLE UNE VIE REUSSIE? - LAPHILODUCLOS. « Il est travailleur, c’est un courageux » ; « il ne doit sa réussite qu’à lui-même » : ces expressions montrent l’estime qu’on porte à ceux qui réussissent à force de travail.

LE TRAVAIL ET LE BONHEUR. DISSERTATION : UNE VIE DE TRAVAIL EST-ELLE UNE VIE REUSSIE? - LAPHILODUCLOS

Mais ce jugement est-il encore correct lorsque le travail devient le principe de la vie? Car la vie est brève et le bonheur la fin dernière de tout ce que nous entreprenons. Dans cette perspective il faut examiner si le travail est une manière satisfaisante d’occuper le temps de sa vie, s'il peut être le moyen de la rendre épanouie et heureuse ? Pour en décider, il faudrait possèder une représentation objective de la vie réussie. Le plaisir/bonheur au travail, c’est bien autre chose que multiplier les récrés!

Maintenant que le burnout menace une quantité non négligeable de travailleurs, être heureux au travail est au centre des préoccupations et la réflexion sur le sujet donne lieu à tout un tas de tentatives et expérimentations pas toujours très efficaces.

Le plaisir/bonheur au travail, c’est bien autre chose que multiplier les récrés!

Le “fun” au travail, sous la forme d’activités ludiques, est potentiellement l’une de ces fausses bonnes idées. L’occasion de proposer à défaut d’une définition complète, quelques éléments réellement constitutifs du plaisir au travail. Des tombereaux d’études ont montrés trois points qu’il est grand temps de ranger dans le tiroirs à “acquis”: Plaisir au travail, bonheur au travail: comment c'est possible - Plaisir au travail… bonheur au travail… Que voilà des mots qui, pour plusieurs, ne vont pas ensemble. Et pourtant, c’est possible quand certains besoins importants sont satisfaits.

Qu’est-ce qui vous procure de la satisfaction au travail? Quelles sont vos sources de motivation? Certains répondront que le plaisir au travail, c’est d’avoir une marge de manoeuvre, de pouvoir prendre des initiatives. LE BONHEUR AU TRAVAIL :  DE LA PROPOSITION DE REVE AU RISQUE D’INJONCTION A ETRE.

Dans la droite ligne de la mode de la libération des entreprise ou de la pleine conscience, on voit surgir une nouvelle proposition : Le bonheur au travail. L’irruption, ou devrions nous dire l’éruption, de ces propositions sonne comme des promesses d’avenir radieux mais peuvent parfois être transformées en des injonctions cachées d’un système économique en réorganisation permanente et qui tente d’amener les individus à compenser individuellement les problèmes que ce même système génère. La proposition du bonheur mérite d’être examinée car qui refuserait une telle proposition ? La référence à Spinoza tente de placer le débat dans le champ philosophique. Le bonheur au travail est-il possible ? – les experts RH by GERESO.

Bonjour Jean-François, l’idée d’être heureux motive sans doute chacun de nous. Comment en êtes-vous arrivé à la placer au cœur de votre métier ? Bonjour, l’histoire a commencé dès mon enfance. Je suis né dans une famille très joyeuse avec le sentiment d’être le vilain petit canard car tout me semblait plus compliqué pour moi que pour mes frères et sœurs ou mes parents. Je me posais beaucoup plus de questions que les autres ! L’étonnante journée de travail des «digital natives» - Le Temps. Ils sont allergiques à la hiérarchie, portent des jeans-baskets et écoutent Spotify au bureau. Ils se rencontrent virtuellement et fuient les réunions qu’ils considèrent coûteuses en temps et inutiles.

Ils se méfient du corporate life, trop contraignant, vertical, cloisonné et impersonnel, et rêvent d’entreprendre. D’aucuns auront reconnu les fameux «Y» ou «digital natives», ces individus nés entre 1980 et 1997. Passer au management collaboratif : pièges et astuces. Les 7 points qui différencient une entreprise libérée d’une organisation classique. Organisation Le 28/05/2015 Quel que soit le domaine ou le secteur d’activité dans lequel elles évoluent, les entreprises libérées ont des points communs. A priori, au moins sept. C’est ce que m’a permis de découvrir un travail de recherche conduit dans un cadre associatif (www.mom21.org).

Les identifier permet de comprendre à quoi tente de répondre l’entreprise libérée mais aussi, en creux, ce qui peut dysfonctionner dans les entreprises industrielles. 1- Allier bien-être au travail et productivité La souffrance au travail a un coût : le coût du stress a été évalué à 3,8 % du PIB par des études européennes, soit entre 3 et 3,5 millions de journées de travail perdues.

Les 7 tendances qui redessinent la vie des (en) entreprises. Les signaux ne sont plus faibles : nous observons des tendances fortes. Tout porte à croire que nous vivons un changement de paradigme. C'était mieux avant? - TV - Play RTS - Radio Télévision Suisse. Des entreprises sans chefs et sans bureaux - Le Temps. Des entreprises sans chefs et sans bureaux Management Un nombre croissant d’entrepreneurset de start-up s’affranchissentdes structures managériales archaïques Le nomadisme numérique et l’holacratie émergent Lorsqu’il atterrit à Bangkok, le premier réflexe de Vedran Zgela serait d’abandonner son sac à dos dans son appartement loué sur Airbnb, puis de surfer le Web à la recherche des meilleurs bars où profiter de l’happy-hour.