background preloader

CAFIPEMF 2016

Facebook Twitter

Observer des pratiques. L'année de stage.

Observer des pratiques

Postures et gestes professionnels du conseil en entretien de formation - Dominique BUCHETON - Formation des personnels de l'académie de Dijon. Former c’est résister à ses tentations : montrer, expliquer, faire à la place, vouloir tout donner.

Postures et gestes professionnels du conseil en entretien de formation - Dominique BUCHETON - Formation des personnels de l'académie de Dijon

C’est surtout faire réfléchir sur la pratique, faire inventer des dispositifs plus efficients. Apporter des ressources diverses. Dominique BUCHETON est professeure honoraire à l’Université de Montpellier.

Entretien

Didactique_01. Les didactiques et la pédagogie Jean Houssaye Extrait de : « Spécificité et dénégation de la pédagogie », Revue Française de Pédagogie, 120, p. 88-90 La fortune actuelle des didactiques réactive le processus de refus-assomption de la pédagogie.

didactique_01

Le retour au premier plan du terme didactique et l'émergence actuelle des didactiques est le signe que les défenseurs des seuls savoirs et de leur suffisance (ou au moins certains d'entre eux) commencent à intégrer et investir les questions pédagogiques, à partir de leurs propres positions. Par là, ils enrichissent de façon substantielle la réflexion pédagogique dont ils veulent cependant continuer à se démarquer. Autrement dit, ces défenseurs cherchent à bien marquer qu'ils continuent à appartenir à leur discipline de départ (mathématiques, sciences physiques, biologie, français, langues, etc.). Historiquement parlant tout d'abord, peut-on établir une différence rigoureuse entre pédagogie et didactique ? Didactique_04.

Débat entre Jean-Pierre ASTOLFI et Jean HOUSSAYE Université de ROUEN Publié dans ÉDUCATIONS, n°7, janvier-février 1996.

didactique_04

Les gestes professionnels des enseignants ont-ils un effet sur les apprentissages des élèves ? C'est la dernière intervention de la journée.

Les gestes professionnels des enseignants ont-ils un effet sur les apprentissages des élèves ?

Dominique Bucheton réussit à emporter l'adhésion du public. Ses propos bousculent un peu les enseignants en général mais confortent les militants qui l'écoutent dans quelques « résistances ». Dominique Bucheton est une didacticienne du français, professeure à l'université de Montpellier, directrice du LIRDEF (laboratoire interdisciplinaire de recherche en didactique, éducation et formation). Elle se demande comment faire pour que l'engagement des enseignants produise des effets et celui des élèves aussi, parce que les deux sont investis dans l'affaire.

Qu'est-ce qui fait de la co-activité en classe une dynamique positive ? Elle dit qu'il faut « penser le renouvellement de la professionnalité enseignante, parler des dilemmes de la profession. Elle propose trois postulats pour penser l'aide : Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées. Un contexte idéologique et politique pressant 1Partout en Europe et en Amérique, la question de l’école et de la formation des maîtres devient une question politique et idéologique de premier plan.

Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées

En quoi la formation continue des enseignants contribue-t-elle au. Les éléments qui contribuent à la formation, qu’elle soit initiale ou continue, restent bien souvent mystérieux, de l’ordre de la “ boîte noire ”.

En quoi la formation continue des enseignants contribue-t-elle au

Cet article a le mérite de poser la question de cette élaboration, de cette percolation ou infusion, pour reprendre les deux métaphores les plus utilisées. Parler de “ formation tout au long de la vie ” est de nos jours une banalité. Pourtant, au moment où cette formation n’est pas seulement perçue comme le droit au développement personnel dont dispose tout individu, où elle est également considérée comme un devoir qui s’impose à chacun, tout au moins dans sa dimension de développement professionnel, il n’est pas illégitime de s’interroger sur les bénéfices attendus de cette dynamique largement véhiculée par le discours dominant, et de considérer la place spécifique de la formation continue des enseignants dans le développement des compétences professionnelles.

Ce qui revient à : Goigoux : Pour une autre formation des enseignants. Intervenant lors du colloque national du Snuipp, Roland Goigoux, professeur à l'Espe de Clermont Ferrand, a vivement plaidé pour une autre formation des enseignants permettant la mutualisation et la transmission intergénérationnelle du métier et située au plus près dans les circonscriptions.

Goigoux : Pour une autre formation des enseignants

"La préoccupation majeure des enseignants se situe dans la classe et plus dans le rapport à la hiérarchie". C'est la leçon que tire Roland Goigoux du sondage publié par le Snuipp le 19 janvier lors du colloque national sur le métier enseignant. Et c'est sur le terrain de la formation des enseignants qu'il va intervenir. 5 préoccupations pour une formation.

Former les enseignants : pratique réflexive et implication critique. CADRAGE MEMOIRE CAFIPEMF 2016 532254. Bucheton 5 avril2013. 031641ar. Préparation CAFIPEMF - David Megret - Formation et recherche en éducation. Institutions%20scolaires. Que trouverez-vous sur ce blog ? - Les gestes professionnels à l'École primaire. Accueil - FORMATEUR. Iufm%20pe1%20formation%20generale. RR042 12. DOSSIER FORMATION IFE. Compétences du formateur. Différencier les pratiques, individualiser les parcours, prendre en compte l'hétérogénéité font travailler fortement l'identité professionnelle.

Compétences du formateur

C'est l'apparition d'une logique plus complexe, plus floue, mais plus pertinente, plus personnalisante du métier. Elle touche autant l'enseignant dans sa classe que le formateur face à un public d'adultes corrélats: style d'enseignement, guidance, facteurs d'efficacité de l'apprentissageles 6 postures du formateur Le tableau synoptique tranche en deux colonnes (logique d’enseignement, logique de formation), mais il s’agira bien plus pour chacun d’entre nous de nous interroger sur la place où nous mettons le curseur. Ces deux approches sont complémentaires ; cependant la validation des compétences, en fonction des indications du socle, nous invite à découvrir bien des aspects d’organisation de la formation, avant que de s’intéresser directement à l’évaluation terminale.

Fiche lecture livre accompagnemt prof jeunes enseignts. Goigoux : Pour une autre formation des enseignants. Sem rech ress th 5a.