background preloader

Foodtech cas

Facebook Twitter

Top food : les nouveaux snobismes culinaires. Le it légume Alors que l’offensive du kale se heurte à l’incompréhension quasi générale (bof, pas terrible), le chou fleur est en pleine « rehab ».

Top food : les nouveaux snobismes culinaires

Loin des gratins malodorants des cantines de jadis ou des bouquets crus des buffets fauchés, il fait son retour en couscous (sommités crues râpées) ou blanchi et rôti entier au four, arrosé d’un filet d’huile d’olive, comme à la soirée du Fooding, où les people le croquaient à pleines dents. On pourra l’essayer sous cette forme chez Miznon, antenne parisienne d’un célèbre chef de Tel-Aviv, Eyal Shani, qui en est « l’inventeur » . 22, rue des Écouffes, 75004 Le tic ultime Exit la « Belle Sole » autoproclamée ou les circonvolutions genre « Poêlée des dernières chanterelles de nos forêts sur une crème brûlée topinambours et châtaignes » (sic). La conserve branchée Nous l’avions déjà annoncé à la rentrée, faire ses conserves est du meilleur effet chez toute bonne foodista. La confiserie hype La resto attitude. @sans1mot/FoodTech Local Lyon. La foodtech décryptée en infographie by OptiMiam. Ces derniers temps, on entend beaucoup parler de foodtech.

La foodtech décryptée en infographie by OptiMiam

Ces acteurs du monde moderne qui allient technologie et gastronomie. Il en existe énormément, voir même peut-être un peu trop… Vous pouvez vous faire livrer grâce à Alloresto (et bien d’autres…), profiter d’un menu à -30% avec La Fourchette, où encore manger chez votre voisin avec Viz’Eat. Face à cette abondance de service à destination du français, Nous, chez OptiMiam, on a décidé de tout tester et on s’est amusé à vous les comparer à travers cette infographie. La foodtech décryptée en infographie. Boîte anti-gaspi : laissez-la vous emballer. Plus de la moitié des Français déclarent ne pas toujours finir leur assiette au restaurant.

Boîte anti-gaspi : laissez-la vous emballer

Pourtant, la pratique du doggy bag, cet emballage qui permet au client d’emporter les restes de son repas, peine encore à s’installer dans l’Hexagone. Laurent Calvayrac, fondateur-gérant de L’emballage vert, a décidé d’accélérer le mouvement avec sa boîte anti-gaspi écologique Trop bon pour gaspiller. #FoodTech : 4 startups qui changent notre façon de nous nourrir et de nous approvisionner.

Se nourrir demain, ce ne sera pas s’abreuver de Soylent, cette mixture censée couvrir tous nos besoins nutritionnels et que son créateur présente comme une alternative à la nourriture, la vraie, celle qui titille les papilles.

#FoodTech : 4 startups qui changent notre façon de nous nourrir et de nous approvisionner

La nourriture de demain se prépare aujourd’hui, avec une évolution des circuits d’approvisionnement mais aussi une adaptation à nos modes de vie. Avec Kelbongoo, Wikeeps, Cavacave et Lyophilisé & Co, l’évolution est en marche. Kelbongoo Kelbongoo (« Quel bon goût ! « )est une entreprise sociale proposant aux consommateurs, à des prix de supermarchés, des produits frais, locaux tout en rémunérant équitablement les producteurs des petites fermes familiales, en Picardie. Wikeeps Wikeeps est un système innovant qui permet de conserver et de servir les bouteilles de vin au verre et ce jusqu’à 20 jours après ouverture. CavaCave Lyophilise & co Lyophilise & Co propose des plats, réalisés par des traiteurs, en utilisant le principe ancestral de la stérilisation. Lutte anti-gaspi : les doggy-bags se développent dans les restaurants - France 3 Provence-Alpes.

Solution anti-gaspi : depuis le 1er janvier, les restaurateurs sont invités à proposer à leurs clients un « doggy bag » pour qu’ils puissent repartir avec ce qu’ils ont laissé dans leur assiette.

Lutte anti-gaspi : les doggy-bags se développent dans les restaurants - France 3 Provence-Alpes

Une recommandation servie par la loi sur les biodéchets de 2011. Par Laure Bolmont Publié le 12/02/2016 | 15:49, mis à jour le 12/02/2016 | 16:30 © Xavier Schuffenacker. France 3 Provence Alpes. Dans le Parc régional du Luberon, le Gourmet bag est proposé depuis le mois de décembre dans une dizaine de restaurants. Lutter contre le gaspillage alimentaire, c’est aussi permettre aux clients des restaurants d’emporter les restes des plats qu’ils n’ont pas consommé. Lancement d'une box "anti-gaspi" dans les restaurants parisiens. Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, la ville de Paris a doté 100 restaurants de box "doggy-bag" afin que les clients puissent repartir avec les restes de leur repas.

Lancement d'une box "anti-gaspi" dans les restaurants parisiens

Gaspillage alimentaire : La Ville de Paris dote 100 restaurants de " doggy bag " A Paris, près de 57 kg de bio déchets sont jetés par an et par habitant, dont des restes alimentaires et des produits alimentaires encore emballés et non consommés. La capitale a été la première collectivité signataire du Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, en juin 2013. Elle a depuis développé de nombreuses actions de sensibilisation du grand public et d'amélioration de la collecte, avec l'objectif ambitieux de réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2025. DRAAF RHONE ALPES 09/09/14 Doggy bag : une boîte pour emporter les restes du repas au restaurant. Eq haut page Aller au contenu Retour à l'accueil La Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Rhône-Alpes.

DRAAF RHONE ALPES 09/09/14 Doggy bag : une boîte pour emporter les restes du repas au restaurant

DRAAF RHONE ALPES - Gaspillage alimentaire : colloque interrégional ADEME DRAAF le 9 décembre 2014 à Lyon. TELE LYON via YOUTUBE 23/10/14 Le doggy bag débarque à Lyon. DRAAF RHONE ALPES 05/03/15 Limiter le gaspillage en restauration commerciale - Retours d’expériences : des restaurateurs partagent leurs recettes anti-gaspi ! Partage de recettes et de bonnes pratiques...

DRAAF RHONE ALPES 05/03/15 Limiter le gaspillage en restauration commerciale - Retours d’expériences : des restaurateurs partagent leurs recettes anti-gaspi !

Le clip vidéo et les fiches exemples ont été élaborées dans le cadre de la réponse de METRO Cash and Carry à l’appel à projet DRAAF ADEME 2013 sur la réduction des déchets alimentaires. FRANCE 3 RHONE ALPES 10/01/15 Les enjeux du gaspillage alimentaire en Rhône-Alpes. Lutter contre le gaspillage alimentaire est un enjeu national.

FRANCE 3 RHONE ALPES 10/01/15 Les enjeux du gaspillage alimentaire en Rhône-Alpes

L'idée d'un pacte a même été initiée par le ministère de l'agriculture, en charge de l'agro-alimentaire et de la forêt soutenu par l'Ademe. I TELE 12/04/15 Vidéo : La start-up qui veut lancer le doggy-bag en France. AFP via YOUTUBE 18/01/16 Le "doggy bag" pour limiter le gaspillage. AFP via YOUTUBE 18/01/16 Le "doggy bag" pour limiter le gaspillage.