background preloader

Gaspillage alimentaire en secteur hospitalier (références francophones)

Facebook Twitter

Gaspillage alimentaire en secteur hospitalier (références anglophones)

OPTIGEDE_ADEME_FR - JUIN 2019 - Le réseau des hôpitaux de Picardie contre le gaspillage alimentaire. LE FIGARO 31/10/18 Les hôpitaux de Paris s'attaquent au gaspillage alimentaire. Depuis plus d'un mois et demi, les surplus issus des cuisines de deux hôpitaux parisiens, la Pitié Salpêtrière (XIIIe) et Cochin (XIVe), sont mis à disposition des Restos du cœur et de l'association Entraide et partage avec les sans logis.

LE FIGARO 31/10/18 Les hôpitaux de Paris s'attaquent au gaspillage alimentaire

Initiée en 2016, la démarche a précédé la loi Alimentation votée cette année, qui étend aux cantines collectives l'obligation de dons des excédents à des associations. » À écouter dans l'Esprit d'Initiative sur France Inter Ce test qui durera au total trois mois a longuement été préparé. Il représente l'aboutissement de deux ans de réflexions menées avec l'appui de la start-up Eqosphere, spécialisée depuis 2012 dans la lutte contre gaspillage alimentaire.

«Nous avons d'abord réalisé un diagnostic quantitatif et qualitatif, puis formulé des préconisations sur l'amélioration du processus afin de réduire le gaspillage en amont ainsi que former les équipes», explique le fondateur d'Eqosphere Xavier Corval. INSTITUT BRUXELLOIS POUR LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT - 2014 - LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN MILIEU HOSPITALIER. ISTHIA - 2014 - Mémoire en ligne : L’optimisation de la gestion de production en restauration hospitalière : les excédents de production. Université Libre de Bruxelles - 2016 - Mémoire en ligne : Le gaspillage alimentaire lié au retour-assiette des patients dans les hôpitaux : analyse qualitative, quantitative, et stratégies de changement. CNA 04/07/17 Avis N°78 Alimentation en milieu hospitalier. DRAAF NOUVELLE AQUITAINE 02/10/18 Guide de bonnes pratiques de lutte contre le gaspillage alimentaire à l’hôpital, en établissements d’accueil de personnes âgées et en établissement d’accueil médicalisé.

FRANCE 3 16/10/18 La recette anti-gaspillage alimentaire de l'hôpital de Firminy (Loire) Deux fois par semaine, les bénévoles s'activent en cuisine.

FRANCE 3 16/10/18 La recette anti-gaspillage alimentaire de l'hôpital de Firminy (Loire)

Ils sont chargés de reconditionner en barquette, les petits plats, mitonnés dans la cuisine centrale de l'hôpital de Firminy. Des plats qui seront congelés, pour ensuite être distribués aux bénéficiaires de la Croix-Rouge de la Loire et du Collectif alimentaire local. Deux ans déjà que l'hôpital de Firminy a mis au point cette recette anti-gaspillage alimentaire. "Notre vocation c'est d'aider les gens. Jeter des aliments qui pourraient permettre à des personnes d'aller mieux dans la vie, c'est quelque chose qui nous a toujours gênés" Précise Nicolas Chiarelli, le responsable de la restauration à l'hôpital Le Corbusier de Firminy.

BFMTV 15/10/18 Gaspillage alimentaire: les Hôpitaux de Paris veulent donner leurs surplus aux associations. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

BFMTV 15/10/18 Gaspillage alimentaire: les Hôpitaux de Paris veulent donner leurs surplus aux associations

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter BFMTV Midi Depuis septembre, les Hôpitaux de Paris mettent les leurs surplus issus de leurs cuisines à disposition des associations afin de lutter contre le gaspillage. Donner plutôt que jeter: l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris teste la distribution de plats non consommés par les patients et les personnels à des associations caritatives comme les Restos du coeur, un projet semé d'obstacles présenté ce lundi par la direction. FRANCE BLEU 09/04/18 Le plan de l'hôpital d'Avignon pour réduire son gaspillage alimentaire. L'hôpital d'Avignon c'est 954 lits mais c'est aussi 3500 repas chaque jour pour les patients et le personnel.

FRANCE BLEU 09/04/18 Le plan de l'hôpital d'Avignon pour réduire son gaspillage alimentaire

L'établissement s'est aperçu que sa cuisine centrale gaspillait beaucoup. «En 2016, nous avons jeté 90 000 barquettes alimentaires. L'année dernière seulement 9000», explique Franck Héry, responsable de la cuisine centrale. Logiciel informatique et nouveaux menus Pour parvenir à cette réduction, l'hôpital s'est notamment procuré un logiciel informatique afin de prévoir un peu mieux les quantités : «je cuisine entre un jour et demi et deux jours à l'avance les repas, or je ne connais pas tout à fait les besoins exacts en terme de nombre de patients mais grâce à la programmation d'un logiciel nous avons pu nous rapprocher du juste besoin de façon plus précise», développe Franck Héry.

Mais les calculs statistiques ne font pas tout. JDLE 16/10/18 Les hôpitaux malades de leur gaspillage alimentaire. Les hôpitaux parisiens jettent 4.000 tonnes d'aliments par an A l’occasion de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, ce 16 octobre, les hôpitaux de Paris ont présenté leur expérimentation de dons alimentaires à des associations caritatives.

JDLE 16/10/18 Les hôpitaux malades de leur gaspillage alimentaire

Moins connu que celui des foyers et des cantines, le gaspillage alimentaire des hôpitaux se porte pourtant bien. Il s’élève à 170 grammes par personne et par repas contre 115 g dans les cantines scolaires , selon une étude publiée ce 16 octobre par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) . MNH MAG 17/09/18 Réduire le gaspillage alimentaire à l'hôpital. MAAF 08/12/14 Solidarité : l'hôpital du Mans donne ses surplus. Université Libre de Bruxelles - 2016 - Mémoire en ligne : Le gaspillage alimentaire lié au retour-assiette des patients dans les hôpitaux : analyse qualitative, quantitative, et stratégies de changement. FEHAP 07/10/15 Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire du 16 octobre : la FEHAP vous propose un nouvel outil les 10 points clés pour réduire le gaspillage alimentaire en structure sanitaire, sociale et médico-sociale. Traitement en cours...

FEHAP 07/10/15 Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire du 16 octobre : la FEHAP vous propose un nouvel outil les 10 points clés pour réduire le gaspillage alimentaire en structure sanitaire, sociale et médico-sociale.

ISTHIA - 2014 - Mémoire en ligne : L’optimisation de la gestion de production en restauration hospitalière : les excédents de production. INSTITUT BRUXELLOIS POU RLA GESTION DE L ENVIRONNEMENT - 2014 - LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN MILIEU HOSPITALIER. CONSOGLOBE - NOV 2013 - L’hôpital du Mans donne ses repas en surplus aux plus pauvres. A l’hôpital du Mans, les repas en trop ne sont plus jetés à la poubelle.

CONSOGLOBE - NOV 2013 - L’hôpital du Mans donne ses repas en surplus aux plus pauvres

Les cuisiniers récupèrent la nourriture qui ne monte pas dans les chambres pour l’offrir à des personnes en situation de précarité, prises en charge par l’association Tarmac. OBJECTIF GARD 15/10/14 ALÈS L’hôpital se mobilise contre le gaspillage alimentaire. Fabien Chanabas, directeur des affaires générales et Nadine Durand, responsable développement durable à l'Hôpital.

OBJECTIF GARD 15/10/14 ALÈS L’hôpital se mobilise contre le gaspillage alimentaire

Photo Elodie Boschet/Objectif Gard Jeudi 16 octobre est la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. À cette occasion, le centre hospitalier Alès-Cévennes proposera plusieurs actions de sensibilisation tout au long de la journée. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : chaque année, 17 millions de tonnes de nourriture sont jetées en France. Faire évoluer les comportements pour réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2025, tel est donc l'objectif de cette journée nationale, lancée l'année dernière par Guillaume Garot, alors ministre délégué à l’agroalimentaire. ACTU SOINS 24/01/15 L’hôpital de Montbéliard contre le gaspillage alimentaire. A Montbéliard, une convention signée le 30 décembre dernier entre l’hôpital Nord Franche-Comté (ex-CH de Belfort-Montbéliard) et le Centre communal d’action sociale (CCAS) permet à l’établissement hospitalier de donner ses surplus alimentaires.

ACTU SOINS 24/01/15 L’hôpital de Montbéliard contre le gaspillage alimentaire

Une démarche hospitalière à développer. Photo Wikimedia commons En 2014, l’hôpital Nord Franche-Comté a été identifié par une enquête de la direction départementale de la cohésion sociale comme la seule structure publique du territoire de Belfort ayant la capacité de fournir à l’Armée du Salut des repas de qualité, comme le rapporte son directeur des achats et de la logistique à l’agence de presse Hospimedia. Une démarche qui relève d’une logique de développement durable puisqu’elle permet d’éviter les gaspillages alimentaires tout en ayant une finalité sociale voire solidaire. Actuellement plus de 3 500 repas sortent, chaque jour, des cuisines de l’établissement.