background preloader

Après le 13 novembre 2015

Facebook Twitter

Des ressources partagées pour parler des attentats avec les élèves...

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France. Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ?

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France

En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves.

Ce temps de recueillement sera précédé d'un échange d'au moins une heure entre les élèves et les enseignants dans chaque classe. Ce dialogue est un travail pédagogique indispensable pour soutenir les enfants et les adolescents dans la gestion de leurs émotions et la compréhension complète de ces événements violents. #Educattentats. Accompagner la communauté éducative après le 13 novembre 2015.

Accueil - EducAttentats. Sur Twitter, une maîtresse de CP raconte la première journée d'école après les attentats. ATTENTATS - Permettre aux enfants de s'exprimer, de dépasser les événements qui se sont déroulés ce weekend à Paris, et surtout, éviter à tout prix les réactions hostiles des élèves après les attentats de janvier 2015, telle est la difficile mission qu'ont dû remplir les professeurs lundi 16 septembre.

Sur Twitter, une maîtresse de CP raconte la première journée d'école après les attentats

Une tâche ardue, que chacun a dû gérer à sa manière. Sur Twitter, la maîtresse d'une classe de CP de Porte de Clichy a raconté sa journée en direct. Celle qui préfère garder l'anonymat est connue sous le pseudo @maitresse_ecole sur Twitter où elle relate depuis un an et demi les moments marquants de sa carrière de professeur des écoles. C'est donc tout naturellement qu'elle a raconté à des milliers d'internautes ce lundi pas comme les autres, ce lundi 16 novembre. "Quand j'ai appris qu'il y avait eu les attentats, j'ai d'abord pensé à mes proches, et puis immédiatement après, j'ai pensé à cette journée du lundi et aux enfants. 17 heures, dernière sonnerie. Attentats de Paris, que dire aux jeunes enfants – Pomme d’Api.

15 novembre 2015 Sur les réseaux sociaux et dans la presse de ce week-end, le premier conseil donné aux parents est celui du bon sens : préserver les enfants en les protégeant des images.

Attentats de Paris, que dire aux jeunes enfants – Pomme d’Api

Mais il faut quand même en parler aux plus petits. Même tenus à l'écart des images de ce vendredi noir, les moins de 6 ans aussi perçoivent l'écho du monde. À travers l'état émotionnel de leurs parents, ils sentent l'inquiétude, la tristesse ou la colère. Nadège Larcher, de l'Atelier des Parents, est la psychologue que nous retrouvons souvent dans les pages du Cahier Parents de Pomme d'Api et elle nous donne quelques pistes pour nous aider à échanger calmement avec les plus petits : Jusqu'à 6 ans, l'enfant est égocentré et il part du principe que si papa, ou maman, est triste ou en colère, c'est de sa faute à lui. Savoir accueillir la parole des élèves. Libération.fr – Le P'tit Libé. Revue pédagogique de l'OCCE - Vers un parcours citoyen : enjeux et outils. Janvier 2015, la France est secouée par des attentats terroristes, l’Ecole est une nouvelle fois montrée du doigt et sommée de trouver des solutions aux maux qui pèsent sur cette société où les valeurs se délitent.

Revue pédagogique de l'OCCE - Vers un parcours citoyen : enjeux et outils

Le ministère de l’éducation nationale appelle à une grande mobilisation de l’Ecole pour les valeurs de la République à travers onze mesures [1]. La création d’un parcours éducatif, de l’élémentaire à la terminale, en constitue la troisième. Sur le chemin de la citoyenneté, l’élève devra acquérir la culture de l’engagement grâce, notamment, à un enseignement moral et civique, une éducation aux médias et à l’information, la mise en place d’espaces de débats, d’ateliers philosophiques… Marie-France Rachédi [1] [2] Conseils de coopération, de coopérative, d’élèves… plusieurs appellations coexistent et ces nuances semblent importantes pour les mouvements pédagogiques. Attentats de Paris du 13 novembre 2015, ressources pour la classe. Académie Orléans-Tours. 60 illustrations pour évoquer les attentats. Ma sélection des images et illustrations trouvées sur le web et les réseaux sociaux ces dernières 48 heures.

60 illustrations pour évoquer les attentats

Célèbres ou inconnus les auteur(e)s ont voulu par un dessin dire ce que les mots ne peuvent plus dire. Des illustrations qui vous serviront peut-être à évoquer les attentats aveugles de ce week-end avec vos élèves ou étudiants. Pour finir deux images qui font partie de mes préférées par ce qu’elles disent et revendiquent haut et fort. Le dessinateur Zep dans Le Monde : Attentats à Paris : comprendre ce qu'il s'est passé. Vendredi 13 novembre, 6 attaques terroristes ont eu lieu en même temps, à Paris. C'est la première fois que la France fait face à un attentat aussi meurtrier. 129 personnes sont mortes et plus de 350 sont blessées. 1jour1actu t'explique ces événements très graves et te dit pourquoi il faut garder son calme.

À Paris, ce week-end, devant les lieux des différentes attaques, les Parisiens sont venus déposer des bougies et des fleurs en mémoire des victimes (© LIONEL BONAVENTURE / AFP) N'hésite pas à demander à tes parents de lire cet article avec toi. Ce qu'il s'est passé est grave, et il est important que tu comprennes bien, sans être seul. Que s’est-il passé ? #educattentats. Attentats : 5 ressources en ligne pour aider les enseignants. Ce lundi, les enseignants vont devoir expliquer, et répondre aux questions des élèves, sur un thème des plus sensibles.

Attentats : 5 ressources en ligne pour aider les enseignants

Comment aborder les évènements du 13 novembre 2015 avec nos élèves? Je ne pensais pas écrire à nouveau un article sur les attentats seulement 10 mois après….

Comment aborder les évènements du 13 novembre 2015 avec nos élèves?

Cependant en tant que formatrice, mais surtout en tant qu’enseignante, je cherche comment aborder de la meilleure façon possible cet évènement avec mes élèves. Je partage donc avec vous ici mes trouvailles. Tout d’abord je vous propose d’écouter les conseils de Serge Tisseron Pédopsychiatre, ou encore cette émission de France info où la psychanalyste Claude Halmos intervient : Sur les attentats de Paris. Faire face à la tragédie des attentats : des ressources.

#education #académie paris : “Faire face à la tragédie des attentats : des ressources” Boutique Playbac Presse : abonnements Le Petit Quotidien, Mon Quotidien, l'actu, l'éco, journaux quotidiens pour enfants, magazines thématiques pour enfants, jeux pour enfants, concours. Soyons fiers de notre école. La vitesse de la réaction du monde scolaire aux attentats de vendredi 13 novembre a été inédite.

Soyons fiers de notre école

Quand il se passe quelque chose de grave, nous nous tournons vers l’école. Et les enseignants répondent présents. Dès le soir du 13 novembre, une question taraudaient tous les parents et les familles: comment parler aux enfants de ce qui s’est passé, de ce qui effraie et dépasse l’entendement. Des psychologues ont été interviewés par les médias le lendemain pour nous aider. Mais ce qui est inédit, c’est la vitesse de la réaction du monde scolaire. Le Petit Quotidien, le seul journal d'actualité pour les enfants de 6-10 ans. Lettres : Elèves citoyens : citoyens du web, citoyens du monde. Élèves citoyens : citoyens du web, citoyens du monde. #EMC #EMI #EcoleNumerique #attentats. Et là, je repense à ce post de @Zeptheworld #Paris. Le terrorisme.

Comment en parler avec nos élèves. Cet article se veut utile, son objet n’est pas de dire « comment il faut faire » mais de rassembler en un même endroit des éléments de réflexion et des outils pouvant être utilisés en classe.

Comment en parler avec nos élèves

Màj à l'instant, je continue demain ! Merci à tous : "Comment en parler avec nos élèves ?" Attentats du 13/11/2015 : ressources pour échanger en classe. Parler des attentats aux 3-10 ans : questions-réponses. Le MEN a publié un document pour nous aider à parler à nos élèves des terrifiants attentats de Paris.

Parler des attentats aux 3-10 ans : questions-réponses

D'autres documents ont été publiés à l'initiative d'éditeurs, Bayard par exemple. Il me semble que la meilleure source d'information vient des Cahiers Pédagogiques, qui ont publié dès hier, Samedi, un article qui recense les ressources pour nous aider à en parler aux élèves. Ils enrichissent l'article en temps réel. Je ne ferai pas mieux. C'est là : Clic pour l'article des Cahiers Pédagogiques. J'ai, de mon côté, cherché des réponses à certaines questions que je me posais.

Pourquoi l'homme est-il violent ? - 1 jour, 1 question. Padagogie. 60 illustrations pour évoquer les attentats. Astrapi met à dispo un pdf gratuit pour aider les parents questionnés par leurs enfants sur l’attentat de Paris. Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France. QUELLE PEDAGOGIE POUR ABORDER LES ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE 2015 A PARIS AVEC DES ELEVES ? Quelle pédagogie pour aborder les attentats du 13 novembre 2015 à Paris avec des élèves ?

Synthèse d’un travail réalisé le 14/11/15 par un collectif d’enseignants du primaire à l’université (ICEM34/CRAP-Cahiers Pédagogiques/…), Sylvain Connac Pour l'ICEM34 et PIDAPI, Roseline Ndiaye, Présidente du CRAP-CahiersPédagogiques, Jean-Charles Léon, Emilie Kochert, Jérome Train, Cyril Lascassies,... Eléments de précautions :Ce qui change par rapport aux événements de janvier 2015 : il ne s’agit pas de reprocher des faits aux victimes. Ecrire, défendre la liberté, se détendre en buvant un coup, manger par gourmandise, regarder un match sportif, écouter un concert.... ne sont pas permis par les extrémistes auteurs de ces attentats.- Clarifier la notion de « guerre » : ne pas parler d’une « guerre en France », mais le mot est utilisé par les politiques et les médias.

Proposition de structuration du moment de parole avec les élèves/étudiants : Quelques textes de positionnement éthique. Clemi Montpellier - Site pédagogique du CLEMI, Académie de Montpellier. Journal Junior. L'école face aux attentats.