background preloader

Yannforestier

Facebook Twitter

Il est impossible de qualifier de génocide la guerre de Vendée. Oui c'est possible de réformer l'Éducation nationale | Jean-Michel Arnaud. S'il est en France une politique publique défaillante, c'est celle de l'éducation. Une récente enquête de l'UNICEF est venue le confirmer, en désignant notre pays comme l'un des plus inégalitaires du monde développé, en 35ème position sur 37 systèmes étudiés. Cela signifie qu'en France, l'écart des performances entre les 10 % d'enfants les plus défavorisés et la moyenne des élèves est particulièrement élevé. Non content d'être relativement médiocre, ce que plusieurs décennies de classement internationaux ont montré, notre système scolaire est donc aussi l'un des plus déterministes socialement.

Pour un Etat qui fait de l'éducation son premier poste budgétaire (90 milliards d'euros, en augmentation de 517 millions d'euros en 2016), et scolarise ses enfants à partir de trois ans, un tel constat, dramatique, devrait appeler les responsables politiques à se saisir du sujet. Malheureusement, le débat public reste prisonnier des postures et d'une vision purement comptable de l'éducation. Pour que vive l’école de la République — Printemps Républicain. L’inquiétante dérive des intellectuels médiatiques. Alors que l’un d’entre eux vient de mourir [André Glucksmann, voir Le Monde du 12 novembre 2015], les intellectuels envahissent plus que jamais l’espace public.

Ils profitent de la prudence des chercheurs, qui, souvent, hésitent à livrer des diagnostics complexes dans un format réduit, et de celle des écrivains, qui préfèrent laisser la parole aux experts. Ceux-ci comme ceux-là ont retenu la leçon du philosophe Michel Foucault, qui invitait les intellectuels à se cantonner dans leur domaine de spécialisation plutôt que de parler à tort et à travers, sans pour autant renoncer à porter un regard critique sur la société à la manière de l’expert. Foucault opposait ce mode d’intervention de « l’intellectuel spécifique » à la figure sartrienne de « l’intellectuel total ». Or, ce qui caractérise les intellectuels médiatiques, c’est précisément qu’ils sont capables de parler de tout sans être spécialistes de rien.

Droitisation Drumont, Maurras. Du latin aux classes bilangues, un an de polémiques sur la réforme du collège. Depuis son annonce au printemps 2015, le « collège 2016 » n’a cessé de faire polémique, ravivant la traditionnelle guerre scolaire entre « républicains » et « pédagogues », « conservateurs » et « progressistes », « élitistes » et « égalitaristes ». Deux points ont particulièrement enflammé les esprits : le devenir des langues anciennes et celui des classes bilangues.

Quel que soit l’état de préparation des collèges à la rentrée 2016, c’est de toute façon une réforme amendée qui se mettra en place. Car sur ces deux sujets, face à la virulence de la contestation, la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, a dû reculer. La réforme prévoyait initialement de remplacer l’option latin-grec par un enseignement pratique interdisciplinaire (EPI) « langues et cultures de l’Antiquité ».

Très vite, face à la fronde, un « enseignement de complément » en latin a été rétabli – une sorte d’option allégée que les collèges pourront proposer s’ils le souhaitent. La France périurbaine a-t-elle été abandonnée. Pour le géographe Christophe Guilluy, la France est coupée en deux. D’un côté, une « France métropolitaine », constituée des 25 plus grandes aires urbaines. De l’autre, la « France périphérique » : villes petites et moyennes, espaces ruraux, communes multipolarisées, espaces périurbains « contraints »… « Invisible et oubliée », cette France périphérique cumulerait les difficultés et serait le terreau du vote Front national, particulièrement fort dans ces zones.

Mais cette thèse est loin de faire l’unanimité. Décryptage. Le périurbain, un territoire de relégation sociale peuplé de « petits Blancs » en souffrance ? L’idée est progressivement devenue un lieu commun du débat public. Son principal promoteur : le géographe Christophe Guilluy qui dans ses ouvrages promeut une lecture géographique binaire des malaises sociaux français. Le 25 mars 2015, dans le cadre d’une interview donnée à la fondation Jean-Jaurès, il résumait sa thèse en ces termes : Autre exemple : la Basse-Normandie. Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège. Najat Vallaud-Belkacem en visite dans un collège de Beuvrages, le 18 janvier 2016 (F. PRESTI/AFP). La réforme du collège provoque une vaste indignation chez les professeurs. Oscillant entre mensonges condescendants et silence méprisant, Najat Vallaud-Belkacem ajoute à cette exaspération sans précédent. Une ministre qui donne des leçons de pédagogie, et de manière si dogmatique, est comparable à un notaire qui prétendrait entraîner une équipe de curling.

Les éléments idéologiques destinés à justifier la réforme, à défendre contre tout bon sens ses absurdités et ses incohérences, lui ont été donnés par ses conseillers. En suivant le hashtag #College2016 sur Twitter, on voit le terme apparaître souvent. De quoi tenter, par ce double éclairage, l'ébauche d'un portrait du pédagogiste. Une passion pour le gadget Le dogme de base, celui auquel se réfère tout pédagogiste digne de ce nom, peut s'énoncer ainsi : ce qui est innovant est bon. Une fascination pour l'informatique La culture est un tabou. Avril 2016. Pour ce dernier épisode, nous nous intéresserons aux principales dispositions de la loi de refondation de l’École et nous essayerons d’en faire le bilan ou du moins de donner quelques pistes d’évaluation : acquis/non acquis oú en cours d’acquisition ? Est-ce que “ça va mieux” ? On réfléchira aussi à la conduite du changement et à la question de l'alternance politique...

Refondation et engagements La “loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République” qui a été votée définitivement le 25 juin 2013 et publiée au journal officiel le 8 juillet est un objet législatif particulier. On y trouve en effet mélangés à la fois des objectifs de court et de moyen terme qui ne relèvent pas vraiment du domaine législatif et des dispositifs, des institutions qui sont créés par la loi. Si l’on veut faire un bilan, il ne faut pas seulement s’appuyer sur ce texte de loi mais aussi sur les engagements qui ont été pris au moment de la campagne de 2011-2012.

Philippe Watrelot. Interactif. Les mouvements mondiaux des navires sur une carte. Observer les mouvements, heure par heure, des navires de commerce à travers le globe sur une année. Mesurer, jour après jour, le poids des marchandises transportées mais aussi celui du CO2 émis par ces mêmes navires. C’est ce que propose, de façon interactive et riche en précisions, une carte développée par des chercheurs de l’UCL Energy Institute. En collaboration avec le studio londonien Kiln digital, spécialisé en datajournalisme, ils ont ainsi pu combiner quelque 250 millions de données (notamment à partir des AIS) afin de montrer, sur une même carte, les mouvements de cinq types de navires – porte-conteneurs, tankers, vraquiers, rouliers et gaziers – durant l’ensemble de l’année 2012. En plus d’être très pédagogique – notamment grâce la voix off (en anglais) –, le résultat est amusant à regarder avec des navires ressemblant à des fourmis affairées dans des terriers plus ou moins actifs selon que l’on se trouve en mer de Chine ou au large de la Somalie…

(20+) «En France, on attend que les difficultés scolaires arrivent pour agir» The Science World. Evasion fiscale : le couac du gouvernement. C’est une grande leçon de démocratie parlementaire. Et une belle occasion manquée. C’est aussi la sempiternelle séquence qui risque d’alimenter les déçus de la politique pour qui le gouvernement se paie de mots mais se passe d’actions marquées à gauche. En cette période de disette budgétaire, la lutte contre l’évasion fiscale a pourtant bonne presse, notamment du côté du gouvernement. L’Etat veut s’attaquer à cette mécanique financière par laquelle une poignée de multinationales s’en mettent plein les poches au détriment du plus grand nombre de contribuables qui, eux, paient leurs impôts là où ils travaillent.

Vendredi 4 décembre, dans le cadre du projet de loi de finances rectificatif, les députés franchissent un pas décisif. Les entreprises auront l’obligation de donner des informations aussi basiques que le chiffre d’affaires, le bénéfice, le nombre d’employés, les impôts payés dans chaque pays où elles ont une filiale.

C’est là que le gouvernement intervient. Vittorio De Filippis. Déjà le laxisme… □ La Kora chante l'amour - Hauts rythmes traditionnels de l'Afrique de l'ouest. Presse locale - BNF -La presse locale ancienne désormais accessible en ligne. Un nouveau site, lancé par la bibliothèque nationale de France (BNF), presselocaleancienne.bnf.fr , propose un accès gratuit à plus de 29 000 journaux publiés en France depuis l'origine jusqu'à 1944, dont plus de 1 400 journaux numérisés. La recherche peut s'effectuer : par ville ; par thèmes ; de manière chronologique ;sur les seuls journaux numérisés ;ou selon les tendances politiques.

Il est également possible de chercher les journaux parus, entièrement ou partiellement, dans une langue autre que le français (allemand, anglais, basque, breton, corse, espagnol, italien, langue d'oïl et arpitan ou occitan). 73 départements sont couverts et on ne trouve pas certains départements : soit parce que l'inventaire de la presse locale ancienne de ces départements n'est pas terminé, soit parce que le volume de la bibliographie de la presse française pour ce département est paru depuis moins de deux ans. Au lycée pilote de Jaunay-Clan, "on ne bachote pas pour le bac, mais on laisse une grande autonomie aux élèves" Les lycées français ont beau tous dispenser le même programme, leur taux de réussite au baccalauréat n'est pas le même. L'éducation nationale publie, mercredi 29 mars, les indicateurs de valeur ajoutée des lycées. > Votre lycée ou celui de votre enfant est-il un bon établissement ? Vérifiez-le avec notre moteur de recherche.

Certains lycées prestigieux, comme Louis-le-Grand et Henri-IV, à Paris, ou Hoche, à Versailles, affichent 100% de réussite. Mais tous les établissements n'appliquent pas les mêmes méthodes pour préparer leurs élèves à cet examen. Au lycée pilote innovant international de Jaunay-Clan (Vienne), on parie sur l'autonomie plutôt que sur le travail scolaire intensif. En 2015, cet établissement public a atteint les 94% de réussite au bac, toutes filières confondues. Francetv info : Quels profils d'élèves rencontre-t-on au sein de votre lycée ? Certains ont un peu de retard et d'autres sont au contraire en avance sur leur classe d'âge. Ce système est-il efficace ? Trois ans après, où en sont les ESPE ? | Le Canard de l'Education. (Dossier paru dans La Voix des Parents, n°390, mars-avril 2016). A lire sur le sujet : les interviews de Claude Lelièvre (historien de l’éducation), Christine Focquenoy-Simonnet (membre du comité de réflexion et d’études sur les relations familles-école, formatrice à l’ESPE Nord-Pas-de-Calais) et Catherine Gervais (Responsable des formations spécialisées à l’ESPE Lyon).

Depuis 2013, les futurs enseignants du premier et second degré sont formés dans des ESPE. Ces écoles ont remplacé les IUFM et ont rétabli la professionnalisation de la formation, disparue depuis la « mastérisation » instaurée en 2010. Ainsi, les étudiants consacrent la première année de leur master à la préparation du concours, qu’ils passent en fin de M1. Le M2 se déroule quant à lui à mi-temps : les étudiants poursuivent leur formation dans les ESPE et enseignent en classe. Les stagiaires ne reçoivent alors plus seulement une formation disciplinaire mais également des enseignements de didactique et de pédagogie.

Les critiques de trois anciens hauts responsables du SNES : « Nous nous contentons de dénoncer sans jamais dire ce qu’il faudrait faire» | Ça n'engage que moi. 26 janvier, Paris Dans une contribution aux débats préparatoires du congrès national du SNES-FSU, qui se tiendra à Grenoble du 28 mars au 1et avril, trois anciens hauts responsables de ce syndicat, retraités, émettent de sévères critiques sur la ligne suivie ces dernières années, notamment au sujet de la réforme du collège. Sur le site du syndicat Signée de Denis Paget, ancien cosecrétaire général de 1997 à 2004, Jean-Marie Maillard, ancien cosecrétaire général jusqu'en 2002,et Elizabeth Labaye, ancienne secrétaire nationale, cette contribution est publiée, comme des dizaines d'autres, sur le site du SNES à la rubrique congrès.

Datée du 10 mars, elle figure parmi les 17 contributions d'adhérents qui commentent le thème 1 (Réussir du collège au lycée) du rapport préparatoire soumis au débat par l'actuelle direction. « Aucune réflexion d'ensemble n' été menée » « Plus généralement, le SNES n'a pas suffisamment anticipé la réforme du collège. . « Nous récusons toute initiative locale » Le niveau scolaire baisse, cette fois-ci c'est vrai ! A force de crier au loup, c'est en vain qu'on appelle au secours s'il surgit... On a tellement dénoncé la baisse du niveau, alors qu'il montait, comme le montraient les évaluations faites à la veille du service militaire, lors des "trois jours", qu'aujourd'hui l'opinion ne s'alarme guère, alors qu'il baisse pour de bon.

Il faut pourtant sonner le tocsin. Tous les indicateurs sont au rouge. Dans les fameuses enquêtes PISA, la France est passée entre 2000 et 2009, pour la compréhension de l'écrit, du 10e rang sur 27 pays au 17e sur 33. La proportion d'élèves qui ne maîtrisent pas cette compétence a augmenté d'un tiers, passant de 15,2 %, à 19,7 %. En mathématiques, nous reculons également et nous sommes dans la moyenne maintenant, alors que nous faisions partie du peloton de tête. Ces chiffres gênent : on les conteste. Et pour ne pas risquer d'être mal jugés, nous nous sommes retirés de l'enquête internationale sur les mathématiques et les sciences.

Mais cela ne l'empêche pas de monter. ProTEUS. ProTEUS - Collège Jacques Prévert - St Pierre s/ Dives. Découvrir Pour la deuxième année consécutive, le collège expérimente ! Le projet, intitulé ProTEUS (Projet de Travail Expérimental d’Unification des Savoirs) concerne une classe du collège.L’emploi du temps a été aménagé de façon à - des heures ou demi-heures de cours ayant été retirées dans diverses disciplines - mettre en place deux demi-journées de Projet dans la semaine durant lesquelles les élèves travaillent diverses thématiques (une nouveau problème est proposé à résoudre à chaque trimestre) en inter et transdisciplinarité.

Les premières activités et productions de 5e sont disponibles ICI Présentation réalisée lors de la semaine de l’innovation organisée par le CARDIE de Caen.En vidéo sur On en parle sur : Ouest France, le site de l’académie de Caen, le sitedu CARDIE Les travaux réalisés en 6e sont consultables ICI Bientôt à disposition : les activités et les présentations. Changer l'école... avec les enseignants. Le point de départ de ce billet est double. C’est d’abord une déclaration de Roland Hubert co-secrétaire général du SNES-FSU dans La lettre de l’Éducation éditée par Le Monde et datée du 12 octobre 2015 : « Nous ferons feu de tout bois pour que cette réforme [du collège] ne s’applique pas […] Le ministère a tort de s’entêter. Même s’il peut gagner formellement, en imposant sa réforme, il aura perdu pédagogiquement.

Une réforme mise en place contre les professeurs ne peut pas fonctionner. Tout le monde le sait. Tout cela m’a ramené quelques années en arrière aux deuxièmes Assises de la pédagogie que le CRAP-Cahiers Pédagogiques organisait en 2009 (et auxquelles Roland Hubert participait). Les déclarations très virulentes de ce leader syndical réactivent cette question et soulèvent de nombreuses interrogations tant sur la spécificité des enseignants au sein de la fonction publique que sur la force d’inertie du système et l’efficacité des politiques éducatives.

Le Robespierre de Jean-Clément Martin – En attendant Nadeau. Le gouvernement bloque en pleine nuit un outil antiparadis fiscaux. Comment 97% des députés ont fait capoter la loi pour lutter contre l'évasion fiscale | Denis Dupré. La suppression des notes réduit l’écart entre élèves de différentes classes sociales, selon une étude. 25 biais cognitifs qui nuisent à la pensée rationnelle. L’exigence peut-elle permettre de lutter contre l’échec scolaire ? Quand les commerces disparaissent, c'est le FN qui progresse. Loire-Atlantique. "Zadiste" est-il devenu un mot fourre-tout ? Restoring King. « Expliquer, c’est déjà vouloir un peu excuser » : la cinglante réponse des chercheurs à Manuel Valls.

Décentralisation, autonomie des établissements scolaires et égalité de chances [L'exemple des collèges publics d'un département français] Violences policières : le rapport qui dit les faits. Agriculture : et si on produisait plus avec moins de pesticides et d’engrais. Jeremy Corbyn on EU Referendum. World War II: Loss of Life Visualized. Halifax, Nova Scotia - The Right Sized City. Mourir pour la « hiérarchie des normes » ? par Alain Lipietz | Politis.