background preloader

Infos

Facebook Twitter

» Les justifications du Monde pour censurer ce site (UPR, Syrie…) I. Alep II. La réaction du Monde III. La réaction de Pauline Moullot sur Libération & Bonus “Avertissement Sans Frais” IV. V. I. Suite de notre série, La “tentative de censure du blog Les-Crises”. Début novembre, j’ai commencé à voir passer de manière récurrente dans mon suivi Twitter sur la Syrie, un montage destiné à pointer le fait que des particuliers sur Twitter annonçaient régulièrement depuis plusieurs mois que le dernier hôpital d’Alep venait à chaque fois d’être détruit. Elle a été retweetée par le grand Nassim Nicholas Taleb sur son compte, accompagné un conseil judicieux… : Après avoir vérifié qu’il s’agissait de véritables tweets émis par de simples particuliers et non un fake des pro-Assad, je les ai publiés. C’est un des billets les plus courts du blog : il est simplement constitué de 3 lignes d’introduction, claires et en partie surlignées en jaune, et de copies d’écran des tweets, sans aucun commentaire.

Les trois seules lignes écrites de ma main disaient donc : II. III. IV. » (1) DEC-INDEX : Quand Le Monde ressuscite L’Index de l’Église catholique… Je compte sur vous pour diffuser largement cette série sur les réseaux sociaux… Série : Le naufrage des Décodeurs du Monde Sommaire : I. Quand le Monde ressuscite l’Index librorum prohibitorum L’Index librorum prohibitorum (Index des livres interdits) est un catalogue instauré par le pape Paul IV en 1559 durant le Concile de Trente (1545-1563). Il s’agit d’une liste d’ouvrages que les catholiques romains n’étaient pas autorisés à lire. La Congrégation de l’Index fut instituée en 1571. J’ai une pensée émue pour toutes ces personnes, qui, un jour, ont découvert qu’elles étaient mises à l’Index et que c’était diabolique de les lire – vous comprenez pourquoi. Depuis la « Notification de la suppression de l’index des livres interdits », émise par le Vatican en 1966, cet index perd son caractère obligatoire et n’a plus valeur de censure, même s’il reste un guide moral.

C’est de cet Index qu’est venue l’expression “Être mis à l’Index“. Et puis Le Monde a ressuscité l’Index… II. III. Eh bien M. IV. V. Le-veilleur.com - Air France : La direction avait anticipé le dérapage de la « chemise arrachée » » François Hollande a remis la légion d’honneur au prince héritier saoudien, a annoncé Ryad. Source : RT, 05-03-2026 Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud Dans un communiqué publié le 4 mars par l’agence saoudienne SPA, les autorités saoudiennes ont annoncé que le chef de l’Etat avait remis la légion d’honneur au prince héritier Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud, lors de sa visite à Paris.

«François Hollande a souhaité la bienvenue au prince héritier et s’est félicité des fortes relations entre le royaume d’Arabie saoudite et la France», explique le communiqué publié par l’agence de presse saoudienne SPA. «Au terme de leur entretien, le président français a remis à son altesse la médaille de l’ordre national de la Légion d’honneur qui est la plus haute distinction française pour tous ses efforts dans la région et dans le monde dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme», ajoute le communiqué. Cet événement n’a absolument pas été relayé par la presse hexagonale.

Indignation sur la toile Réactions du jour :

L'homme abbatu à la goutte d'or

Charlie Hebdo. Crash A320. Affaire Mohammed Merah. Barrage de Sivens. La france dégradée. Fusillades de Paris. Manifestations pro-palestiniennes. Média. » [1984 ?] Quand les médias modifient leurs archives dérangeantes… J’avais vu sortir sur le web hier cette incroyable manipulation de France Inter, qui a modifié un de ses articles assez dérangeant : Aujourd’hui : La semaine passée encore (merci archive.org !) : Heum heum, fantasme assez réel, en effet.. Et merci pour “l’explication” – ils n’allaient pas laisser penser que Le Pen ou Estrosi avaient raison sur ce point là – alors que c’est du simple bon sens : comme s’il n’y avait pas un risque colossal que Daesh profite de l’émigration de dizaines de milliers de Syriens pour glisser quelques hommes à lui dans le lot… J’avais trouvé cette manip’ très dérangeante, mais, bon, il y a d’autres urgences.

Et voilà qu’aujourd’hui un lecteur me signale que Paris Match a fait de même pour l’interview choc du juge Trévidic du 30 septembre dernier : Aujourd’hui : Ça m’avait étonné, car j’ai repris cette interview sur le site, mais j’avais changé le titre tant il était insipide et correspondait peu au contenu explosif de l’interview.

Winston en fut un peu effrayé. La vraie fausse interdiction du Roundup : le coup de com de Ségolène Royal. Ségolène Royal vient d’annoncer l’interdiction, à partir du 1er janvier 2016, de la vente en libre-service aux particuliers des produits désherbants contenant du glyphosate, dont le fameux Roundup fabriqué par Monsanto. Un amendement à la loi de transition énergétique devrait être déposé au Sénat en juillet, a-t-elle précisé. Dans les faits, il ne s’agit pas vraiment d’une interdiction. Les particuliers pourront continuer à se fournir en pesticides contenant du glyphosate : les points de vente devront seulement limiter l’accès à ces produits qui devront être vendus non plus en rayon mais au comptoir.

Des aides financières seront mises en place « dans le cadre du plan éco-phyto » pour les points de vente qui se mettront en conformité avec la loi. Cette aide « servira à aider à former les salariés pour le conseil » et à « débarrasser les rayons de ces produits », a expliqué la ministre de l’Ecologie. Effets d’annonce Extrait du projet de plan Ecophyto 2 : Pour aller plus loin : Thom Aldrin - MANIF "CHARLIE HEBDO" POUR SOUTENIR LA... Le Clan des Vénitiens: L’affaire Gregory Chelli (alias Ulcan, alias ViolVocal) ou l’inaction, jusqu’ici, de la police française devant une forme de terrorisme juif. Par Robert Faurisson. Résidant, semble-t-il, tantôt à Paris où il est né, tantôt quelque part en Roumanie, tantôt en Israël, précisément à Ashdod, juste au bord de la bande de Gaza, le Franco-Israélien Gregory Chelli, membre de la Ligue de défense juive, âgé d’une trentaine d’années, s’emploie, notamment par le moyen d’Internet, à pourrir la vie de ceux et de celles qu’il juge antisémites.

Il monte des provocations à l’occasion desquelles il tourne en dérision les services de police. Jusqu’ici il semble avoir joui d’une impunité comparable, toutes proportions gardées, à celle de l’Etat même d’Israël. Jusqu’à présent, parmi ses cibles les plus connues ont figuré Alain Soral, Dieudonné et leurs familles respectives. A notre tour, nous avons, mon épouse, certains membres de ma famille et moi-même fait les frais de ses provocations. Ma première plainte contre G. Dès le 10 mars 2012, l’historien Paul-Eric Blanrue, que je savais remarquablement instruit en matière d’activisme juif, me révélait l’identité de G. « Pas d’arabes, pas d’attentats », « Palestine, on t’enc*** »: la manif parisienne dont les médias n’ont pas voulu parler. Par Benji, Les Moutons Enragés La moindre manifestation en France ayant connu une dérive antisémite (même légère), fait généralement l’objet d’une importante médiatisation, le sujet étant brodé dans les journaux télévisés, car l’extrême-droite, c’est pas bien », du moins, en France!

(Celle en Ukraine est acceptée tant qu’elle collabore avec l’UE et les USA). Par contre, une manifestation organisée par la LDJ dont les dérives racistes sont flagrantes, pas un mot, pas un ministre qui réagit, ni un média qui se scandalise ouvertement, aucune association qui ne s’emballe, pas même les représentants de SOS-Racisme. La France se vante de lutter contre toute discrimination et réagit généralement à la moindre attaque, pourquoi alors un tel silence? D’un autre côté, l’écrivain Marek Halter demande aux juifs de ne pas fuir la France qui deviendrait « un territoire de haine » pour les djihadistes et le FN.