background preloader

Food security / Sécurité alimentaire

Facebook Twitter

Sécurité alimentaire, nutrition et changement climatique : une nouvelle déception. Si ce jour s’annonçait riche en engagements, notamment quant à la transformation nécessaire de nos systèmes alimentaires vers plus de respects des droits humains et la sécurité alimentaire mondiale, ce lundi, l’ouverture de la session de négociations annuelles du Comité pour la Sécurité Alimentaire mondiale a mis fin à nos timides espoirs.

Sécurité alimentaire, nutrition et changement climatique : une nouvelle déception

Effectivement, à cette occasion, la FAO a publié son rapport annuel sur la situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture en éludant l’impact du changement climatique sur la sous-nutrition. Aujourd’hui, nous sommes tous d’accord : l’alimentation et l’agriculture doivent changer. Mais là où les avis divergent c’est sur le QUAND et le COMMENT! Il y a pourtant urgence, la trajectoire fournie par les Etats à la COP21 nous mène vers un monde plus chaud de 3°C par rapport à l’ère préindustrielle. Peggy Pascal, Responsable du Pôle Plaidoyer, Positionnement et Approches Techniques, Action contre la Faim.

Climate change could push 122 million into extreme poverty: UN - The Financial Express. In an annual report, the FAO warned that a worst-case scenario of high-impact climate change would pound the communities that rely on agriculture for their livelihood, and food insecurity could spread to all regions.

Climate change could push 122 million into extreme poverty: UN - The Financial Express

(Reuters) Climate change could sink up to 122 million more people into extreme poverty by 2030, mostly in South Asia and Africa, where small farmers will see their output plummet, the UN’s Food and Agricultural Organisation (FAO) warned today. In an annual report, the FAO warned that a worst-case scenario of high-impact climate change would pound the communities that rely on agriculture for their livelihood, and food insecurity could spread to all regions. It called for a “broad-based transformation of food and agricultural systems” to adapt to a warmer world, with an emphasis on supporting small shareholders. “There is no doubt climate change affects food security,” FAO chief Jose Graziano da Silva said.

Climate change could drive 122m more people into extreme poverty by 2030. Up to 122 million more people worldwide could be living in extreme poverty by 2030 as a result of climate change and its impacts on small-scale farmers’ incomes, a major UN report warned on Monday.

Climate change could drive 122m more people into extreme poverty by 2030

Agriculture must adopt climate-smart practices to better help poverty reduction – UN report. 17 October 2016 – The rapid transformation of farming and food systems to cope with a warmer world, such as adopting climate-smart practices, particularly to curb greenhouse gas emissions, is critical for hunger and poverty reduction, the United Nations agriculture agency said today in a new report.

Agriculture must adopt climate-smart practices to better help poverty reduction – UN report

“There is no doubt climate change affects food security,” said the Director-General of the Food and Agriculture Organization (FAO), José Graziano da Silva, as he presented The State of Food and Agriculture 2016 report at the agency’s headquarters in Rome. “What climate change does is to bring back uncertainties from the time we were all hunter gatherers.

We cannot assure any more that we will have the harvest we have planted,” he added. That uncertainty also translates into volatile food prices, he noted. “Everybody is paying for that, not only those suffering from droughts,” Mr. Nourrir l’humanité sans détruire de nouvelles forêts. Selon la FAO, il est possible de produire davantage de denrées sans conquérir de nouvelles terres.

Nourrir l’humanité sans détruire de nouvelles forêts

L’organisation préconise plutôt d’améliorer les rendements avec des pratiques respectueuses des écosystèmes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout L’agriculture est la principale cause de déforestation dans le monde ; pourtant il est possible de nourrir l’humanité sans détruire de nouvelles forêts, démontre l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), dans un rapport sur la situation des forêts du monde publié lundi 18 juillet. Entre 1990 et 2015, la superficie forestière mondiale a diminué de 129 millions d’hectares (3,1 %) et compte aujourd’hui un peu moins de 4 milliards d’hectares. Lire aussi : Déforestation : 18 millions d’hectares de forêts perdus en 2014.

FAO rapport 2016. Without urgent action, climate change will push millions into hunger: U.N. UN warns world must produce 60% more food by 2050 to avoid mass unrest. Sécurité alimentaire : le Parlement européen critique la Nouvelle Alliance. En Ethiopie, la faim et la peur au ventre. Baddul Baraaso se hisse à l’arrière du camion de distribution de denrées pour attraper le dernier sac de blé. « Il était temps que ces graines arrivent : nos enfants ont faim », soupire l’homme gringalet de 50 ans qui en paraît vingt de plus.

En Ethiopie, la faim et la peur au ventre

Le doyen ne se souvient plus de la dernière fois que la pluie a frappé le toit poussiéreux de sa hutte. Dans ce village au cœur de la région semi-aride de l’Afar, dans le nord-est de l’Ethiopie, les familles d’éleveurs ont perdu la moitié de leurs troupeaux. « Les bêtes qu’il nous reste, nous les vendons pour acheter du lait à nos enfants, poursuit-il, le regard baissé vers le sol craquelé. Mais elles sont devenues si maigres qu’elles ne rapportent presque rien. » L’Ethiopie fait face, depuis fin 2015, à sa « pire sécheresse depuis cinquante ans », selon les Nations unies. Elle est en partie causée par le phénomène météorologique El Nino, qui frappe toute l’Afrique de l’Est. Filet de sécurité productif « Efforts financiers sans précédent »

Agriculture : une 2e révolution verte en Afrique? Selon une dernière enquête 2016 de PwC sur les tendances agroalimentaires en Afrique, l’agriculture est actuellement aux portes d’une deuxième révolution verte.

Agriculture : une 2e révolution verte en Afrique?

Une révolution qui impliquera des changements fondamentaux dans la façon dont le secteur agricole utilise et met en œuvre les technologies innovantes pour améliorer les rendements de manière durable et répondre au besoin d’une plus grande sécurité alimentaire mondiale. « À présent, la deuxième révolution verte est en marche. Il y a un besoin urgent de sécurité alimentaire et, par conséquent, de meilleurs rendements agricoles sans pour autant compromettre les ressources », déclare Frans Weilbach, responsable de l’industrie agroalimentaire pour PwC Afrique. Les agro-industries procèdent à des changements pour adopter des technologies de pointe. Cependant, les personnes interrogées sont moins optimistes en ce qui concerne la croissance des revenus pour les 12 mois à venir par rapport à leurs attentes il y a un an. Les législateurs demandent une meilleure sécurité alimentaire_CCTV.com française_央视网(cctv.com)

Le Comité permanent de l'Assemblée Populaire Nationale a indiqué que la situation de la sécurité alimentaire en Chine reste dans un état "préoccupant".

Les législateurs demandent une meilleure sécurité alimentaire_CCTV.com française_央视网(cctv.com)

Les législateurs demandent un renforcement des contrôles et des standards de sécurité alimentaire plus stricts après la tenue d'une réunion destinée à discuter d'un rapport sur l'application actuelle de la loi sur la sécurité alimentaire. Une nourriture transformée dans un environnement sale, de la fraude dans la production des produits alimentaires, et des irrégularitées dans le transport ... Une série de scandales alimentaires survenues ces dernières années en Chine ont choqué la population.... et aujourd'hui la sécurité alimentaire est devenue une préocupation majeure du public chinois. Un rapport sur l'application de la loi de sécurité alimentaire a été présenté à la législature suprême. Le document dit que la situation de la sécurité alimentaire en Chine reste encore dans un état "grave" et qu'il existe encore des risques.

Biofuels are good for food security - study. Researchers say demand for energy crops is promoting better land management and can be scaled up sustainably, but campaigners are not convinced.

Biofuels are good for food security - study

South Asia Food and Nutrition Security Initiative (SAFANSI) SAFANSI Innovation Looking back at the portfolio since SAFANSI’s inception in 2010, one can see a trend.

South Asia Food and Nutrition Security Initiative (SAFANSI)

Work started at the national, and even the international, level undertaking analyses and engaging governments on food and nutrition security issues. The high-level dialogue has yielded results with a Nutrition Action Framework in Afghanistan supported by five key ministries; food and nutrition data and priorities incorporated into Bangladesh’s current Five Year Plan; a multi-sector food security and nutrition report produced as a joint effort by the Nepal National Planning Commission, the Central Bureau of Statistics, WFP, UNICEF, DfID, Australia’s DFAT, EU, and the World Bank; and the development of an Integrated Nutrition Strategy for Pakistan.

The trust fund has added in more focused work on nutrition at the community and household levels. Our Donors. WEF GAC SD%20Knowledge%20Hub SDC. ORF OccasionalPaper 95. Supporting Food Security in the Middle East, North and Horn of Africa - International Plant Protection Convention. Working paper %E2%80%93 Agricultural Production Food Security and Higher Value in North Africa. Asia’s Rising Prosperity, Climate Change Taking Toll on Food Security. If production stagnates, caloric availability declines & child malnutrition rises to 20% in Asia-Pacific. Asia needs to change the way it produces, distributes, and consumes food if it is to feed its growing populations at a time of climate change. Asia’s economic growth over the last decade has been relentless, bringing with it a rising population and an influx of people from the countryside to the cities in search of prosperity.

These trends are not expected to abate. Right to Food: Gouvernance mondiale et régionale en matière de sécurité alimentaire et de nutrition. Les directives sur le droit à l'alimentation recommandent aux états de promouvoir la bonne gouvernance comme facteur essentiel pour parvenir à une croissance économique soutenue, à un développement durable, à l'éradication de la pauvreté et de la faim, ainsi que pour réaliser tous les droits humains y compris la réalisation progressive du droit à une alimentation adéquate. Il est extrêmement important, pour assurer une bonne gouvernance en matière de sécurité alimentaire, d’établir une coordination solide des interventions de sécurité alimentaire entre les différents échelons mondial, national et régional. Big Ag Is the Biggest Obstacle to Global Food Security: Here's What Can Turn It Around.

KANCHIPURAM- TAMIL NADU-INDIA-DEC 02 : Unidentified group of women transplanted rice shoots they plant the new crop in the rice paddy, kanchipuram , tamil nadu, India,02 December 2012. Photo Credit: CRSHELARE/Shutterstock The primary obstacle to sustainable food security is an economic model and thought system, embodied in industrial agriculture, that views life in disassociated parts, obscuring the destructive impact this approach has on humans, natural resources, and the environment. Industrial agriculture is characterized by waste, pollution, and inefficiency, and is a significant contributor to climate change.

Seven things we learned about agricultural technology. 1 “Ag-tech” isn’t new Satellite-controlled cows and underwater lettuce pods are recent examples of technology use in agriculture, but farmers have been using ag-tech in different forms for thousands of years. “Whether it’s the initial metal hoe and ox plough, manually dug dykes in Mali’s [Ségou Region], or computerised, drip irrigation in California’s almond farms, technology has always been a key driver of agriculture. This isn’t new,” said Chris Arsenault, food security correspondent for Thomson Reuters Foundation. The second green revolution and the Internet of Things. Seeds&Chips: Connecting Food Sustainability and Technology. The world of apps, digital services, and new technologies is intersecting with the food system and changing the way food is produced, processed, distributed, consumed, and disposed.

Seeds&Chips, an event that brings food and digital technologies together, calls this “The Internet of Food.” Food Tank had the opportunity to talk with Seeds&Chips CEO Marco Gualtieri about technology’s new role in a sustainable food system and the company’s recent participation in the 2015 Milan Expo. Food Tank (FT): Seeds&Chips brings food and digital technologies together; the 2015 Expo (in which Seeds&Chips exhibited) took place in Milan just a few weeks ago. Tell us more about the event. Développer une politique d'alimentation durable. Le Monde.fr | | Par Christian Rémésy, nutritionniste, ancien directeur de recherche à l'INRA de Clermont- Ferrand Malgré des affaires de traçabilité et de contamination, la situation alimentaire peut paraître assez rassurante.

Nos supermarchés regorgent de produits, la part du budget consacré à l'alimentation n'a jamais été aussi faible et l'espérance de vie aussi bonne. A cela il faut ajouter que l'industrie agroalimentaire est une valeur économique sûre, ce qui est précieux par ces temps de crise et de délocalisation. Au-delà de cette analyse rassurante, le bilan du système alimentaire actuel est bien plus contrasté et inquiétant, même dans le domaine de la santé. La longévité en bonne santé de la population n'est pas particulièrement bonne ; la prévalence du diabète, des maladies cardiovasculaires, des cancers et des autres pathologies dégénératives demeure bien trop élevée. En tenant compte de ces recommandations nutritionnelles, une politique d'agriculture durable se dessine.

GMOs / OGM

Water / Eau.