background preloader

Climat scolaire

Facebook Twitter

Vivre ensemble

Climat scolaire - site. Bien vivre au collège. Etre prof-doc et participer à l’amélioration du climat scolaire ? La loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République souligne dans son rapport annexé [1] la place importante du climat scolaire en précisant notamment que « les conditions d'un climat scolaire serein doivent être instaurées dans les écoles et les établissements scolaires pour favoriser les apprentissages, le bien-être et l'épanouissement des élèves et de bonnes conditions de travail pour tous. » Plus récemment, dans son discours du 11 mars 2015, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation Nationale, a annoncé la nouvelle organisation du collège [2] qui devra être opérationnelle à la rentrée 2016.

Etre prof-doc et participer à l’amélioration du climat scolaire ?

Cette réforme du collège comprend une entrée spécifique sur le climat scolaire et prévoit notamment l'amélioration de la qualité de vie dans l'établissement, le renfort de la démocratie collégienne, la coopération avec les parents. Equipes mobiles de sécurité (EMS) Travailler sur le climat scolaire - [Le site des CPE] Le professeur documentaliste et le conseiller principal d’éducation : un partenariat au service de la réussite des collégiens.

Document présenté au CAPES interne de documentation, Académie de Montpellier, Session 2010. 1.

Le professeur documentaliste et le conseiller principal d’éducation : un partenariat au service de la réussite des collégiens

Parcours professionnel : de l'histoire à la documentation 1.1. Mon parcours d'études : La pluridisciplinarité au service du document historique Au cours de la formation pluridisciplinaire dispensée en Classe Préparatoire aux Grandes Écoles (1998-2000), une spécialisation en histoire m'a permis d'appréhender le document historique comme source scientifique et objet d'étude. Lors de l'année 2004-2005, à l'occasion de la préparation de mon Master en histoire contemporaine, j'ai ainsi cherché à privilégier les liens entre les disciplines, en suivant un enseignement mêlant anthropologie et histoire. 1.2. Parallèlement à mon entrée en Master 1, j'ai obtenu en septembre 2001 un poste de maître d'internat, dans un lycée de l'académie de Montpellier. J'ai ensuite été nommé surveillant d'externat dans un collège classé ZEP (Zone d'Éducation Prioritaire), à Montpellier. 1.3. 2. Un CDI au service du « vivre ensemble »

Constatant que le CDI est un lieu souvent mal connu ou mal utilisé, l’auteur prône une nécessaire collaboration entre documentaliste et personnels de vie scolaire, en tirant au mieux parti des compétences professionnelles de chacun.

Un CDI au service du « vivre ensemble »

Quelques échanges repérés au hasard sur une liste de diffusion de documentalistes : « La vie scolaire m’a aussi reproché de renvoyer trop d’élèves en permanence. » « J’ai renvoyé les élèves en permanence. Dix minutes, après je reçois un coup de fil d’un surveillant pas poli et pas agréable du tout me disant que la perm n’est pas une poubelle. », « Si la permanence n’est pas une poubelle, le CDI non plus !

». « Le CDI n’est pas le déversoir naturel de la Vie scolaire ! » Les relations semblent bien souvent tendues entre la Vie scolaire et de la Documentation... Ce qui coince... On peut distinguer trois types de dysfonctionnement : La communication entre les deux services quant au respect des règles (« je mets les élèves en colle. [...] La question des moyens 1. CPE et professeur documentaliste : deux partenaires pour la réussite des élèves. De l’utilité d’un débat international sur la mixité sociale.

Le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) organise les 4 et 5 juin 2015 deux journées de conférence de comparaisons internationales sur le thème « Mixités sociale, scolaire et ethnoculturelle à l’école : quelles politiques pour la réussite de tous les élèves ?

De l’utilité d’un débat international sur la mixité sociale

». L’occasion de croiser les regards de chercheurs et de décideurs internationaux sur des questions qui se posent à un grand nombre de systèmes éducatifs dans le monde. Un vent international souffle sur l’évaluation du système scolaire français. Que nous apporte-t-il ? L’intérêt des comparaisons internationales, c’est de s’ouvrir à d’autres réflexions, d’autres possibilités. Le premier objectif aura été atteint dès la première matinée, à travers les interventions de chercheurs québécois, anglais, suédois, belge venus expliquer comment cette question est traitée et prise en compte dans leurs pays. Pourquoi se soucier de mixité, au-delà de considérations éthiques ou de justice ? Effets pervers.