background preloader

PARTIE ENVIRONNEMENT

Facebook Twitter

Formation qualite air interieur | AFIA. Les formations constituent le socle même de notre association. En effet, comment mieux valoriser une nouvelle activité qu’en maitrisant parfaitement son sujet. Les thèmes traités correspondent aux sujets les plus sensibles dans le nouveau domaine d’activité que constitue la gestion de la qualité de l’air intérieur Module 1 : Formation initiale 3 jours FORMATION AUDIT QAI et VENTILATION COV – Aldéhydes - CO2 et ventilation dans les lieux de vie et les E.R.P. Public : Membre de l’AFIA - Techniciens de la Construction, Diagnostiqueurs immobiliers, Artisans, BET, CMEI. Durée : 3 jours soit 24 h Objectif : Etre capable de prendre en charge un audit de QAI et de confinement chez les particuliers et dans les ERP dans le cadre du décret n° 2012-14 du 5 janvier 2012 relatif à l'évaluation des moyens d'aération et à la mesure des polluants effectuées au titre de la surveillance de la qualité de l'air intérieur de certains établissements recevant du public.

Prochaines sessions : Pollution de l’air à l’intérieur des habitations et la santé. Le formaldéhyde est un gaz incolore et toxique présent dans l'habitat qu'il convient d'éliminer. Le Formaldéhyde est un gaz faisant partie de la famille des COV. Il est particulièrement toxique et dangereux pour notre santé. Le Formaldéhyde se trouve partout à l'intérieur de notre maison : Inhalé en trop grande quantité, il est source d'irritation des voies respiratoires et de cancers. Le Formaldéhyde est l'un des plus dangereux polluant de l'air intérieur. I. Définition Le formaldéhyde est un gaz incolore et irritant, à l'odeur âcre. Les Composés Organiques Volatiles (COV) se volatilisent sous la forme de gaz incolore à température ambiante. Dans l'habitat, le formaldéhyde est certainement le COV le plus rependu et le plus dangereux pour notre santé. Le formaldéhyde est présent dans de nombreux matériaux liés à la décoration et au mobilier comme les peintures et les papiers peints ou les colles et les vernis mais on le trouve aussi dans certains produits chimiques comme les détergents, les assouplissants, les adhésifs, les produits cosmétiques et la plupart des jouets d'enfants.

V.

CAPTEURS

Le CO2 n'est pas pertinent pour évaluer la qualité sanitaire de l'air intérieur. La seule mesure du CO2 ne peut être considérée comme un indicateur de qualité sanitaire de l'air intérieur, estime l'Anses qui ne prévoit pas de valeur guide de qualité d'air intérieur (VGAI) pour ce polluant, faute de données épidémiologiques. L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a publié le 17 juillet son avis évaluant les valeurs de concentration en dioxyde de carbone (CO2) dans l'air intérieur associées à des effets sanitaires, dans le cadre d'une mise à jour de la réglementation française en matière d'aération pour différents types de locaux : logements, hébergements collectifs (centres de vacances, structures d'accueil de personnes âgées…) et autres établissements recevant du public (ERP), notamment bureaux, crèches, écoles… Un indicateur de confinement… La concentration du CO2 dans l'air intérieur des bâtiments est "habituellement comprise entre 350 et 2.500 ppm environ.

…mais trop peu d'études sur les effets sanitaires du CO2. Le BTEX regroupe 4 composés chimiques volatils très toxiques pour la santé. Le BTEX est une abréviation qui regroupe 4 polluants de l'air intérieur très dangereux pour la santé. Le BTEX est libéré dans l'air intérieur par certains produits comme le vernis, les solvants, le plastique, le cuir, le caoutchouc, les laques... Le BTEX agit sur le cerveau et la moelle osseuse en entrainant des maux de tête, des vertiges et des tremblements. I. Définition Le BTEX est une abréviation regroupant 4 composés chimiques, volatils et toxiques : le benzène, le toluène, l'éthylbenzène et le xylène. Le benzène et le toluène sont des hydrocarbures liquides qui ont une odeur aromatique. Le benzène et l'éthylbenzène sont naturellement présents dans l'environnement. Ces composés chimiques sont toxiques et peuvent être très dangereux pour la santé de l'homme, allant jusqu'à provoquer la mort.

II. Ces 4 composés chimiques sont principalement utilisés dans l'industrie pétrochimique qui les transforme pour fabriquer d'autres composés synthétiques. III. IV. V. Les particules fines en suspension - PM 10 et PM 2,5 | Respire. Définition et principales sources des particules fines Les particules en suspension (notées « PM » en anglais pour « Particulate matter ») sont d’une manière générale les fines particules solides portées par l’eau ou solides et/ou liquides portées par l’air (Wikipédia). Pour faire simple, les particules fines, c’est de la poussière. Dans le cas de la pollution de l’air, ces poussières sont souvent issues de combustions qui ne sont pas totales. Elles génèrent ce qu’on appelle des imbrûlés. Quand on voit la fumée sortir du cheminée, d’un pot d’échappement ou quand on recrache de la fumée de cigarettes, c’est parce qu’il y a énormément de particules, de plus ou moins petites tailles.

Les particules sont d’origines anthropiques (humaines) et naturelles. Un très bon visuel fournit par Airparif, nous montre les filtres de collecte de particules PM 10 présents dans les appareils de mesure de la qualité de l’air, dans le centre de Paris. Effets sur la santé des particules fines Effets sur la santé. Point de rosée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le point de rosée ou température de rosée est la température la plus basse à laquelle une masse d'air peut être soumise, à pression et humidité données, sans qu'il se produise une formation d'eau liquide[1] par saturation.

La notion de point de rosée est une notion de base importante dans le fonctionnement des sécheurs frigorifiques d'air comprimé et de la condensation atmosphérique créant les hydrométéores. Il est une donnée déterminante dans l'isolation thermique du bâtiment qui permettra de savoir s'il y a un risque que l'humidité ambiante d'une pièce se condense en traversant les couches successives d'un mur extérieur, dans lequel chaque couche affiche un gradient de température particulier, dégressif vers l'extérieur. Le cas échéant, l'humidité qui se condense peut provoquer la détérioration de la couche dans laquelle le phénomène se produit.

Définition et Principe[modifier | modifier le code] Calcul[modifier | modifier le code] avec : DSO_ENR_OBS_Note39.pdf. Quel est le taux d'humidité idéale pour votre maison ou appartement ? - Température Idéale. Pour assurer votre confort au sein de votre appartement ou maison, il n'y a pas que la température idéale qui prévaut. L'humidité joue aussi un rôle très important : la prise en compte de celle-ci revient à mesurer l'humidité dite relative, ou "HR".

Il s'agit en pratique d'évaluer le pourcentage de vapeur d'eau contenu dans l'air, par rapport à la quantité maximum que peut contenir cet air avant de se condenser, c'est-à-dire avant de se transformer en gouttelettes d'eau. Il est en effet important de se préoccuper de l'humidité ambiante, tant elle peut conditionner des désagréments pour votre santé et votre intérieur.

Un subtil équilibre entre température et humidité Une humidité relative de 70% signifie que l'air contient 70% du maximum de vapeur d'eau qu'il peut absorber à cette température. L'humidité relative idéale recommandée D'une manière générale, une humidité relative située entre 30 et 70% recouvre toutes les fourchettes d'humidité conseillées. Particules fines. Particules fines : vraiment 42 000 morts par an en France ? Ce chiffre repris en boucle est issu d'un rapport de la Commission européenne, basé sur des statistiques de 1997.

Aujourd'hui, l'étude la plus récente parle de 2 900 décès dans 9 villes françaises polluées. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric "44 000 morts chaque année", du fait des particules fines, dont "au moins une bonne moitié" peut être imputée au diesel. C'est ce que lâchait Jean-Vincent Placé, sénateur et président du groupe Europe Ecologie-Les Verts au micro de Radio classique et Public Sénat lundi 4 mars, pour dénoncer les effets "catastrophiques" du diesel pour la santé. Un chiffre aussi évoqué par la ministre du logement Cécile Duflot tandis que la ministre de l'écologie Delphine Batho parlait pour sa part de 42 000 morts "prématurées". Alors, les particules fines font-elles vraiment plus de 40 000 morts chaque année en France, soit 8 % des décès annuels ? Les statistiques datent de 2000 Les émissions baissent, pas les concentrations. Pollution de l'air : comment se protéger des particules fines ?

Depuis quelques jours, plusieurs régions de France font face à des niveaux élevés de particules fines dans l'air. Un épisode de pollution qui a poussé l'agence Airparif a déclenché le seuil d'alerte maximum en Ile-de-France. Comment se protéger efficacement de cette pollution de l'air ? Explications. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Le beau temps est revenu sur l'Hexagone pour la plus grande joie des Français qui se sont précipités dans les espaces verts ce week-end. Les concentrations de PM10 (particule dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres) dépassaient depuis quelques jours les 50 microgrammes de particules par mètre cube d'air, qui correspond au niveau d'information. La pollution aux particules fines est fréquente en hiver, mais elle présente un risque pour la santé en particulier chez les personnes sensibles, enfant, femme enceinte, personne âgée et toute personne souffrant déjà de problèmes respiratoires tels que l'asthme.

Classement de l'air en Europe - La France en retard | Respire. Une base de données européenne publique, une méthodologie relativement simple, un magazine partenaire pour l’infographie (WE Demain) et un travail de longue haleine (merci Philippe Maison), cela vous donne le classement de la qualité de l’air des 100 plus grandes villes européennes, par Respire. Si les interprétations faciles sont à proscrire, une chose reste sûre : l’Europe n’a pas fait de la qualité de l’air et de la santé des citoyens un de ses objectifs premiers.

Espérons que Mme Royal, notre Ministre de l’environnement en fonction, poussera de la voix pour nous chanter un autre air le 12 juin prochain Cette carte est utilisable par tous. Noubliez-pas de backlinker « Respire, Association Nationale pour la Prévention et l’Amélioration de la Qualité de l’Air. Comment lire cette carte ? Mais pourquoi est-ce une ville roumaine qui est première alors que Berlin fait beaucoup plus d’effort dans la réduction de la pollution de l’air ? Pourquoi Cluj-Napoca est première ? Second enseignement. L'indice de pollution de l'air dans votre eedomus -domo-blog.fr. Aujourd’hui je vous propose un billet qui est de circonstance puisque l’indice de pollution de l’air est au plus haut en France actuellement, je me suis donc penché sur la question d’avoir la notion de cet indice dans nos systèmes domotique.

Je vais donc vous présenter ici un moyen d’avoir cet indice dans votre système afin d’être informé des pics de pollution du coté de chez vous. Après quelques recherches sur internet je suis tombé sur le site www.lcsqa.org qui recense les relevés de pollution de pas moins de 100 villes du territoire français, de quoi nous permettre d’avoir une idée de l’air que l’on respire en se basant sur une ville proche de chez soi. le site www.lcsqa.org permet de réaliser un export XML, le fichier XML n’est pas des plus simples à lire via la box du fait que tout ses noeuds se nomment pareils et que leur position est aléatoire, cependant je vous propose une technique qui va vous permettre d’importer simplement la valeur dans votre box.

Pollution. La pollution de l’air tue plus que le tabac. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart En 2012, la pollution de l'air a été responsable d'un décès sur huit au niveau mondial, soit environ 7 millions de morts – plus que le tabagisme. Alors que la France et une partie de l'Europe occidentale sortent tout juste d'un épisode de pollution atmosphérique inédit et que les alertes se succèdent en Asie, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a rendu publique, mardi 25 mars, sa nouvelle estimation de la surmortalité attribuable à la mauvaise qualité de l'air. Celle-ci, estime l'OMS dans son communiqué, « est désormais le principal risque environnemental pour la santé dans le monde ». Par rapport aux dernières estimations de l'organisation onusienne, qui remontent à la fin des années 2000, ce nouveau chiffre constitue un quasi-doublement.

En outre, les experts de l'OMS ont bénéficié de nouvelles é...