background preloader

École Maternelle

Facebook Twitter

Des Atsem pour ne pas creuser les inégalités. « Un trésor dont nous ne saurions nous passer ».

Des Atsem pour ne pas creuser les inégalités

C’est en ces termes qu’Emmanuel Macron parlait des Atsem (Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles), en ouverture des Assises de l’école maternelle, le 27 mars 2018, au Conservatoire national des arts et métiers. Des paroles qui ont éveillé chez ces professionnels l’espoir d’être enfin reconnus, statutairement et financièrement, et qui ont surpris les enseignants de maternelle. Mais beaucoup ne bénéficient pas de l’aide d’un Atsem, même à temps partiel, bien que selon le code des communes, article R. 412-127, « toute classe maternelle doit bénéficier des services d’un agent communal occupant l’emploi d’agent spécialisé des écoles maternelles et des classes enfantines ».

S’ils interviennent dans des écoles, les Atsem ne dépendent pas de l’Éducation nationale : ils sont recrutés et placés sous l’autorité de la commune. S’adapter au rythme et aux besoins de l’enfant À Asnières À Aubervilliers et Poitiers. La maternelle, nécessité démocratique. Sans aucune concertation ni aucun bilan des programmes précédents, l'école maternelle est remise en cause.

La maternelle, nécessité démocratique

La promesse démocratique de la capacité de tous à apprendre est abandonnée au profit de l'épanouissement de "l'enfant" dans une conception naturalisante du développement. Une école pour chacun et non pour tous. Or, la curiosité, l'intérêt, le goût pour les apprentissages scolaires résultent d'une construction socioculturelle. L'échec scolaire n'est pas une fatalité, à condition toutefois que tous les enfants soient dotés des outils requis pour les apprentissages culturels et non soumis à de pauvres artifices techniques et utilitaires pour réussir les évaluations de début CP; Ces prétendus "jeux" de la note ne sont que bachotage, formatage réduits à des mécanismes sans épaisseur culturelle, conçus simplement pour des contrôles.

Comment dans ces conditions développer le goût d'apprendre? Écoutez le podcast. Deux guides pour les apprentissages en maternelle. Pourquoi les enfants aiment les histoires. Hors-série (hors abonnement) - Février - mars 2021 Des Trois Petits Cochons aux aventures de T’choupi, les histoires attirent toujours autant les enfants.

Pourquoi les enfants aiment les histoires

Elles leur permettent de jouer avec leurs peurs et leurs désirs, mais aussi de verbaliser et d’élargir leur expérience du monde. « Maîtresse, j’aimerais bien habiter dans le livre de T’choupi ! » Voilà la belle déclaration que Loni, 3 ans, a adressée récemment à sa maîtresse de maternelle. T’choupi est un petit personnage, mi-humain mi-animal, qui a un succès fou chez les petits. La passation de consigne en maternelle – Maternailes. Accéder à la consigne en collectif ?

La passation de consigne en maternelle – Maternailes

Une alternative : l’ouverture progressive des ateliersÉvolution sur le cycle 1Comprendre le langage scolaire L’accueil se termine dans ma classe. Des enfants construisent des mondes aux coins jeux, d’autres assis pouce en bouche, finissent leur nuit. Une petite fille déploie des trésors graphiques sur une table.C’est le moment ou traditionnellement je frappe dans mes mains : « On range. »Certains tentent de gagner un peu de temps. « Mais c’est l’heure des ateliers !

Parce que de drôles de mots viennent de la-bas au loin, quand ici une tache de rousseur a atterri sur l’épaule du voisin, parce que la bosse sous le tapis se voit un peu trop, parce que chacun a dépensé tellement d’énergie à abandonner son projet, à ranger, se ranger, chut, attendre, regarder, tandis que le dessin inachevé laisse une aigreur au cœur, un mauvais goût d’école. 1. Pour accéder à la consigne transmise au sein d’un regroupement collectif, l’enfant doit être capable de : 2. 3. 4. Ghislain Leroy : L'école maternelle, une école de la performance ? "L'école maternelle est aujourd'hui à l'image de la société contemporaine : en quête de performance et d'optimisation du temps, hautement concurrentielle et âpre pour les laissés-pour-compte".

Ghislain Leroy : L'école maternelle, une école de la performance ?

"L'école maternelle de la performance enfantine" (Edition Peter Lang), l'ouvrage de Ghislain Leroy (université de Rennes 2), est une charge et va faire grincer des dents. Basé sur l'observation croisée des rapports d'inspection et des pratiques de classe, il montre comment l'école maternelle est passée de l'Education nouvelle au mythe de la performance, rhabillé Montessori ou pas. Une évolution inexorable, vécue par les professeurs des écoles et non voulue par eux, qui laisse de coté ceux qui n'arrivent pas à suivre le rythme, les plus faibles, les plus pauvres. Si ce livre réquisitoire peut parfois paraitre excessif, il interroge fortement une évolution qui semble inexorable tant elle est dans l'air du temps.

Vous voyez un tournant vers 1986 ou 1995... Il reste des choses. Sommaire.

Albums

Activités artistiques. Langage. Motricité. Numération. Les émotions.