background preloader

Valentinvillain

Facebook Twitter

Stage BTS CG

P7 - Fiabilisation de l'info et du système d'info comptable(SIC) P6 - Analyse de la situation financière. P5 - Analyse et prévision de l'activité. P4 - Gestion des relations sociales. P3 - Gestion des obligations fiscales. P2 - Contrôle et production de l'information financière. P1 -Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales. Déclarations sociales. Quels documents garder? Et combien de temps? La loi oblige les entreprises à conserver un grand nombre de documents liés à leur activité.

Quels documents garder? Et combien de temps?

La durée minimum de conservation de ces documents à archiver varie en fonction de la nécessité de produire des pièces justificatives en cas de contrôles, ou de vérifications à postériori de ces documents (par l'administration, les clients, d'anciens salariés....). L'entreprise doit être en mesure de les produire à titre de preuves. Pendant combien de temps les archives ? Les délais varient en fonction de la nature de ces documents. 1. Les statuts et actes de la société : procès-verbaux d'assemblées générales ( AG), réunions du conseil d'administration, rapport du gérants et du commisssaire aux comptes, registres et feuilles de présence... 2.

Livres de comptes, factures et bons de commande, impôts... 3. Contrats, relevés de banque, correspondances commerciales, documents de douane... 4. Bulletins de salaires, contrats de travail, feuilles d'heures, registre du personnel... Source : service-public.fr. Quels sont les délais de conservation des documents pour les entreprises ? - professionnels. Comptabilisation et amortissement des logiciels acquis ou créés.

Toutes les entreprises sont amenées à utiliser des logiciels.

Comptabilisation et amortissement des logiciels acquis ou créés

Cependant, peu d’entre elles pratiquent le traitement comptable approprié. C’est pourquoi Compta-Facile aborde la comptabilisation de l’acquisition ou de la création de logiciels ainsi que leur amortissement. L’affectation comptable d’un logiciel dépend de sa nature. On distingue généralement trois types de logiciels : les logiciels autonomes,les logiciels faisant partie d’un projet de développement plus global,et les logiciels indissociables du matériel. Comptabilisation des logiciels autonomes Ce sont des logiciels acquis ou créés individuellement et ayant leur propre durée de vie. A. Ceux sont tous les logiciels destinés à être vendus, loués ou commercialisés sous d’autres formes. Les logiciels utilisés comme un moyen d’exploitation doivent être immobilisés car ils sont destinés à être conservés durablement par l’entreprise. Un logiciel acquis ou créé pour être vendu doit figurer en stocks à la clôture de l’exercice. AGESSA - Les cotisations d’assurances sociales, la CSG, la CRDS et la contribution formation professionnelle.

(1) 1,10 % à compter du 1er janvier 2016 (2) Depuis le 1er janvier 2011, lorsque la rémunération d'un auteur est supérieure à 4 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (soit 152 160 € en 2015), la CSG et la CRDS doivent être calculées sur 100% du revenu pour la part excédant ce plafond.

AGESSA - Les cotisations d’assurances sociales, la CSG, la CRDS et la contribution formation professionnelle

Les "auteurs" ne doivent régler eux-mêmes ces cotisations et contributions à l’AGESSA que lorsque le "diffuseur" ne les a pas prélevées sur les revenus qu’il a versés à l’auteur. C’est également le cas des auteurs qui déclarent fiscalement leurs revenus comme "Bénéfices Non Commerciaux" et optent pour la dispense de précompte. Arrêt maladie : indemnités journalières versées par la sécurité sociale.

Taux de TVA pour la vente de fleur. Fiscal TPE.

Taux de TVA pour la vente de fleur

Calendrier. Taxe foncière - bâti. Quels sont les délais de conservation des documents pour les entreprises ? - professionnels. Calcul de la TVA en boulangerie. Depuis le 1er janvier 2012, les règles de calcul de la TVA dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie ont été changées.

Calcul de la TVA en boulangerie

Le boulanger ou pâtissier doit appliquer des taux de TVA différents selon la nature des produits vendus et du lieu de consommation. TVA sur le pain 5.5% ou 10% Le taux de TVA à appliquer sur les produits de planification : baguette, pains spéciaux, pain de tradition, pain de mie est de 5.5%. Si le pain est consommé sur place dans un espace dédié le taux de TVA à facturer est de 10%. TVA sur les viennoiseries 5.5% ou 10% Le taux de TVA à appliquer sur les croissants, pain au chocolat, pain aux raisins, chausson aux pommes est de 5.5%.