background preloader

Education Nationale

Facebook Twitter

Projets de programmes pour l'école élémentaire et le collège. Les projets de programmes pour les cycles 2,3 et 4 remis par les trois groupes constitués par le Conseil supérieur des programmes ont été adoptés lors de la séance du 9 avril 2015.

Projets de programmes pour l'école élémentaire et le collège

Ces projets de programmes sont soumis à consultation du 11 mai au 12 juin 2015. Ils constituent une première proposition, une préfiguration qui nécessite encore d’être travaillée. Ils seront réexaminés et amendés suite aux avis et propositions recueillis durant la phase de consultation. Celle-ci constitue en effet une étape à part entière dans le processus d’élaboration des programmes. Le conseil supérieur des programmes (CSP) L'actu du CSPUne instance force de propositionsLe calendrier de travail du CSPLa fabrication des programmes en un coup d'œilLes publicationsLes groupes chargés de l'élaboration des projets de programmesetc. Le conseil supérieur des programmes (CSP) L'enseignement moral et civique au BO spécial du 25 juin 2015.

L’enseignement moral et civique (EMC) a été créé par la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République.

L'enseignement moral et civique au BO spécial du 25 juin 2015

Ce nouvel enseignement est mis en œuvre de l’école au lycée à partir de la rentrée 2015. Il se substitue aux programmes d’éducation civique existants à chacun des niveaux de l’école élémentaire, du collège et du lycée : instruction civique et morale à l’école élémentaire,éducation civique au collège,enseignement civique, juridique et social (ECJS) dans les classes de seconde générale et technologique et les classes du cycle terminal des séries générales,éducation civique, au sein du programme d’histoire-géographie-éducation civique dans le cycle terminal des séries technologiques,éducation civique au lycée professionnel et dans les classes préparatoires au certificat d’aptitude professionnelle (CAP).

Il est mis en place dans les classes terminales des séries technologiques STI2D, STL et STD2A. Donner à l'école les moyens de faire réussir tous les élèves. Notre pays ne donne pas les mêmes chances de réussite à tous ses élèves.

Donner à l'école les moyens de faire réussir tous les élèves

Les inégalités sociales se transforment et s’aggravent en inégalités scolaires : depuis 2002, le poids de l’origine sociale sur les performances des élèves de 15 ans a augmenté de 33 %. La France est le pays européen le plus affecté par le déterminisme social,qui ne se traduit pas seulement par une perte de chance pour certains élèves mais par une dégradation du niveau de tous les élèves, y compris les meilleurs. Ce constat, aujourd’hui tristement consensuel, met en cause la place et le rôle de l’école publique, qui porte la promesse républicaine d’égalité.

Depuis mai 2012, la priorité à l’éducation du Gouvernement restitue à l’école ses moyens et ses valeurs méritocratiques, pour que cesse cette injustice qui entraîne notre société toute entière dans la défiance. Rien n’est plus précieux que l’avenir de nos enfants. Mais cette semaine marque une étape déterminante. Onze mesures pour une grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République. Après les attentats qui ont visé le cœur des valeurs républicaines, Najat Vallaud-Belkacem a présenté onze mesures issues de la grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République, jeudi 22 janvier 2015.

Onze mesures pour une grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République

Transmission des valeurs républicaines, laïcité, citoyenneté et culture de l'engagement, lutte contre les inégalités et mixité sociale, mobilisation de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sont au centre de ces mesures. La grande mobilisation pour les valeurs de la République est celle de toute l'École, y compris l'enseignement agricole et l'enseignement privé sous contrat. [En vidéo : le discours de Najat Vallaud-Belkacem] Agir contre le harcèlement à l'École. La lutte contre le harcèlement est une priorité du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Agir contre le harcèlement à l'École

Priorité car le harcèlement va à l’encontre des valeurs défendues par l’école : le respect de chacun, l’acceptation des différences, l’apprentissage de la citoyenneté. La loi du plus fort ne peut pas régir les rapports entre élèves. Pendant longtemps, et parfois encore aujourd’hui, le harcèlement entre élèves a été considéré comme anodin, voire constitutif de la construction de nos enfants et de nos jeunes, laissant souvent entendre que ces violences "forgeaient le caractère". Mesures sur l'éducation à l'environnement et au développement durable annoncées par Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem. L’éducation à l’environnement et au développement durable, une manière concrète de vivre les valeurs de la République Solidarité, responsabilité, engagement, respect : le développement durable mobilise des valeurs similaires à celles de la République.

Mesures sur l'éducation à l'environnement et au développement durable annoncées par Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem

Donner les moyens aux enfants et aux adultes autour d’eux d’apprendre à respecter l’environnement, c’est leur apprendre à se respecter eux-mêmes et à respecter les autres. Bâtir des projets communs autour de l’environnement, notamment à l’école, en collège ou au lycée, c’est faire vivre de manière concrète la notion de fraternité et montrer aux jeunes qu’ils sont capables de s’engager ensemble dans un projet, au-delà de leurs différences. La réforme des rythmes à l'école primaire. Présentation du plan gouvernemental de lutte contre le racisme et l'antisémitisme.