background preloader

La cour de récréation à l’épreuve du genre au collège

La cour de récréation à l’épreuve du genre au collège
Bibliographie | glossaire | citer cet article Le collège est l’espace majeur de la socialisation adolescente où les élèves se côtoient dans des lieux (salles de classe, espaces de détente, espaces à proximité du collège) aux temporalités emboîtées (heures de cours, temps de récréation, pause méridienne, journée, année scolaire, scolarité de la sixième à la troisième). Le collège est également un espace social où chaque sexe se donne à voir (Goffman, 2002), reproduisant et intériorisant leur rôle sexué respectif conforme à l’asymétrie sexuée (Ayral, 2011) du monde social, ce que Duru-Bellat nomme « la facette implicite du métier d’élève ». Cette expérimentation de soi et d’autrui à l’école se lit, pour un géographe, par les actes spatiaux des garçons et des filles, c’est-à-dire par des pratiques quotidiennes et routinières de maîtrise des lieux, ce qui renvoie à des registres bien identifiables de la spatialité des rapports sociaux de sexe. 1. 2. 3. 4. Bibliographie Glossaire

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-thematiques/geographie-espaces-scolaires/geographie-de-l-ecole/cour-recreation-genre

Related:  Chapitre n°5 - Comment la socialisation explique-t-elle les différences de comportement des individus ?Egalité H Fressources à trierLa cour de récréationcartographie

La Construction sociale du corps de Christine Détrez La construction sociale du corps Tantôt perçu comme le siège de l’identité, où s’incarnerait le portrait moral et social de l’individu, tantôt comme une enveloppe emprisonnant l’âme ou l’esprit, le corps est la charnière de deux concepts clés de la pensée occidentale, la nature et la culture. Support obligé de toutes les activités de l’individu, le corps est mis en jeu dans les interactions avec autrui, le travail, le sport, la santé, mais aussi dans les pratiques les plus intimes, l’hygiène, l’alimentation ou la sexualité. Ce livre tente d’articuler et de problématiser les réflexions que le corps a suscitées pour faire émerger une approche sociologique de cet objet paradoxal. Il interroge les représentations et les valeurs que le corps véhicule, les expressions du langage et les savoirs qui le façonnent, en particulier ses aspects les plus « naturels » et les plus personnels, de la façon de marcher à la manière de se moucher, de celle de se tenir à celle de se vêtir. Christine Détrez

La femme préhistorique était-elle vraiment celle qu'on croit ? Télérama et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu. Pour plus d’information, consulter notre politique de confidentialité.

Neurosciences : les six principes de l'acquisition des connaissances - Apprendre, réviser, mémoriser Dans leur livre L’apprentissage visible : ce que la science sait sur l’apprentissage, John Hattie et Gregory Yates formulent six principes pour expliquer comment s’acquièrent les connaissances selon les neurosciences. 1.Apprendre exige du temps, des efforts et de la motivation Hattie et Yates listent les ingrédients nécessaires au long processus que représente l’apprentissage : le tempsla centration sur les objectifsun feedback positif et encourageantune pratique intentionnelle répétée aboutissant à la réussitedes révisions fréquentes Acquérir des compétences dans un nouveau domaine nécessite entre cinquante et cent heures de pratique. 2.Le temps de concentration est bref

Les tribus des récrés Jeux de ballons ou de billes, échange de cartes, saut à l’élastique, cris joyeux ou petites bagarres… La cour de récréation est une microsociété qui a ses codes où l’enfant apprend (parfois durement) la vie en société. De six à 15 ans, des élèves racontent cette école de la vie. En fonction des âges, de la maternelle au lycée des leaders se dégagent. Sortant du cocon familial, les enfants expérimentent les relations de dominant ou de dominé. Le groupe social a ses codes, ses normes, son vocabulaire, ses références (mangas, dessins animés…), son bouc-émissaire... Le mimétisme semble être l’une des clés du rapprochement. Populations légales, mineurs, surmortalité, espérance de vie des ruraux : des nouvelles de la démographie française Populations légales 2018 Comme chaque année en janvier depuis 2002, l’Insee vient de publier les populations légales. Au 1er janvier 2021, la population française de 2018 est stabilisée à 66 732 538 habitants. Ce résultat nécessite un long traitement statistique des données issues du recensement. En 2021, les données démographiques de 2019 et 2020 ne sauront être que des estimations, certes souvent fiables.

Les socialisations Notre rapport aux autres, dont découlent nos interactions sociales, est au cœur de notre vie en société. Cet environnement social façonne la personnalité de chaque individu, influence ses comportements et représentations du monde, et contribue à lui donner une place dans la société, sans jamais être parfaitement déterminant. Pour comprendre le lien qui relie l'individu à la société, les sociologues ont introduit le concept de socialisation, qui désigne l'ensemble des processus par lesquels les individus font l'apprentissage des normes, valeurs, rôles sociaux, et plus largement de traits culturels qui organisent la vie sociale. Ils ont cherché à analyser son rôle et ses mécanismes à travers différentes approches théoriques. Comment les différentes instances de socialisation primaire s'articulent-elles dans le processus de formation de l'identité sociale ? La socialisation professionnelle : de l'orientation dans un métier aux possibles bifurcations professionnelles

L’égalité dans la cour de récré ? Résumé Conférence d’Edith Maruéjouls, docteure en géographie et géographe du genre. Elle a créé le bureau d’études L’ARObE (Atelier recherche observatoire égalité) et ses travaux portent sur l’égalité réelle et opérationnelle dans la cour d’école, les loisirs des jeunes et l’espace public. MigrExploreR pour géo-visualiser des migrations internationales « Et puis je suis parti. Sans guide, sans boussole.Et les cris de ma mère. Par-dessus mon épaule. J’ai pris mon élanUne fois et dix fois. Sauté par-dessus les grilles comme papa.Où aller où ? Où aller ?

Adieu bitume, vive les cours d’école végétalisées Rennes (Ille-et-Vilaine), correspondance « L’année dernière, en fin d’année scolaire, on a eu des périodes de canicule assez compliquées à gérer. On a été obligé de rassembler tous les enfants dans le petit jardin. À cause de la chaleur, c’était impossible de rester dans la cour de récréation qui était bitumée en noir », raconte Florent Bourcier, responsable éducation loisirs à l’école de l’Ille, à Rennes (Ille-et-Vilaine). Inscription au programme de donation Esri France met gratuitement à disposition de toutes les écoles de France un Pack ArcGIS jusqu'en 2025 reconductible. Etablissements concernés : Etablissements d’enseignement primaires et secondaires Le Pack ArcGIS pour écoles comprend : Applications terrain pour smartphone et tablettes (Collector for ArcGIS, Survey123 for ArcGIS, ArcGIS QuickCapture)Données statistiques Cartes locales et mondiales en 2D et 3DOutils d’analyse de données et outils de présentation incluant les Story Map et ArcGIS DashboardsApplications bureautiques et drones en optionAtlas mondial dynamique Ressources de formation en ligneTutoriels et WebinairesProgramme GeoMentor – support des professionnels du SIG 2000 utilisateurs par défaut (pour plus d'utilisateurs nous contacter).

Enfance et société - Les enfants à l’épreuve de la rupture de la famille - Presses Sorbonne Nouvelle 1L’impact psychologique de la monoparentalité sur les enfants est plus que jamais aujourd’hui une question fondamentale. Comment les enfants vivent-ils la rupture de leurs parents ? Peut-on dire que la monoparentalité induit des comportements spécifiques chez les enfants qui sont concernés par elle ? 2Par « famille monoparentale » on entend une famille constituée d’un parent (dit “parent isolé”), qui vit seul avec son (ou ses) enfant(s) toujours à charge. Cette définition exclut donc à la fois les couples mariés et les couples vivant en union libre.

Maryam Mirzakhani, première lauréate de la médaille Fields Mathématicienne iranienne brillante, Maryam Mirzakhani (1977 – 2017), est la première – et à ce jour la seule – femme à avoir reçu la prestigieuse médaille Fields récompensant des travaux en mathématiques. Une enfant surdouée Maryam Mirzakhani nait le 12 mai 1977 à Téhéran en Iran. Enfant intelligente, élève brillante, elle est admise au lycée Farzanegan de Téhéran, une école pour fille ; l’établissement dépend de l’Organisation nationale pour le développement des talents exceptionnels (ONDTE ou SAMPAD), dédiée à l’éducation des élèves surdoués. Comment utiliser des œuvres dans un cadre pédagogique ? La notion d'exception pédagogique correspond essentiellement à des accords sectoriels négociés contre une rémunération forfaitaire. Ces accords permettent d'utiliser des œuvres dans un cadre pédagogique, c'est-à-dire à des fins exclusives d'illustration dans le cadre de l'enseignement et de la recherche, à destination d'un public majoritairement composé d'élèves, d'étudiants, d'enseignants ou de chercheurs directement concernés. Le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et la conférence des présidents d'université (CPU) ont ainsi conclu des accords

L'école du dehors Tous ces lieux permettent à 5 classes (sur 10) de sortir simultanément pour pratiquer cette « école du dehors ». Chaque enfant, à sa façon et à son rythme, se construit en s’enrichissant des expériences qu’il mène, des sensations qu’il ressent et des mots qui en découlent. Il est maître des actions qu’il choisit.

Related: