background preloader

Non, vous n’êtes pas visuel ou auditif… Pour en finir avec les neuromythes !

Non, vous n’êtes pas visuel ou auditif… Pour en finir avec les neuromythes !
Qui n’a pas déjà entendu l’affirmation voulant qu’on utilise seulement 10 % de notre cerveau ? Qu’écouter la musique de Mozart rend plus intelligent ou que tout se joue avant l’âge de 3 ans ? Que les personnes « cerveau droit » sont plus créatives ? Une autre idée très répandue prétend que l’on est soit visuel, auditif ou kinesthésique (plus sensible au toucher) et que nous apprenions mieux selon ces « styles »… Toutes ces affirmations sont en fait des neuromythes : des fausses croyances sur le cerveau et l’apprentissage, dont aucune n’est scientifiquement fondée. Bref, vous avez autant de chances de recevoir la visite de la Fée des dents que d’apprendre plus vite à peindre un coucher de soleil soi-disant parce que vous êtes une personne « visuelle » ! Au Laboratoire de recherche en santé cognitive de l’Université Laurentienne, notre équipe de recherche s’intéresse tout particulièrement au neuromythe des « styles d’apprentissage » appelés VAK pour Visuel, Auditif, Kinesthésique.

https://theconversation.com/non-vous-netes-pas-visuel-ou-auditif-pour-en-finir-avec-les-neuromythes-138889

Related:  memoireCerveau et apprentissagesNeurosciencesesprit critiqueRecherches

Utiliser les sciences cognitives pendant le confinement par contact sur Genially Comment favoriser les apprentissages à la maison suite à la fermeture des établissements scolaires ? Éléments apportés par le groupe Education et Sciences cognitives - Académie de Versailles Présentation du contexte et du projet Face à la situation inédite que nous vivons, nous avons à cœur de remplir au mieux nos missions, et d’organiser et d’accompagner les apprentissages de tous les élèves. Nous devons accepter qu’il ne s’agît pas de reproduire à la maison la même chose qu’en classe et que nous sommes dans l’incapacité de faire tout ce que nous aimerions faire. Face à la situation inédite que nous vivons, les connaissances sur le fonctionnement du cerveau et les apprentissages nous aident à choisir des stratégies pédagogiques efficaces avec les contraintes actuelles.

Cerveau, mode d'emploi par jerome.hubert123 sur Genially Des vidéos pour expliquer le fonctionnement du cerveaulorsqu’il apprend. Thèmes Liste Dangereuse, efficace, sans effet ? L'ostéopathie sur les nourrissons, une pratique qui divise "Les images de ce nourrisson dont on tire le crâne m'ont fait frémir." Le chirurgien Laurent Lantieri se dit "sidéré" après la diffusion, en février, sur France 5, d'un reportage montrant l'intervention d'ostéopathes à la maternité du centre hospitalier de Grasse (Alpes-Maritimes). Sur certaines de ces images de l'émission "La Maison des maternelles", un ostéopathe manipule la base du crâne d'un prématuré, tout en lui introduisant un doigt nu dans la bouche. Pour Laurent Lantieri, auteur de la première greffe totale du visage en 2010, de tels gestes sont "dangereux", "n'ont aucun effet prouvé" et n'ont "pas leur place dans un hôpital public". Vous me savez très hostile à l'ostéopathie crânienne chez les BB.

Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées Un contexte idéologique et politique pressant 1Partout en Europe et en Amérique, la question de l’école et de la formation des maîtres devient une question politique et idéologique de premier plan. Les cursus de formation sont rallongés ici, raccourcis, là. Les institutions de formation sont prises dans la tourmente permanente de remises en cause, de campagnes médiatiques, de prescriptions institutionnelles, elles-mêmes soumises au maelström d’une pensée politique qui puise plus ses arguments dans des logiques économiques, technocratiques, supranationales que dans la culture accumulée par les enseignants, par les formateurs et les travaux de recherche. En même temps, l’évolution sans précédent des savoirs et des moyens de leur diffusion, la transformation dans nos pays développés des modes de vie (travail, loisirs, mentalités) questionnent en profondeur la place de l’école, ses visées et ses modes d’enseigner. La transposition nécessaire d’un ensemble très riche de travaux théoriques

La plus-value des éloges significatifs aux élèves - RIRE — RIRE Pourquoi faire des compliments aux élèves? Parce que plusieurs recherches en ont démontré la valeur ajoutée pour inspirer et renforcer leurs comportements positifs et, par conséquent, la persévérance et la réussite scolaires. Shutterstock/FreeBirdPhotos par France Dumais En s’appuyant sur des recherches menées au cours des trois dernières décennies, Todd Finley, de l’Université East Carolina, définit les principes généraux d’un compliment qui vise la persévérance et la réussite des élèves. Il décrit des compliments qui ont été éprouvés et prodigue des conseils pour devenir un « pro » de l’éloge significatif.

Ecoles du Bonheur - Laboratoire BONHEURS - EA 7517 Le label « école du bonheur » est attribué par le laboratoire BONHEURS de l’université de Cergy-Pontoise. Il distingue les établissements qui mettent en place des dispositifs relevant du bien-être et de la qualité de vie des élèves et des enseignants. Les dispositifs La démarche n’impose aucun dispositif venu d’en haut. Elle privilégie la confiance faite au terrain. On peut penser au journal de gratitude, dans lequel l’élève est conduit à écrire ce qu’il apprend des autres ou aux démarches d’amélioration du climat scolaire et de la qualité de vie : aide à l’orientation, à la confiance en soi, à la gestion des émotions, mentorat, activités théâtrales, éducation à l’empathie, pratique du yoga adaptée aux plus jeunes...

Le Déficit d'Attention des élèves : comment agir ? Présentation du séminaire L’attention est une fonction cognitive complexe qui est déterminante dans l’apprentissage. Elle est impliquée dans tous nos actes intellectuels et requise dans la plupart des activités scolaires, aussi bien pour la mémorisation d’une information, la compréhension d’un texte, la résolution d’un problème, l’engagement dans une activité. La question de l’attention des élèves, dans ses dimensions qualitatives et quantitatives, se pose de plus en plus chez les enseignants.

Parents, attention aux discours pseudo-scientifiques concernant la santé de vos enfants – Ordre des masseurs-kinésithérapeutes De manière régulière, les parents sont exposés à des discours les enjoignant à amener leur enfant, parfois nouveau-né, chez tel ou tel “praticien” n’ayant pas le statut de professionnel de santé. Et, les médias se font constamment l’écho de troubles supposés n’ayant pourtant aucun fondement physiologique ou anatomique tel que le syndrome de “KISS”. S’il est tout à fait légitime de la part des parents d’être inquiets pour la santé de leur enfant et de faire montre d’une vigilance accrue au moindre signe leur semblant anormal, il est important de les mettre en garde contre des pratiques inutiles, induisant une surmédicalisation délétère et pouvant également occasionner des retards de prise en charge ou des effets secondaires.

Le master « Coopération internationale en éducation et formation » de l’Université de Paris fête ses 20 ans En 1999, le master « Coopération internationale en éducation et formation » de la Faculté des sciences humaines et sociales de l’Université Paris-Descartes voyait le jour, fruit d’une initiative conjointe du CIEP (nouvellement France Éducation international) et de l’Université Paris-Descartes. 20 ans plus tard, le succès de cette formation, aujourd’hui dirigé par Marie Salaün, témoigne de la réussite du partenariat entre les deux institutions. À l’origine du diplôme d’enseignement supérieur spécialisé (DESS) « Expertise et coopération en éducation et formation », dirigé par Catherine Agulhon, figurait un objectif fort : développer une expertise internationale de coopération éducative en lien avec la recherche française sur l’éducation dans les pays en développement. Environ 50 % des anciens étudiants sont aujourd’hui des professionnels de la coopération éducative, soit environ 300 personnes. Une vingtaine d’entre eux ont rejoint France Éducation international.

Related: