background preloader

La crise des missiles de Cuba - 1962

La crise des missiles de Cuba - 1962
Le 15 octobre 1962, le gouvernement américain découvre, stupéfait, des clichés de plusieurs rampes de missiles nucléaires soviétiques sur l’île de Cuba. A moins de 200 km des côtes américaines, un tel arsenal représente une menace considérable pour les Etats-Unis. Le président Kennedy ordonne alors le blocus maritime de l’île : 183 vaisseaux de guerre américains, dont huit porte-avions, empêchent les cargos soviétiques chargés de missiles de s’approcher de Cuba. Le monde tremble dans la crainte d’une guerre nucléaire… Dans quel contexte survient la crise des missiles de Cuba ? Après quatre siècles de colonisation espagnole, Cuba obtient son indépendance en 1898. La petite île des Caraïbes devient la hantise des Etats-Unis qui n’ont désormais qu’un objectif : renverser Castro. Pourquoi des missiles soviétiques sont-ils installés à Cuba ? Après l’embargo américain et le débarquement de la baie des Cochons, Fidel Castro se rapproche de l’URSS et Cuba bascule dans le camp soviétique.

https://www.lumni.fr/video/la-crise-des-missiles-de-cuba

Related:  Ch 2 - Bipolarisation et émergence du Tiers-mondeUn monde bipolaire au temps de la Guerre froideGUERRE FROIDEThème 2Aller plus loin

1963, Kennedy à Berlin : « Ich bin ein Berliner » Après la scission de Berlin par le mur, la venue de Kennedy est la preuve, aux yeux des Allemands, de son soutien de l’Occident. Berlin, point sensible de la confrontation Est-Ouest Depuis 1961, la ville allemande est coupée en deux par le mur de la honte. Des familles entières sont séparées. Qu'est-ce que la guerre froide ? - Vidéo Histoire À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les deux grands vainqueurs veulent dominer le monde : d'un côté, les États-Unis ; de l'autre, la Russie, appelée l'Union soviétique, à l'époque. Les deux camps veulent que leurs idées s'imposent partout. Pendant un peu plus de 50 ans, ils coupent le monde en deux « blocs ». Les Américains aident les pays qui combattent les Soviétiques, et l’Union soviétique soutient ceux qui luttent contre les États-Unis. On parle de « guerre froide » parce que les tensions entre les deux ennemis sont énormes, mais ils ne se combattent jamais directement. En revanche, la menace est permanente : chaque camp possède des bombes nucléaires, des armes très puissantes.

La chute du mur de Berlin - Vidéo Histoire Dans la nuit du 9 novembre 1989, des dizaines de milliers d’Allemands se massent le long du mur de Berlin qui divise la ville depuis 28 ans. A l’est, les postes de contrôle sont pris d’assaut par la foule qui exige de passer, sous les yeux ahuris des gardes-frontières. Vers 23 heures, l’affluence est telle qu’un premier point de passage est ouvert, devant les caméras de télévision du monde entier. Pendant toute la nuit et dans les jours qui suivent, à coups de pioches et de marteaux, dans l’euphorie générale, Berlinois de l’Est et de l’Ouest entament alors la démolition de ce mur de la honte. "Ils nous ont parqués au Vélodrome " Après une guerre-éclair, l'armée française s'effondre en quelques semaines. La convention d'armistice est signée entre la France et l'Allemagne. Pays vaincu, la France n'est pourtant pas totalement occupée. Une ligne de démarcation la coupe en deux.

1963-1975 - La guerre du Vietnam En bordure de la mer de Chine, le Vietnam est une nation de deux mille ans d'âge, colonisée par la France à la fin du XIXe siècle et revenue à l'indépendance en 1954 au terme de la guerre d'Indochine. Mais le pays est alors divisé en deux États rivaux, le Nord-Vietnam pro-soviétique et le Sud-Vietnam pro-occidental. Au Sud-Vietnam éclate une rébellion communiste activement soutenue par le Nord-Vietnam. 1968 dans le monde - Une année brûlante L'année 1968 s'est traduite par une inflexion majeure dans l'hémisphère occidental comme dans l'hémisphère communiste. Gardons-nous de la réduire aux revendications sociétales des étudiants parisiens. À San Francisco, Berlin, Rome, Bruxelles, Pékin... comme à Paris, il y eut l'avant et l'après-68. En Europe comme en Amérique, l'opposition massive à la guerre du Vietnam domine la vie sociale et politique. Les États-Unis connaissent aussi, un siècle après l'abolition de l’esclavage, une soudaine exacerbation des tensions raciales. À l’Est, la contestation du communisme soviétique et la faillite du maoïsme ébranlent les régimes en place (note).

1989-2019 : les 30 ans de la chute du mur de Berlin Erigé en août 1961, le mur de Berlin a séparé physiquement la ville en Berlin-Est et Berlin-Ouest pendant plus de vingt-huit ans. Il constitue le symbole le plus marquant d'une Europe divisée par le rideau de fer. L'affaiblissement de l'Union soviétique, la perestroïka conduite par Mikhaïl Gorbatchev et la détermination des Allemands de l'Est qui ont organisé de grandes manifestations, ont provoqué le 9 novembre 1989 la chute du mur de Berlin, suscitant l'admiration incrédule du « Monde libre » et ouvrant la voie à la réunification allemande (voir article sur Wikipedia). Aujourd'hui, il reste peu de traces de cette construction, symbole de la Guerre froide. Mais les cartes ainsi que certains indices visibles dans le paysage permettent encore de retrouver des traces du fameux "mur de la honte".

Episode 14 : Le télégramme Kennan En février 1946, Georges F. Kennan diplomate américain en poste à Moscou envoie un long télégramme à sa hiérarchie. La longueur de ce message dans un échange de routine s'explique par son désir de pointer l'incompréhension de l'administration américaine toujours indécise face à l'URSS. En février 1946, Georges F. Kennan diplomate américain en poste à Moscou envoie un long télégramme à sa hiérarchie. La longueur de ce message dans un échange de routine s'explique par son désir de pointer l'incompréhension de l'administration américaine toujours indécise face à l'URSS Sage comme une image « Images de la guerre froide » "Sage comme une image", nos élèves connaissent bien l’expression, elle les a même fait sourire quand nous l’avons utilisée avec eux en accroche de la séquence proposée ici. Cette expression renvoie à l’univers de l’enfance, un univers dans lequel les images sont "sages", un univers dans lequel images et mots se complètent. Mais est-ce toujours le cas ? Les images sont-elles toujours "sages" ? Les images ont une histoire, une fonction, elles ont un pouvoir sur nous tous, sur nos élèves aussi.

3e Guerre Froide by jeremyberghe on Genial.ly La construction du mur de Berlin,Bravo, tu as terminé les activités !,Rédigez un paragraphe dans lequel vous expliquerez d’abord l’histoire du Mur de Berlin (date de sa construction, par qui, pour quoi, …), ensuite que ce mur devient le symbole de la Guerre Froide et enfin que la chute de ce Mur annonce la fin de la Guerre Froide et l’arrivée d’un monde nouveau.,Clique sur l'image pour lancer la vidéo et répond aux questions,Video,Travail d'écriture,Accès aux questions après avoir regardé la vidéo,Bravo pour le travail !

21 août 1968 - Invasion de la Tchécoslovaquie Au matin du 21 août 1968, les Européens se réveillent en état de choc. Des troupes blindées d'un total de 300.000 hommes ont envahi dans la nuit la Tchécoslovaquie sur décision de l'autocrate soviétique Leonid Brejnev. Des dizaines de milliers de parachutistes ont aussi atterri sur l'aéroport de Prague. Les agresseurs appartiennent à cinq pays du pacte de Varsovie, dont fait partie la Tchécoslovaquie elle-même (URSS, Pologne, Bulgarie, Allemagne de l'Est, Hongrie).

1961 : l’édification du « mur de la honte » Alors que la ville de Berlin est divisée en deux, les habitants est-allemands fuient en masse vers l'Ouest. Pour contrer cet exode vers Berlin-Ouest, les autorités soviétiques durcissent les moyens : les éléments d’un mur commencent très vite à être érigés et tous les points de passage sont condamnés... Comment s'est construit le mur de Berlin ? Au mois d'août, la crise de Berlin trouve un tragique épilogue. Pour stopper l'hémorragie de 53 000 personnes par mois qui passent à l'Ouest, les autorités est-allemandes décident d'employer les grands moyens.

C'est quoi la guerre froide ? - 1 jour, 1 question Quand plusieurs pays se disputent, ça se termine souvent par une guerre. C’est-à-dire des invasions, des batailles sur terre, sur la mer et dans les airs ou encore des tirs de missiles. Quand il y a la guerre, on peut dire familièrement que “ça chauffe”.

Related: