background preloader

Hellink - Le jeu indépendant sur les fake news et l'esprit critique !

http://hellink.fr/

Related:  Fake, rumeur, complot et vérification de l'info, propagandeÉvaluer l'infoProfesseur-documentaliste et continuité pédagogiqueInformation-désinformationEMI (éducation médias information)

20 Photos Fake de personnes devenues virales que l'on croyait réelles - Aimer Tant Que Possible Récemment, le terme ‘fake news’ est devenu très populaire, mais avec les capacités actuelles du photoshop, même ceux d’entre nous qui ont les yeux les plus observateurs peuvent facilement se faire avoir. De la vague de riz viral à la photo de la première touche de l’histoire, combien de ces photos croyez-vous être 100% réelles ? Cette liste compilée par Bored Panda vous montrera la réalité derrière les photos virales populaires, alors préparez-vous à des prises de vue qui vous ouvriront les yeux et vous prouveront encore une fois que vous ne pouvez pas faire confiance à tout ce que vous voyez en ligne. DATA PERSO, un jeu sérieux pour identifier les données à caractère personnel – La reine Merlin DATA PERSO, un jeu sérieux pour identifier les données à caractère personnel Un jeu sérieux sur les données à caractère personnel pour quoi faire ? Pour repérer les différentes formes de données à caractère personnel et leur étenduePour appréhender les enjeux du RGPD, renseigner le registre de traitements du RGPDPour faire apparaître que les données à caractère personnel peuvent altérer la protection de la personne ou de ses biens.Pour se poser les bonnes questions face à une donnée à caractère personnel et faire une première évaluation des risques à traiter ces données.La manipulation des étiquettes avec la grille des thématiques facilite la mémorisation de la notion de données à caractère personnel

Les deepfakes, ces fake news vidéo dopés à l'intelligence artificielle qui menacent votre e-reputation Alors que le contenu de la future loi sur les fake news, promise par le président de la République Emmanuel Macron, se précise, une autre tendance, toute aussi fatale pour nos sociétés de l'information, pour l'e-reputation et même pour la cybersecurité voit le jour : le deepfake. Remplacer un visage par un autre Basée sur le deep learning et propulsée grâce à la démocratisation du développement de l'intelligence artificielle, cette technique apparue pour la première fois sur le forum Reddit en septembre dernier, permet grâce à un algorithme de remplacer un visage par un autre dans des vidéos ou des photos. C'est surtout sous la forme de deepfakes porno que la tendance a déferlé sur les réseaux sociaux (le visage d'un acteur ou d'une actrice en plein ébat est alors remplacé par celui d'une personne célèbre), mais aussi de deepfakes humoristiques (comme ceux dédié à l'acteur Nicolas Cage, qui se voit propulsé dans des situations plutôt inattendues). Des applications étonnantes

rosefarinella – Info ou intox sur le web 1) Feuille de route du MOOC #DIY EMI juin 2015 Savoirs/Savoir-faire/Savoir-être/Savoir-devenir #DIY EMI juin 2015 2) Présentation de la séquence dans des articles parus dans » Rue 89″ le 9 janvier 2017, « l’OBS » le 22 juin 2015, sur le site web de « France 24 » le 8 juillet 2015, sur « Eduscol » après les attentats du 13 novembre 2015 et dans » le Café pédagogique » le 27 mars 2015 et le 14 décembre 2016 3) Lien vers l’intégralité de la séquence qui se trouve sur le site de l’Inspection de l’Education Nationale de Cluses 4) Présentation de la séquence sous forme de carte mentale

« Fred se méfie des fausses infos » : une BD pour apprendre à vérifier l’information Le Monde et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu. Pour plus d’information, consulter notre politique de confidentialité.

Teste-toi sur les Fake News ! S'agit-il d'une info ou d'uune intox ? pin des landes Le navire de croisière Imperials a été déposé sur une colline à la suite d’un tsunami en Corée du Sud en 2007. Son propriétaire prévoit de creuser un canal pour le ramener sur la mer. Aleix Segura a passé 24 minutes la tête sous l’eau, sans respirer. En 2013, l’acteur belge Jean-Claude Van Damme (alors âgé de 53 ans) a tourné une pub sans trucage où il effectue un grand écart les pieds posés sur les rétroviseurs de 2 camions roulant en marche arrière. « Infox », « intox », « canular » ou « mensonge », pourquoi il ne faudrait pas parler de « fake news » Fake News Ne dites plus « fake news », mais « infox ». La Commission d’enrichissement de la langue française, institution chargée d’acter l’évolution de la langue auprès de l’administration, a livré, jeudi 4 octobre, le résultat de ses cogitations pour franciser le terme anglo-saxon de « fake news », devenu très à la mode depuis l’élection de Donald Trump. Le mot juxtapose « intoxication » et « information » ; il est défini comme une information « mensongère ou délibérément biaisée ». Lire aussi « Fake news » se dira « infox » en français Un choix qui a été préféré, dit la Commission, à d’autres expressions comme « infaux », par exemple.

C'est quoi, les théories du complot ? En France, 2 personnes sur 10 avouent être souvent d’accord avec des « théories du complot », lues ou entendues sur les réseaux sociaux. C’est encore peu, mais cela montre l’efficacité des réseaux sociaux pour faire passer des messages… pas toujours vérifiés, ni vrais. Les p’tites journalistes de franceinfo junior ont mené l’enquête… Les informations que l'on trouve sur Facebook, Twitter, Snapchat et autres réseaux sociaux circulent de personne en personne. Ce n'est pas parce qu'un ami à toi poste une vidéo ou une affirmation qu'elle est vraie. Ils ne font peut-être que la relayer, sans être sûrs qu'il ne s'agit pas d'un canular ou même d'un mensonge. INFO/INTOX °8 : Comment vérifier une photo sur votre téléphone portable Publié le : 26/11/2018 - 10:00Modifié le : 26/11/2018 - 11:18 Avez-vous déjà reçu une photo sur votre téléphone portable dont vous doutez de l'origine ? En consultant les réseaux sociaux, vous êtes-vous déjà demandé si une image, illustrant un évènement, était vraie ? Dans cet épisode de Info/Intox, la rédaction des Observateurs de France 24 donne ses conseils pour vérifier facilement et gratuitement l'origine d'une photo directement sur votre smartphone.

Au-delà du fact-checking, cinq pistes pour renforcer l’éducation aux médias Tous les ans au mois de mars, pour permettre aux jeunes de découvrir comment fonctionne l'univers de l'information et les aider à aiguiser leur esprit critique, l'Éducation nationale organise une Semaine de la presse à l'école. Dans le contexte de l'épidémie de Covid-19, cette édition 2020 se transforme en Semaine de la presse et des médias à la maison, avec la mise à disposition d'un certain nombre de ressources numériques. Quand on parle d’éducation aux médias, on insiste souvent sur la vérification des informations et l’aptitude à détecter des canulars. Or il semble que les établissements scolaires devraient approfondir cette culture médiatique s’ils veulent aider leurs élèves à s’épanouir dans une société démocratique. Départager faits et fictions est une compétence essentielle à l’engagement citoyen, mais les élèves ne peuvent être de bons « fact-checkers » que s’ils ont une compréhension plus large de la manière dont les informations sont produites et consommées à l’ère numérique.

Fake news, fake science : info, intox, infox… – Les cahiers de l'Université Paris Descartes La science est souvent sur la sellette lorsqu’elle entre en conflit avec des agendas politiques, des intérêts économiques ou les convictions philosophiques/religieuses des individus. On constate qu’il existe aujourd’hui une remise en cause générale de l’expertise scientifique sur un grand nombre de ces thèmes de société conflictuels (vaccins, réchauffement climatique, OGM, médecines « alternatives », pesticides…). Une partie des mécanismes qui conduisent à cette défiance vis-à-vis des scientifiques est ancienne : la Science se construit sur la curiosité et sur le doute, alors que la société et les politiques attendent des certitudes et des solutions. La démarche scientifique et l’esprit critique qu’elle présuppose ne sont pas toujours compris par le public. La traditionnelle prudence d’expression des scientifiques est parfois prise pour une forme d’incertitude ou d’embarras qui ouvre la porte au dénigrement.

Médias français, qui possède quoi ? (Le Monde diplomatique, décembre 2018) Dernière mise à jour : décembre 2020 (v. 16.2) Cette affiche prend le parti de la lisibilité plutôt que de l’exhaustivité. Y figurent des médias d’information qui « font l’opinion » et qui dépendent d’intérêts industriels ou financiers, de groupes de presse ou de l’État : 3 extensions pour vérifier une information avant de la partager Article mis à jour le 4 mai 2019 par Fidel Navamuel Comment aider vos étudiants à prendre du recul et réfléchir avant de partager une information sur les réseaux sociaux ? Médias de l’instantané et du partage, les réseaux sociaux sont de vrais pièges à clics où images et vidéos circulent et se diffusent à la vitesse de la lumière. Comment éviter de tomber dans les pièges tendus consciemment ou inconsciemment sur ses nouvelles autoroutes de l’information ? Voici trois extensions pour votre navigateur qui vont vous aider à débusquer le faux du vrai. Elles ne remplaceront jamais une véritable vérification approfondie et le temps de la réflexion, mais elles peuvent participer à éviter les plus grosses chausse-trappes.

Related: